Covid19. Le retour de la guerre de religions autour du vaccin

 

JHM Cohen  19 7 21

On pouvait penser que le débat sur la vaccination anti covid19 opposerait les abrutis anti-vaccins habituels d’un côté, adorateurs de la sainte providence qui doit choisir qui doit vivre ou mourir, thuriféraires de la bonne nature et de l’âge d’or d’avant, complotistes voulant déjouer le fichage vaccinal, à une réponse scientifique. La surprise qu’on pouvait craindre dès le Nouvel An, c’est qu’il existe des homologues des précédents, adorateurs de la sainte ampoule de vaccin qui ne peut consubstantiellement ne faire que du bien, jamais d’effets secondaires et dont le pouvoir illimité permet d’en faire la réponse unique au virus: il suffit de piquer tout le monde à partir de 2 ans.  Les deux armées apostrophent le passant: « choisis ton camp camarade! » car dans les deux camps, on marche au pas.

Lire la suite

Covid-19 variants, les pays à forte vaccination sont-ils protégés ?

Chronique du 02 juillet 2021

Sur les ondes de RCF: @ lien

Avec nous aujourd’hui le professeur Jacques Cohen. JC bonjour.

Bonjour.

Alors c’est vrai que dans l’actualité, en particulier de la santé, on parle beaucoup en ce moment de l’efficacité des vaccins. Alors, évidemment il y a le côté positif et négatif, on va commencer, parce qu’on est optimiste, par les côtés positifs, tout de même Jacques.

Il y a beaucoup de choses positives in vitro, mais la seule chose qui compte c’est la vraie vie, c’est chez l’homme, et là, on a un indice positif qui est que la montée progressive du variant Delta en Grande-Bretagne ne s’accompagne pas, pour l’instant, d’une montée parallèle des hospitalisations. Ce qui voudrait donc dire qu’une population dont les trois quarts ont au moins une injection ferait des formes plus bénignes, mais il faut être prudent parce qu’on est qu’au début de cette montée et le comportement d’un virus n’est pas le même en plein pic d’épidémie ou quand il n’a encore qu’une activité sporadique. Cela, c’est ce qui est positif. Alors ce qui est négatif, on peut y passer tout de suite,

Lire la suite

Covid19 : Le virus hésite pour ses vacances

Chronique du 05 juin 2021

Sur les ondes de RCF https://rcf.fr/embed/2660371

Jacques COHEN, bonjour.

Bonjour.

Et on continue de s’intéresser à la Covid19 au fil des semaines. Et on s’intéresse ce soir à la courbe de croissance de la Covid19 ou peut-être la courbe de décroissance. JC, comment faut-il analyser les derniers chiffres que nous percevons ?

Il s’agit bien d’une courbe de décroissance, fort heureusement. Mais comme je vous l’avais dit la semaine dernière, de petites choses sont plutôt inquiétantes. En effet, il y a un ralentissement de cette décroissance, et de façon hétérogène, à certains endroits, ce n’est même plus du tout une décroissance. Alors, est-ce que c’est une marche d’escalier dans la descente ? Est-ce que le niveau du plateau de maintien de la circulation virale doit se situer pas loin de ce qu’il est actuellement ? On ne peut pas encore le dire comme je vous ai dit : problème de boule de cristal qui ne fonctionne pas très bien. Mais il est quand même à craindre que de toute façon ce plateau se situe plus haut qu’après la première vague, celle du printemps dernier. Et le niveau de circulation virale, si on ne fait rien pour l’éradiquer, est un des grands éléments prédictifs du délai de récurrence.

Lire la suite

Covid-19 : vaccin et tests pour la liberté des commerces

Chronique du 21/05/2021

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2651116

Jacques COHEN, bonjour !

Bonjour !

Jacques COHEN, nous avons vécu de beaux jours, même si le temps n’était pas au rendez-vous. Nous avons enfin pu nous retrouver en terrasse et vous étiez de ceux-là d’ailleurs, Jacques COHEN, cette semaine.

Je suis allé faire l’ouverture de la terrasse du Lyon à 7 heures avec vos confrères de France Bleu. Je dois reconnaître qu’avec le temps qu’il faisait, nous n’étions pas extraordinairement serrés les uns contre les autres.

Effectivement, il est vrai que l’on se retrouve en terrasse et nous avons l’impression, en tout cas sur la journée du mercredi, d’en avoir oublié tous les gestes barrière ou que nous nous sommes vites retrouvés les uns les autres tous accolés presque, j’ai envie de dire.

Il y a deux aspects. Soit nous considérons que les gestes barrière et surtout les mesures de confinement et les fermetures qui ont été faites ont une certaine efficacité, soit nous n’y croyons pas – ce qui est mon cas – en considérant que seuls les confinements durs ont une efficacité pour une maladie qui pour les 3/4 est souterraine, c’est-à-dire que les gens sont asymptomatiques.

Lire la suite

Covid19: météo virale, progrès et limites vaccinales

Chronique du 07 mai 2021

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2640576

Jacques Cohen, bonjour.

Bonjour.

Avec vous on évoque la Covid-19, on continue de voir l’évolution de cette pandémie. Et notamment vous voulez nous parler de la météo, mais non pas celle qu’il y a dans le ciel, mais de la météo virale, JC.

Absolument, car la grande ressemblance c’est qu’on ne voit pas très loin la météo virale. Un peu comme la météo tout court. Ce qu’on voit par la fenêtre on en est sûr, pour le lendemain on a quelques idées, mais l’horizon n’est pas très loin. Alors, on constate que l’épidémie régresse en France, de façon variable, il faut être prudent. Puisque par exemple à Nice cela dégringole à toute vitesse, mais dans le Vaucluse cela ne bouge pas du tout, et en Île-de-France cela descend lentement. L’important c’est de voir si on va enfoncer le plateau.

Lire la suite