Carlos Ghosn tient toujours la route !

Chronique du 10 janvier 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2282680

Le vendredi soir en 2020, n’y fera pas exception, on retrouve notre chroniqueur de l’actualité, JC, bonjour Jacques et meilleurs vœux pour cette belle année.

Bonjour, bonjour et meilleurs vœux.

Et puis on va commencer l’année par évoquer l’actualité franco-japonaise, franco-libanaise également puisque l’on va parler de Carlos Ghosn. Un commentaire JC sur cette évasion rocambolesque, spectaculaire, que faut-il dire ?

Elle est aussi franco-brésilienne puisqu’il disposait des 3 passeports. Mais il était bien sûr interdit de sortie du territoire japonais. L’évasion on n’en connaît certainement qu’une toute petite partie. Une toute petite partie parce que dans ce genre d’opération il y a toujours un plan B, voire un plan C et qu’on ne sait pas exactement comment cela s’est passé et qu’on ne le saura probablement que très tard. Vous savez, quand nous avions raté une opération en Nouvelle-Zélande pour le Rainbow Warrior, le plan B a quand même consisté à couler le voilier des agents français compromis en pleine mer en les faisant récupérer par un sous-marin nucléaire d’attaque qui traînait dans le Pacifique rien que pour cela. Donc vous voyez, les choses peuvent être assez différentes de ce qui est annoncé. Mais peu importe, ce qui est important c’est qu’effectivement Carlos Ghosn est sorti du territoire japonais et qu’il est finalement dans son pays natal au Liban.

Lire la suite

Il faut sauver l’atelier de l’Atelier Simon-Marq ! Second épisode

Chronique du 13/12 /2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2259230

 

Le maire AR a tout d’abord balayé d’un revers de manche ma lettre d’alerte en parlant d’un effet de manche. Puis produit une lettre au Préfet tenue cachée jusqu’ici de demande de classement de l’atelier Simon-Marq datant de Mai 2019. AR a aussi parlé de travail dans l’ombre de sa part et de celle de son équipe.

Pour finalement annoncer sa visite sur place en compagnie d’un notaire samedi 14 Décembre.

A deux semaines du déménagement complet de l’atelier, c’est en fait un réveil tardif.

Effet bienheureux de ma lettre ouverte, initialement décriée.

Une vente des locaux déjà plus qu’engagée…

On apprend par ailleurs qu’un compromis de vente a bien été signé par Benoit Marq actuel propriétaire des locaux. Ce qui explique sans doute qu’AR prévoie de visiter en compagnie d’un notaire alors que c’est l’administration des Domaines qui seraient habilitée à évaluer le bien en cas de préemption.

demenagement 1

Bientôt rue Ponsardin ?

Lire la suite

Retraites: un régime unique pour tous ou pour chacun..?

Chronique du 06 décembre 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2253195

Bonjour Jacques.

Bonjour.

Jacques on va parler de l’actualité, les manifestations c’était ce jeudi dans toute la France, cela se prolonge d’ailleurs ce vendredi, cela risque de se prolonger ce week-end et en début de semaine prochaine. De votre œil de chroniqueur, de votre œil d’analyste comment analysez-vous la situation, que se passe-t-il selon vous JC ?

Et bien, le président a voulu mettre en œuvre une idée simple, que les retraites avec 36 régimes c’est compliqué et que ce n’est pas forcément très égal comme résultat. Donc à ce moment-là l’idée simple c’est un régime unique avec des points acquis selon les droits de la même façon pour chacun. Le problème c’est que contrairement à ce qui a dû être imaginé, le gouvernement n’était pas le premier à y penser, mais les idées simples si elles ne sont pas mises en œuvre, c’est que ce sont des idées simplistes, parce que de nombreux gouvernements ou spécialistes des retraites y avaient pensé et tout le monde y a renoncé, non pas parce qu’ils étaient peureux, mais tout simplement parce que cela ne marche pas. Cela ne marche pas parce que tout est lié.

Lire la suite

Hong Kong, une autre Chine démocratique

 

Chronique du 29 novembre 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2247678

Bonjour Jacques.

Bonjour.

On l’a dit dans le sommaire de cette émission, vous allez nous emmener en Chine, que se passe-t-il exactement à Hong-Kong ? Présentation du contexte.

Alors sans repartir du début de l’insurrection, on peut prendre un événement tout à fait récent et tout à fait étonnant qui est une élection démocratique, que le pouvoir central a laissé faire. Et qui donne un résultat écrasant en faveur, pour schématiser, des indépendantistes ou autonomistes. C’est totalement invraisemblable, inhabituel pour la Chine que de ne pas s’être méfié, et d’avoir laissé ce genre de chose se dérouler.

Lire la suite

Plan Buzyn: La santé tousse encore !

Chronique du 22 Novembre

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2242229

On a l’habitude de retrouver JC pour la chronique d’actualité, bonjour Jacques.

Bonjour.

On va regarder ce qu’il s’est passé cette semaine, c’était mercredi, un nouveau plan urgence dans le domaine de la santé annoncé par le gouvernement. Pas mal de choses, notamment on retient parmi toutes ces annonces les 1,5 milliard d’euros sur 3 ans annoncés, l’ensemble de ce plan JC, qu’en pensez-vous ?

Et bien, malheureusement je crois que c’est trop peu et trop tard pour qu’il puisse non seulement désamorcer la crise, mais prendre le virage d’une remise en ordre du système. Parce que la présentation, j’allais dire chatoyante, 1,5 milliards, cela frappe plus l’imagination. Seulement, c’est sur 3 ans et surtout quand on regarde le coefficient directeur, ce que l’on appelle l’ONDAM (Objectif National des Dépenses d’Assurance Maladie) dans le jargon correspondant aux hôpitaux, les études qui sont toutes convergentes disent que l’augmentation naturelle par le glissement vieillissement/technicité, par les prévisions d’augmentation d’activité, la population, etc., l’évolution naturelle de l’ONDAM devrait être à 4.4 pour rester en l’état. C’est-à-dire sans augmenter réellement les investissements. Or, depuis des années on rédime les hôpitaux et il était prévu cette année 2.1 %, c’est-à-dire de terminer d’amener à l’os les hôpitaux dans un état lamentable et les mesures reviennent en fait à donner 0.2, c’est-à-dire arriver entre 2.3 et 2.4, vous voyez le gouffre qu’il y a entre 2.4 et 4.4.

Lire la suite

R Polanski: Du bien et du mal en matière artistique

Chronique du 15 novembre 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2236826

bonjour Jacques.

Bonjour.

Aujourd’hui vous voulez nous parler de Roman Polanski, le réalisateur, le cinéaste. Roman Polanski qui a sorti il y a quelques jours, « j’accuse » et dans le même temps il y a une actrice française qui a de nouveau dénoncé un viol de Roman Polanski. JC, ce film « J

Cranach_d.Ä.,_Lucas_-_Christus_und_die_Ehebrecherin_-_Fränkische_Galerie_-_1520

Lucas Cranach Christus und die Ehebrecherin Le Christ et la femme adultère Version sage

’accuse » et cette accusation envers Roman Polanski cela tombe au mauvais moment pour lui ?

Il n’y a pas de bon moment pour lui. Il a sorti ce film que je n’ai pas encore vu et qui est certainement un événement important, parce que c’est un cinéaste important qui a quand même réalisé pas mal de films tout à fait significatifs et d’intérêt. Mais il y a deux aspects, il y a d’abord l’intolérance de ceux qui veulent interdire un film, un livre, etc… Cette intolérance c’est un très mauvais souvenir, il y a toujours eu des gens pour vouloir interdire l’expression artistique ou l’expression tout court et ce sont généralement des intentions très troubles et très maléfiques, même quand elles sont parées de la vertu – on peut sur cette antenne rappeler quand même que l’inquisition, c’était déjà cela.

Lire la suite

Française des Jeux: Pile je gagne, Face tu perds

Chronique du 08 novembre 2019

Sur les ondes de RCF: lien

On retrouve avec nous par téléphone JC, bonjour Jacques.

Bonjour.

Nous allons évoquer la Française des Jeux, le bilan de la Française des Jeux c’est surtout qu’elle s’introduit en bourse depuis ce jeudi 7 novembre, ça y est la Française Des Jeux est privatisée, quel est votre regard sur cette actualité JC ?

Dans le cas de la privatisation de la Française des Jeux, entreprise d’État qui a toujours gagné énormément d’argent, les argumentaires qui sont donnés ne peuvent qu’être à chaque fois à double tranchant. Si l’on dit que les acheteurs vont gagner pas mal d’argent, c’est dire que cet argent ne sera plus versé à l’État et vice versa si je puis dire. Pour que les acheteurs gagnent, il faut que l’État perde, c’est-à-dire que chaque individu, puisque l’État c’est nous, perde. Donc, on est dans un système en quelque sorte face je gagne et pile tu perds ou le contraire, puisqu’on est dans une situation absolument schizophrénique où pour que les Français gagnent de l’argent il faut que l’État, c’est-à-dire eux-mêmes en perdent. Ou à l’inverse, s’ils payent et qu’ils perdent de l’argent dans leur achat ils en regagnent de l’autre côté, mais collectivement, ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

Lire la suite