le front du Covid-19 17_02_20 22h: le virus s’infiltre, mais nous avons une arme nouvelle

Deux infos importantes ce jour:
La diffusion mondiale s’accélère, en particulier au Japon. Quelques soient la sévérité de mesures prises, le virus se glisse. Au Cambodge puis en Malaisie par les pressions occidentales pour faire débarquer d’un bateau de croisière leurs ressortissants hâtivement triés. A Taiwan par un chauffeur de taxi clandestin à la clientèle chinoise plus ou moins passée par la douane, au Japon par le non-dit d’une population de travailleurs immigrés du continent, avec des réactions xénophobes immédiates.
Le relevé quotidien est clair:
covid-19 diffusion 17_02_20

courbe des nouveaux cas cumulés hors Chine continentale

L’autre info est le succès d’une tentative préliminaire de sérothérapie sur quelques malades à WuHan à l’aide de plasma de convalescents. Qui ouvre la voie à la mise en oeuvre d’une véritable sérothérapie par gammaglobuline purifiées et sécurisées.
Les chinois ont procédé selon leur habitude. En secret total avant de pouvoir annoncer le résultat. Puis par un appel national aux donneurs pour réaliser des plasmaphérèses.
On peut noter que les multiples donneurs de conseils, voire de leçons, occidentaux ne l’avaient pas proposé. La culture historique des thérapeutiques comme celle des épidémies ayant disparu, submergées par les analystes biostatisticiens aux savantes équations, qui n’avaient pas plus prédit, car sortant de leur épure, l’atténuation rapide du virus par ses passages inter-humains.
Pour ma part, j’avais proposé un tel essai sur mon blog dans un sujet du 8 février:
«  »
= Le potentiel de l’antique sérothérapie, oubliée depuis l’apparition des antibiotiques, à partir du plasma frais congelé de convalescents devrait être testé chez les porteurs de pneumonies chroniques qui sont les patients qui finissent par mourir. Elle pourrait être efficace.  

«  »

Lire la suite

Covid-19 le coronavirus de WuHan 17/2/20

JHM Cohen 17/2/20

Le coronavirus de WuHan frappé par le politiquement correct devait être nommé de telle sorte de ne discriminer ni ne choquer personne. La vieille habitude du type de virus suivi de la ville et de l’année qui aurait donné CoronaV WuHan 2019 n’est plus dans l’air du temps. Après quelques essais n’ayant pas soulevé l’enthousiasme, covid-19 va sans doute durer.
Aujourd’hui quelques incertitudes sur les modes de transmission du covid-19. On distingue classiquement les Virus des éternuements et les Virus des mains sales. La Grippe est le prototype des virus respiratoires qui ne se transmet épidémiologiquement que par les gouttelettes des éternuements. Au moins mille milliards de virions par éternuement. A vitesse initiale supersonique d’où des aérosols de particules fines.  Même si le virus de la Grippe survit un peu sur les mains atteintes par les éternuements.
Le rotavirus, la poliomyélite, la typhoide ou le choléra sont des maladies des mains sales parce qu’excrétés dans les selles, et relativement solides ainsi, dans les eaux ou les déjections, avec une diffusion aqueuse ou manuportée.
Les coronaV sont habituellement des virus respiratoires. Mais on a trouvé du covid-19 dans les selles. Et des tests de survie ex vivo ont montré que la survie du virus peut s’y compter en jours. Les dirigeants chinois semblent prendre très au sérieux un risque manuporté. Ils prennent des mesures en conséquence, comme la stérilisation des billets de banque, ou les arrosages et vaporisations d’eau de javel à l’échelle de villes entières. Pour éviter l’emport par les chaussures, sans communiquer sur le rationnel de ces mesures.
Comme l’enjeu économique est énorme, aussi longtemps que le risque n’est pas avéré, la direction chinoise a intérêt à se taire et à ne pas expliquer ce qu’elle fait. L’amusant, si l’on peut dire, c’est que personne ne semble l’avoir remarqué en Occident. Sauf pour s’en moquer. Oculos habent and nihil videbunt !!
Mais il y a aussi un enjeu de diffusion épidémique. En climat sec, comme une large partie de l’Afrique, la diffusion aérienne a peu de chance. En revanche la contamination des eaux peut y être catastrophique vu l’état des réseaux et des stations d’épuration quand elles existent.
Aucun test in vitro ne peut prédire réellement le potentiel épidémique  des mains sales ou des objets contaminés par le Covid-19. Il peut être nul ou significatif. La direction chinoise semble dans le doute choisir de le prendre au sérieux.
C Nicolle 1933 Le destin des maladies infectieuses:
«  »
Jamais, nous ne devons oublier que les faits dont nous nous occupons sont mouvants, qu’aucune formule ne peut les fixer, les définir, que nous n’en apercevons qu’un tronçon, que
les commencements nous échappent, que le phénomène se modifie entre nos mains et, par conséquent, que ce que nous prononçons, ce que nous imprimons, n’est qu’une traduction maladroite, incomplète d’un aspect momentané, d’une seconde au cadran illimité du temps.
«  »

Rien n’a changé de Joseph et Henriette Caillaux à Benjamin Griveaux

 

Après la fuite d’une vidéo intime de B Griveaux, on entend largement dire que c’est une nouveauté et un palier grave dans l’étalage de la vie privée des hommes politiques sur la place publique.

Il n’en est rien.

Joseph Caillaux au début du XXème siècle écrivait des lettres enflammées à sa maîtresse. Lorsque l’un et l’autre auront divorcé, ils se marièrent bien avant que leurs lettres ne soient divulguées. A l’époque on écrivait, de nos jours les sms sont plus courants, et certains modernistes préfèrent filmer la preuve de leur émoi.

henriette cailleaux 2

Henriette Caillaux dans le box des accusés

Lire la suite

Primaires Démocrates aux USA, le fiasco de l’Iowa

Chronique du 7 février 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2304537

 

Bonjour Jacques.

Bonjour.

On a pris l’habitude ces dernières semaines d’aller de l’autre côté du globe voir un peu ce qu’il se passe à l’international. Après deux semaines en Chine, on s’est dit, cette fois, on plie bagage et l’on prend un vol pour les États-Unis. Jacques Cohen, que se passe-t-il du côté des USA ?

Deux choses dans la très longue campagne électorale, qui chez eux revient très souvent comme présidentielle tous les 4 ans seulement. Deux choses, les Caucus de l’Iowa et le vote sur l’impeachment au Sénat qui a blanchi Donald Trump.

Sur quel sujet voulez-vous vous pencher précisément ? Peut-être que nous aurons l’occasion de voir les deux tout au long de ces prochaines minutes ?

Nous allons voir les deux en commençant par le Caucus de l’Iowa. Et je vais vous raccourcir les choses parce qu’il s’agit d’un système extrêmement compliqué qui est un peu en décalque du système de l’élection présidentielle, avec un collège de grands électeurs, etc. Donc, les Caucus, ce sont les campagnes à l’intérieur d’un parti. Ici, il s’agit du parti Démocrate, où les différents candidats essayent d’avoir l’investiture de leur parti. Alors cela ne se passe pas selon le système que l’on pourrait qualifier de rustique et trop simple « un homme et un vote », mais par un système, là aussi, de grands électeurs déterminés par des cantons, ce qui fait qu’il peut y avoir plusieurs gagnants, et il peut y avoir plusieurs perdants aussi.

Lire la suite

CoronaVirus et grippe: la grippe fait la course en tête

Chronique du 31 janvier 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2299016

Avec nous en direct par téléphone Jacques Cohen. Bonjour Jacques.

Bonjour.

La semaine dernière, on parlait de ce coronavirus qui était en train d’envahir la Chine, d’envahir le monde, une semaine plus tard, il est l’heure d’un nouveau bilan. Avec un bilan qui s’alourdit, des cas mortels, des personnes incubées, des personnes qui ne le savent pas. Où en est-on Jacques Cohen si on fait le point ?

Alors, il y a une présentation catastrophique qui est la présentation par le nombre de morts, mais celui-ci doit toujours être mis en comparaison du tableau général, parce que l’on ne voit que la pointe de l’iceberg. Les morts sont donnés par rapport au nombre de malades déclarés hospitalisés, on est dans l’ordre de 2-3%. On est très en dessous du SRAS initial celui de Hong-Kong, et encore plus de celui du Moyen-Orient, mais ce n’est pas le paramètre le plus pertinent. Il y a probablement, comme dans la plupart des maladies infectieuses virales, des porteurs sains et des formes très bénignes. Entre les porteurs sains et les formes très bénignes, il y en a souvent un grand nombre de contaminés.

1280px-Coronaviruses_004_lores

Sources de rhume bénin ou redoutables tueurs, tous les CoronaVirus ont la même tête !

Lire la suite

On peut cogner chef ? Oui mais pas si fort !!

chronique du Vendredi 17 Janvier 2020

sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2288032

Pour la chronique d’actualité, on retrouve JC qui est avec nous par téléphone, bonjour Jacques.

Bonjour.

Et aujourd’hui, si vous le voulez bien, on va parler un peu du gouvernement, des hommes forts même du gouvernement : Emmanuel Macron le président de la République, Edouard Philippe son Premier ministre et puis Christophe Castaner le ministre de l’Intérieur. Alors, on sait qu’il y a des violences policières et le gouvernement a l’air de se rendre compte que finalement c’est assez grave ce qu’il se passe, c’est un peu une nouveauté quelque part d’ouvrir les yeux comme ça, JC.

Oui tout à fait, parce que le changement d’attitude des forces de l’ordre depuis quelque temps, et un certain nombre d’encouragements imprudents, ont conduit à ce que quelques-uns ont commis des bavures. On a quand même 2 tirs de grenades lacrymogènes vers les étages – dont l’un qui s’est terminé tragiquement par la mort de la personne à Marseille – qui sont là des fautes d’exécution radicales, c’est strictement interdit de faire cela. Il y a quelques autres affaires comme cette histoire d’interpellation avec, non pas seulement un placage ventral, mais une clé d’étranglement qui a brisé l’os au-dessus du larynx, l’os hyoïde, et qui a donc tué la personne. Tout cela avec quelques autres éléments : tirs et emploi hasardeux des lanceurs de balles en caoutchouc dans des conditions qui ne sont pas réglementaires, a fait quand même comprendre au gouvernement qu’il fallait dire aux policiers qu’ils avaient le droit de cogner, mais peut-être pas aussi fort que cela.

canon à sons

Armes non létale à ultrasons version US

Lire la suite

Carlos Ghosn tient toujours la route !

Chronique du 10 janvier 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2282680

Le vendredi soir en 2020, n’y fera pas exception, on retrouve notre chroniqueur de l’actualité, JC, bonjour Jacques et meilleurs vœux pour cette belle année.

Bonjour, bonjour et meilleurs vœux.

Et puis on va commencer l’année par évoquer l’actualité franco-japonaise, franco-libanaise également puisque l’on va parler de Carlos Ghosn. Un commentaire JC sur cette évasion rocambolesque, spectaculaire, que faut-il dire ?

Elle est aussi franco-brésilienne puisqu’il disposait des 3 passeports. Mais il était bien sûr interdit de sortie du territoire japonais. L’évasion on n’en connaît certainement qu’une toute petite partie. Une toute petite partie parce que dans ce genre d’opération il y a toujours un plan B, voire un plan C et qu’on ne sait pas exactement comment cela s’est passé et qu’on ne le saura probablement que très tard. Vous savez, quand nous avions raté une opération en Nouvelle-Zélande pour le Rainbow Warrior, le plan B a quand même consisté à couler le voilier des agents français compromis en pleine mer en les faisant récupérer par un sous-marin nucléaire d’attaque qui traînait dans le Pacifique rien que pour cela. Donc vous voyez, les choses peuvent être assez différentes de ce qui est annoncé. Mais peu importe, ce qui est important c’est qu’effectivement Carlos Ghosn est sorti du territoire japonais et qu’il est finalement dans son pays natal au Liban.

Lire la suite