Le diable a été vu à Wuhan

JHM Cohen

Chronique du vendredi 21 /02/2020

Sur les ondes de RCF:  https://rcf.fr/embed/2315478

Le diable a été vu à Wuhan, déguisé en virologue. Le diable et ses avatars sont de toutes les épidémies. Les empoisonneurs de puits, les graisseurs de poignées de porte, les étrangers, les infidèles, au premier chef les juifs et autres envoyés du Malin ont été accusés lors des pestes du moyen-âge. Mention spéciale aux strasbourgeois, inventeurs du massacre prophylactique. Lorsque la peste arriva dans le sud de l’Alsace, loin de chez eux, ils exterminèrent tous leurs juifs préventivement. Justice divine ou histoire naturelle des épidémies, la peste frappa Strasbourg un peu plus tard.

Pourquoi ce rappel historique avant de parler des rumeurs courants sur l’origine de l’épidémie de coronovirus de WuHan ? Parce que les mêmes mécanismes humains de défense contre la peur y ont agi, quand à WuHan des virologues se sont mis à accuser sur des arguments fantasmatiques, d’autres virologues d’être responsable de l’épidémie, dont le virus aurait quitté le laboratoire.

Lire la suite

CoronaVirus de WuHan. Des nouvelles du front….

JHM Cohen 15 2 20

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2309969

Les nouvelles du coronavirus de WuHan sont globalement positives. Mais avec quelques nuances plus sombres.

Les péripéties statistiques chinoises semblent pour l’essentiel le rattrapage à WuHan des malades ayant évité l’hôpital, soit volontairement, soit du fait de la saturation des structures de santé. Et donc des décès à domicile. Plus des incidents de déclaration des cas et des décès, le personnel de santé ayant plus de malades que d’écrans informatiques à soigner.
quarantaine maritime

C’est l’association des deux pavillons, LQ qui indique la quarantaine maritime. Le pavillon jaune, signifiant, » j’attends l’autorisation pour débarquer », tandis que le damier jaune et noir intime au bateau approchant l’ordre de stopper immédiatement.

Lire la suite

Primaires Démocrates aux USA, le fiasco de l’Iowa

Chronique du 7 février 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2304537

 

Bonjour Jacques.

Bonjour.

On a pris l’habitude ces dernières semaines d’aller de l’autre côté du globe voir un peu ce qu’il se passe à l’international. Après deux semaines en Chine, on s’est dit, cette fois, on plie bagage et l’on prend un vol pour les États-Unis. Jacques Cohen, que se passe-t-il du côté des USA ?

Deux choses dans la très longue campagne électorale, qui chez eux revient très souvent comme présidentielle tous les 4 ans seulement. Deux choses, les Caucus de l’Iowa et le vote sur l’impeachment au Sénat qui a blanchi Donald Trump.

Sur quel sujet voulez-vous vous pencher précisément ? Peut-être que nous aurons l’occasion de voir les deux tout au long de ces prochaines minutes ?

Nous allons voir les deux en commençant par le Caucus de l’Iowa. Et je vais vous raccourcir les choses parce qu’il s’agit d’un système extrêmement compliqué qui est un peu en décalque du système de l’élection présidentielle, avec un collège de grands électeurs, etc. Donc, les Caucus, ce sont les campagnes à l’intérieur d’un parti. Ici, il s’agit du parti Démocrate, où les différents candidats essayent d’avoir l’investiture de leur parti. Alors cela ne se passe pas selon le système que l’on pourrait qualifier de rustique et trop simple « un homme et un vote », mais par un système, là aussi, de grands électeurs déterminés par des cantons, ce qui fait qu’il peut y avoir plusieurs gagnants, et il peut y avoir plusieurs perdants aussi.

Lire la suite

CoronaVirus et grippe: la grippe fait la course en tête

Chronique du 31 janvier 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2299016

Avec nous en direct par téléphone Jacques Cohen. Bonjour Jacques.

Bonjour.

La semaine dernière, on parlait de ce coronavirus qui était en train d’envahir la Chine, d’envahir le monde, une semaine plus tard, il est l’heure d’un nouveau bilan. Avec un bilan qui s’alourdit, des cas mortels, des personnes incubées, des personnes qui ne le savent pas. Où en est-on Jacques Cohen si on fait le point ?

Alors, il y a une présentation catastrophique qui est la présentation par le nombre de morts, mais celui-ci doit toujours être mis en comparaison du tableau général, parce que l’on ne voit que la pointe de l’iceberg. Les morts sont donnés par rapport au nombre de malades déclarés hospitalisés, on est dans l’ordre de 2-3%. On est très en dessous du SRAS initial celui de Hong-Kong, et encore plus de celui du Moyen-Orient, mais ce n’est pas le paramètre le plus pertinent. Il y a probablement, comme dans la plupart des maladies infectieuses virales, des porteurs sains et des formes très bénignes. Entre les porteurs sains et les formes très bénignes, il y en a souvent un grand nombre de contaminés.

1280px-Coronaviruses_004_lores

Sources de rhume bénin ou redoutables tueurs, tous les CoronaVirus ont la même tête !

Lire la suite

On peut cogner chef ? Oui mais pas si fort !!

chronique du Vendredi 17 Janvier 2020

sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2288032

Pour la chronique d’actualité, on retrouve JC qui est avec nous par téléphone, bonjour Jacques.

Bonjour.

Et aujourd’hui, si vous le voulez bien, on va parler un peu du gouvernement, des hommes forts même du gouvernement : Emmanuel Macron le président de la République, Edouard Philippe son Premier ministre et puis Christophe Castaner le ministre de l’Intérieur. Alors, on sait qu’il y a des violences policières et le gouvernement a l’air de se rendre compte que finalement c’est assez grave ce qu’il se passe, c’est un peu une nouveauté quelque part d’ouvrir les yeux comme ça, JC.

Oui tout à fait, parce que le changement d’attitude des forces de l’ordre depuis quelque temps, et un certain nombre d’encouragements imprudents, ont conduit à ce que quelques-uns ont commis des bavures. On a quand même 2 tirs de grenades lacrymogènes vers les étages – dont l’un qui s’est terminé tragiquement par la mort de la personne à Marseille – qui sont là des fautes d’exécution radicales, c’est strictement interdit de faire cela. Il y a quelques autres affaires comme cette histoire d’interpellation avec, non pas seulement un placage ventral, mais une clé d’étranglement qui a brisé l’os au-dessus du larynx, l’os hyoïde, et qui a donc tué la personne. Tout cela avec quelques autres éléments : tirs et emploi hasardeux des lanceurs de balles en caoutchouc dans des conditions qui ne sont pas réglementaires, a fait quand même comprendre au gouvernement qu’il fallait dire aux policiers qu’ils avaient le droit de cogner, mais peut-être pas aussi fort que cela.

canon à sons

Armes non létale à ultrasons version US

Lire la suite

Carlos Ghosn tient toujours la route !

Chronique du 10 janvier 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2282680

Le vendredi soir en 2020, n’y fera pas exception, on retrouve notre chroniqueur de l’actualité, JC, bonjour Jacques et meilleurs vœux pour cette belle année.

Bonjour, bonjour et meilleurs vœux.

Et puis on va commencer l’année par évoquer l’actualité franco-japonaise, franco-libanaise également puisque l’on va parler de Carlos Ghosn. Un commentaire JC sur cette évasion rocambolesque, spectaculaire, que faut-il dire ?

Elle est aussi franco-brésilienne puisqu’il disposait des 3 passeports. Mais il était bien sûr interdit de sortie du territoire japonais. L’évasion on n’en connaît certainement qu’une toute petite partie. Une toute petite partie parce que dans ce genre d’opération il y a toujours un plan B, voire un plan C et qu’on ne sait pas exactement comment cela s’est passé et qu’on ne le saura probablement que très tard. Vous savez, quand nous avions raté une opération en Nouvelle-Zélande pour le Rainbow Warrior, le plan B a quand même consisté à couler le voilier des agents français compromis en pleine mer en les faisant récupérer par un sous-marin nucléaire d’attaque qui traînait dans le Pacifique rien que pour cela. Donc vous voyez, les choses peuvent être assez différentes de ce qui est annoncé. Mais peu importe, ce qui est important c’est qu’effectivement Carlos Ghosn est sorti du territoire japonais et qu’il est finalement dans son pays natal au Liban.

Lire la suite

Il faut sauver l’atelier de l’Atelier Simon-Marq ! Second épisode

Chronique du 13/12 /2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2259230

 

Le maire AR a tout d’abord balayé d’un revers de manche ma lettre d’alerte en parlant d’un effet de manche. Puis produit une lettre au Préfet tenue cachée jusqu’ici de demande de classement de l’atelier Simon-Marq datant de Mai 2019. AR a aussi parlé de travail dans l’ombre de sa part et de celle de son équipe.

Pour finalement annoncer sa visite sur place en compagnie d’un notaire samedi 14 Décembre.

A deux semaines du déménagement complet de l’atelier, c’est en fait un réveil tardif.

Effet bienheureux de ma lettre ouverte, initialement décriée.

Une vente des locaux déjà plus qu’engagée…

On apprend par ailleurs qu’un compromis de vente a bien été signé par Benoit Marq actuel propriétaire des locaux. Ce qui explique sans doute qu’AR prévoie de visiter en compagnie d’un notaire alors que c’est l’administration des Domaines qui seraient habilitée à évaluer le bien en cas de préemption.

demenagement 1

Bientôt rue Ponsardin ?

Lire la suite