Spoutnik V, le vaccin russe contre le Sars-Cov2, de la santé publique à la géopolitique.

JHM COHEN 12 Août 2020

L’annonce par le président russe lui même de l’enregistrement en Russie d’un vaccin anti covid-19 qui devrait être disponible en grand public avant la fin de l’année et exporté largement a rencontré un impact politique considérable. Le « ruban bleu » du premier vaccin a beau être ici symbolique, il n’en est pas moins fort. Conjurant le déclin de la Russie depuis la fin de l’Union Soviétique.

sputnik

Le premier satellite artificiel de la terre. Spoutnik. Lancé par l’Union Soviétique. Ses antennes lui servaient à émettre un bip-bip .-.. ( L en morse ) capté par tous les radio-amateurs de l’époque ( qui comportait dans la durée des impulsions des informations cachées sur le rayonnement cosmique reçu par Spoutnik ).

Lire la suite

Covid-19: bientôt la fin des illusions françaises

Comme après toutes les guerres; l’illusion s’est répandue que le pic épidémique fini, nous vivrions en paix avec le virus pour longtemps, en tout cas assez pour attendre le vaccin, ou au moins jusqu’à l’hiver.

Nous n’avons pas profité de l’accalmie pour une politique sérieuse d’éradication virale en mettant en place une infrastructure de tests et isolement d’un échelle suffisante.

Faute de mieux le port du masque est sacralisé en panacée. alors qu’il est certes utile mais bien insuffisant à casser à lui seul la transmission virale, si les circonstances de celle-ci, rencontres, rassemblements, activité physique ou repas en lieu confiné, ne sont pas réduites.

Lire la suite

Covid-19: le second souffle du virus

JHM COHEN 30 Juillet 2020

La pandémie se poursuit, le virus prenant un second souffle un peu partout. Sous forme de retour en foyers importés dans les pays éradicateurs vrais lors de la première vague. Ce qui ruine le moral de ceux qui ne s’étaient pas résignés dans ces pays à une coupure durable avec le monde occidental aussi longtemps que celui-ci ne filtrera pas systématiquement par des tests ses entrées et sorties, notamment aériennes. Dans les pays occidentaux, éradicateurs plus ou moins mous, au contrôle des frontières médiocre à la fois pour des raisons économiques et d’incompétence, le virus reprend une prévalence de phase pré-épidémique. Ce qui ne l’oblige pas à un remake du premier pic dans les prochains jours, mais conduit à un fond continu et des foyers d’ampleur variable. La résurgence épidémique pouvant être en plateau ou en vagues plus ou moins hautes dont on ne peut prédire les délais.

Lire la suite

Covid-19. Rien ne s’est passé comme prévu…

JHM COHEN 14 Juillet 2020

La courte vie de quelques mois d’épidémie du Sars-Cov2 a déjà comporté de nombreuses surprises dont il faut tirer les leçons pour envisager la suite de l’épidémie et quelle politique pour y faire face. D’autant que la préparation de moyens et la flexibilité de leur mise en oeuvre semblent bien plus importantes que l’annonce de plans auxquels il ne manque ni un test ni un bouton de guêtre… sur le papier.

Nous allons voir aujourd’hui une revue de quelques surprises du virus.

Lire la suite

COVID-19: La pandémie n’en finit pas

JHM COHEN 29/06/2020

 

Si les pics épidémiques se terminent en Europe occidentale, la situation est bien différente sur tout le continent américain ou en Inde. Et chez nous la lutte contre les résurgences reste à organiser plus sérieusement.

Lire la suite