Vaccins anti covid. Ceux qui courent en tête ont ils mordu les bordures des chicanes?

JHM Cohen

Chronique du 27 novembre 2020

Sur les ondes de RCFhttps://rcf.fr/embed/2522242

 

Avec nous par téléphone le vendredi, on retrouve le professeur Jacques COHEN pour sa chronique d’actualité, Jacques COHEN bonjour.

Bonjour.

JC, aujourd’hui on va s’intéresser au vaccin anti-COVID, JC déjà, d’une façon globale la situation générale, où en est-on de ces vaccins, parce que le Président de la République française c’est adressé aux Français mardi soir, et il a dit peut-être que fin décembre, début janvier on pourra se faire vacciner en France. Alors, quel est votre point de vue sur cette situation ?

Si on peut le dire avec une image course de vélo, il y a un peloton de presque 150 inscrits, et il y a des échappés qui sont en tête. Le problème de ces échappés, c’est qu’ils ne respectent pas forcément totalement les règles du jeu, ils coupent les virages (comme on dit), là où ce n’est pas permis. En course à pied ils quitteraient leur couloir pour celui du voisin. Ou en Formule 1 ils auraient coupé les bordures des chicanes. Et tout ceci aboutit à prendre quelques risques. Alors on peut très bien choisir d’admettre ces risques et de dire que la situation est grave et qu’on admet un certain nombre de problèmes éventuels, parce que le coût-bénéfice sera satisfaisant. Mais sur l’impression que le vaccin est la solution sans risque, il y a un grand danger à se précipiter sur ces premiers vaccins.

Lire la suite

Vaccins anti-Covid19. Lesquels choisir ?

JHM COHEN 28 08 2020

Quels vaccins choisir ? La réponse paraît simple: un vaccin qui protège de la maladie et qui n’a pas d’effets secondaires rédhibitoires. Mais l’urgence fait qu’il faut choisir des vaccins avant d’en connaître les performances, les avantages et les inconvénients. Il faut construire des usines de production de masse, en sachant que ces centaines de millions de doses iront peut être directement à la poubelle. Leur financement est assuré par les pré-commandes des États. S’il y a plus de 150 candidats vaccins, ils se regroupent néanmoins en un petit nombre de familles reposant sur des principes très différents. Ce qui conduit les États raisonnables à prendre des options dans plusieurs familles. Et d’autres à miser sur un seul cheval

Lire la suite