Sur les ondes… Télé réalité: un monde de bonheur….

Chronique d’actualité enregistrée sur RCF mercredi 11 mars : http://rcf.fr/actualite/le-bonheur-sur-terre

JPB: Jacques Cohen bonjour. Question d’actualité avec vous aujourd’hui. On va parler d’un fait divers, tout le monde en a parlé, c’est le crash de l’hélicoptère avec les trois sportifs qui a été à la Une malheureusement de l’actualité

Oui, au point de vue accident, c’est un accident hélas banal. C’est une erreur humaine du pilote du deuxième hélicoptère qui l’a payé cash parce qu’en l’air c’est comme ça que cela se passe. Mais c’est un sujet qui demande plus de réflexion. Pourquoi cet accident a un tel écho ?

A la fois parce qu’il y a des personnalités aimées des Français. Elles ont même été choisies pour cela puisque ce genre de spectacle télé compose et trouve des personnes pour réaliser un panel et trouve donc des attracteurs. Mais c’est peut-être pas la seule chose parce que le précédent accident, celui de Koh Lanta qui a tué cette émission ne concernait pas des personnalités bien connues.

Je crois que ces émissions représentent un modèle de société du bonheur qui est proposée par la télévision, où le malheur n’existe pas. Et donc, toute irruption du malheur dans ces spectacles est fatale au spectacle en question, il faut passer au suivant. L’impact que l’accident a eu est lié à cela.

Du bonheur sur terre, du bonheur absolu, du bonheur sans rien autour, c’est une ambition qui a aussi été une ambition politique. Saint-Just avait bien dit que la révolution s’arrêterait à la perfection du bonheur. C’est assez difficile à atteindre. Malraux, dans les années 30, à Moscou au congrès des écrivains avait demandé :  Qu’est-ce qui se passe pour le type qui passe sous un tramway ? Puisque le bonheur communiste qui était espéré devait être la perfection du bonheur, comment donc pouvait on faire s’il continuait à y avoir des accidents? Boulgakov s’est d’ailleurs amusé à reprendre ce thème en faisant passer quelqu’un sous un tramway, avec la tête qui roule, le Malin sous forme de chat noir, l’ayant fait trébucher.

Mais dans les sociétés modernes, ces sociétés qui se veulent parfaites, la télévision reflète toujours un monde parfait, n’admettent pas le malheur. Les différentes religions, elles, ont une solution pour le malheur, c’est toujours la punition de quelque chose. Mais à la télé on ne peut pas être puni. Et donc le malheur ne doit pas y exister.

En tout cas il ne doit pas exister chez nous. On peut montrer qu’au loin, ça peut éventuellement exister mais de préférence désincarné, avec peu de sang etc. En évitant les scènes qui fâchent puisqu’on ne diffuse jamais, par exemple, les exécution de Daesh. Mais en tant que tel, le malheur doit être chassé.

Un accident, c’est l’irruption du malheur, et c’est insupportable pour la société actuelle. D’où l’émotion que cela suscite.

Emotion aussi parce que ce sont des personnes connues quand même, qui respirent aussi de bonheur. En particulier, on l’a souvent dit, la jeune championne de natation Muffat qui aimait la vie etc. Donc ça choque les gens que des personnes en pleine réussite se trouvent dans une telle situation ?

C’est toujours le problème de l’injustice du malheur. D’où sort-il ? Vous vous rappelez de Camus et de la mort d’un enfant comme problème pour les croyants.  Et bien c’est encore plus marqué quand il s’agit d’une personnalité qui est devenu le symbole, de la jeunesse, de la fraîcheur, et de la bonne santé.

Aussi, vous l’avez souligné, le fait que ce soit ces émissions-là. Parce que ce ne sont pas des émissions comme les autres, les émissions de télé-réalité ?

Justement le mot est important, télé réalité. Elles décrivent une réalité qui n’existe pas, par définition. Avec cette affirmation de réalité, elles voudraient donner à croire que le monde réel est ainsi. Mais le monde réel est un monde où, quand on fait virevolter deux hélicoptères trop près l’un de l’autre, ils finissent par tomber par terre.

Donc cette réalité là, elle a rattrapé en quelque sorte les émissions télé ?

La réalité rattrape la télé-réalité, et la fait s’écrouler. Si l’on peut prendre ici cette image.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s