Covid 19: cet hiver, un covid, une grippe ou les deux ?

Chronique du 22 octobre 2021

Sur les ondes de RCF: Lien

Avec nous, par téléphone, on retrouve le professeur Jacques Cohen. Bonjour professeur.

Bonjour.

JC, aujourd’hui avant de parler de la Covid-19 où la situation continue d’évoluer, un mot d’autres maladies de l’hiver, et notamment de la grippe, puisque ce vendredi le vaccin contre la grippe rentre en vigueur. C’est à partir de ce vendredi que l’on peut se faire vacciner contre la grippe.

Absolument. Et je ne peux qu’encourager à se faire vacciner. C’est un vaccin classique fait d’un virus inactivé, un vaccin éprouvé. Paradoxalement, c’est un vaccin qui ne protège pas énormément individuellement, il diminue les formes graves, mais qui compte tenu de la contagiosité de la grippe est assez efficace pour diminuer l’épidémie. Alors à condition qu’il y ait assez de gens vaccinés bien sûr et que l’on ait bien prévu les sérotypes de grippe parce qu’on doit les prévoir d’année en année, et cette année, comme la grippe a été très perturbée dans l’année écoulée par l’épidémie de SARS-CoV-2, le pari est un peu plus incertain que d’habitude. Enfin, j’espère que l’on va y arriver, et de toute façon il faut le faire. Donc on ne peut qu’encourager à se faire vacciner, c’est un vaccin beaucoup plus inoffensif que tout ce qui a été sorti en urgence pour la Covid, mais il y a un bénéfice tout à fait net et là il y a un bénéfice qui n’est pas réservé, si j’ose dire, aux vieilles personnes.

Lire la suite

Covid-19, un virus chasse l’autre !

Chronique du 1 octobre 2021

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/actualite/chronique-dactualite/embed?episodeId=156264

Dans la chronique santé, on retrouve le professeur Jacques Cohen. Jacques, bonjour.

Bonjour.

Vous voulez aujourd’hui, nous parler non pas de la Covid-19, ou en tout cas pas directement, professeur Cohen, puisque la France connait actuellement une nouvelle vague épidémique d’autres virus.

Oui, et cela a une conséquence sur l’épidémie de Covid-19, parce qu’il y a une épidémie virale de quelque chose qui est un entérovirus ou un rhinovirus et qui donne des rhumes habituels, des embarras digestifs, des formes neurologiques, et ainsi de suite. C’est intéressant et important parce que les Rhinovirus, par exemple, contre les Coronavirus gagnent toujours, ce sont des virus plus costauds et qui sont éradicateurs. La grippe aussi est un virus éradicateur, quand il y a une épidémie de grippe pendant l’épidémie, il n’y a rien d’autre. Et là, il semble que le Sars-cov-2 rencontre un virus qui le pousse du coude et qui va le luxer dehors, en quelque sorte. Pour combien de temps ? Ça c’est autre chose.

Lire la suite

Covid-19: USA terre de contrastes !

 

L’épidémie dans ce pays non seulement de paysages mais d’habitats et même d’habitants divers, dure depuis plus de 2 mois. Elle ne semble pas près de finir. Elle se déroule de façon très différente d’un endroit à l’autre. Des politiques très diverses lui sont opposées. Tout cela nous fournit de nombreux enseignements.

Lire la suite

Covid-19: un stress test pandémique complaisant

JHMC 20/04/2020

Il peut paraître incongru et presque inconvenant quand on voit des hôpitaux débordés à New York et des cadavres dans les rues en Équateur de dire que le Covid-19 est un stress test tout à fait modéré de notre société. Et qu’il faut trouver des réponses aux menaces épidémiques sans se satisfaire des aspects positifs constatés lors des pics de Covid-19.

épidémie enfants 1636

Avioth 1636 Une décade noire de plusieurs épidémies, particulièrement en Lorraine. la peine des familles frappées est toujours la même 384 ans plus tard.

Lire la suite

Le Covid-19 est il un rasoir à trois lames ?

JHM COHEN 27/03/2020

Si l’échelle de l’épidémie dans notre pays peut désormais être grossièrement prédite à partir de l’expérience italienne, sa cinétique, comme son homogénéité ou au contraire l’hétérogénéité territoriale de l’épidémie en France ne peuvent être prédites. Faute de données. Il n’est hélas pas étonnant que l’annonce d’un état de guerre ait conduit à reprendre les mauvaises habitudes de mai et juin 40 de ne plus publier de données détaillées et de mauvaises nouvelles pour ne pas affoler la population.

Spanish-Flu-mortality-from-the-1918-and-1919-influenza-pandemic-Source-National-Museum

La courbe en pointillé gras est la plus informative

Lire la suite