La domotique comme disparition totale de la vie privée

Jacques HM Cohen 20 1 2023

Sur les ondes de RCF: LIEN

L’heure de la chronique d’actualité avec le professeur Jacques COHEN, avec nous par téléphone. Jacques, bonjour !

Bonjour !

On parle aujourd’hui d’espionnage domestique en se basant sur cette histoire des aspirateurs robots qui sont peut-être devenus un peu trop intelligents, de là à envoyer des images à des services d’information. Si l’on fait une photographie de ce qu’il se passe dans le paysage de l’électroménager moderne, que faut-il en retenir, JC ?

Je ne sais pas s’ils sont trop intelligents, mais je sais qu’ils sont trop aspirateurs finalement, parce qu’ils ne sont pas qu’aspirateurs de poussière, ils sont aspirateurs aussi d’une poussière de données. Le premier élément c’est qu’ils ont des caméras et ces images sont déjà quelque chose qui peut renseigner abondamment sur ce qu’il se passe chez vous, mais pas seulement parce que si ce qu’ils ramassent n’a pas d’analyse extrêmement fine, ce sont quand même des miettes mais cela se différencie de la poussière.

Lire la suite

Reims, le pont Charles de Gaulle, un pont pour rien ?

JHM Cohen 2 12 22

Sur les ondes de RCF: LIEN

 

La chronique d’actualité avec le Professeur Jacques COHEN. Aujourd’hui, on s’intéresse à la ville de Reims. On a appris dans la semaine, JC, que le pont Charles de Gaulle qui date de l’urbanisme des années 70 allait être détruit. JC, quel est votre regard sur cette actualité ?

C’est assez impressionnant parce que ce pont sert peu, on verra tout à l’heure pourquoi et quelle est son histoire, mais détruire un pont sous prétexte qu’il ne sert pas c’est quand même assez ahurissant, car il s’agit de ne rien mettre à la place, sauf une passerelle pour piétons. Cela ressort d’un raisonnement qui se continue qui est de réserver le centre de Reims aux bobos et à la maison de retraite de leurs parents. On a déjà la zone de faible émission qui raisonne ainsi et il s’agit à nouveau de créer un espèce de condominum, comme on dit, au Brésil ou aux États-Unis, c’est-à-dire une réserve pour riches et les autres n’ont pas à y entrer.

Lire la suite

Visite de Zelensky aux USA, 3 lignes pour une guerre

Jacques HM Cohen  21 12 2022

Sur les ondes de RCF: LIEN 

Avec nous par téléphone le Professeur Jacques Cohen pour sa chronique d’actualité. Jacques, bonjour !

Bonjour !

Aujourd’hui, on va faire une photographie de ce qu’il se passe dans l’actualité internationale avec cette visite que l’on peut qualifier de surprise finalement, du Président Zelensky du côté des USA.

Absolument. Cette visite a 2 rôles, un rôle de politique intérieure US et un rôle, bien sûr, sur la conduite de la guerre en Ukraine. En politique intérieure, il faut bien voir que les républicains sont très réticents aux dépenses considérables envisagées pour aider l’Ukraine. Une partie d’entre eux disent ouvertement qu’ils ne veulent plus payer, d’autres attendent simplement l’occasion d’un vote pour réduire les dépenses puisqu’ils contrôlent quand même la chambre des représentants. Les démocrates, eux, veulent engager le maximum de dépenses et surtout contraindre à l’unanimité du soutien, du moins en façade, à Zelensky et à l’Ukraine. On peut remarquer d’ailleurs que tous les comptes rendus de séance US de cette réunion commune des 2 chambres où il a parlé ne disent pas un mot de l’opposition de gauche, c’est-à-dire des démocrates qui sont réticents à l’aide à l’Ukraine comme Alexandra Ocasio-Cortez ou des gens de ce genre. Je ne sais pas s’ils étaient là, je ne sais pas s’ils ont applaudi, alors qu’on a le détail des républicains absents, de ceux qui n’ont pas applaudi, etc. De ce point de vue-là, c’est une opération de politique intérieure visant à contraindre le maximum de républicains à soutenir les démocrates dans l’aide à l’Ukraine.

Lire la suite

Guerre en Ukraine: 2 tactiques contradictoires de Kiev

Jacques HM Cohen 15 6 22

Sur les ondes de RCF: LIEN

Jacques COHEN, aujourd’hui, vous voulez nous emmener en Ukraine faire une nouvelle photographie de ce qu’il se passe actuellement. D’abord, la photographie a commencé ce jeudi, le Président Emmanuel MACRON, avec une délégation européenne, nous allons l’appeler ainsi, qui était dans le train en direction de l’Ukraine.

Oui, Emmanuel MACRON avec SCHOLZ et DRAGHI viennent ensemble à Kiev aujourd’hui. Emmanuel MACRON a un passif à remonter dans l’opinion ukrainienne, lié au terme « humiliation ». Je vais tacher de vous démontrer que c’est le problème d’une infirmité du Président français qui a ce que j’appelle une anosmie sensitive.

C’est-à-dire, JC ?

C’est-à-dire qu’il comprend et utilise un mot pour sa valeur rationnelle et objective, mais il ne comprend pas la charge émotionnelle qu’un mot peut contenir pour son interlocuteur.

Lire la suite

Variole à Vannes 1954. Les leçons pour MKP

Jacques HM Cohen

5 juin 2022

Sur les ondes de RCF: Lien 

L’épidémie de MKP se développe à son pas lent mais inexorable habituel, dans l’indifférence du public,  et les affirmations rituelles des autorités de santé que tout est sous contrôle. Grâce à une campagne vaccinale infinitésimale.

Lire la suite