Voile islamique: Ne pas se voiler la face

Chronique du 18 octobre 2019

Sur les ondes de RCF: @lien en attente

JC qui est avec nous par téléphone. Bonjour JC.

Bonjour.

Vous voulez nous parler de cette femme voilée au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté qui est venue en tant qu’accompagnatrice scolaire avec des enfants. JC, premièrement que pensez-vous de cette nouvelle affaire du voile au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté ?

Je pense que ce n’est pas seulement au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté qu’il faut penser. Il ne faut pas se voiler la face en prenant le voile de l’Islam comme une mode vestimentaire, ce ne sont pas des chaussettes jaunes à pois rouges, c’est un bout de tissu comme l’est un drapeau. C’est celui d’un certain Islam qui combat justement l’égalité comme la liberté et les droits des femmes. C’est donc une idéologie qui est à combattre, car c’est une idéologie qui se déclare notre adversaire, l’adversaire de la République. En Syrie, même les islamistes soi-disant modérés avaient rétabli la polygamie dans les zones qu’ils contrôlaient. Et je crois d’ailleurs que les Iraniennes ou les Magrébines, en Tunisie par exemple, qui luttent contre le voile et la tyrannie dont il est l’étendard, doivent être consternées par l’immense naïveté française.

voiles-musulmans-289x300

Voiles…..

Lire la suite

Droits des femmes: « selon leurs vertus et leurs talents »

Chronique du 8 mars 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2042395

On l’a attendu un peu plus longtemps que d’habitude, mais il est avec nous ce vendredi soir JC, JC bonsoir.

Bonsoir.

En ce jour des droits de la femme, ce vendredi 8 mars, vous allez nous parler justement de comment combattre l’oppression de la femme là où elle existe, mais aussi où elle n’existe pas peut-être JC.

Exactement, je pense qu’il faut tout d’abord rappeler qu’il existe malheureusement un très grand nombre de femmes opprimées pour des raisons religieuses et culturelles la plupart du temps, et que nous avons tous à ne pas accepter cette situation.

Lire la suite

Retour des djihadistes : que faire de traîtres bien de chez nous ?

Chronique du 1er mars 2019

Sur les ondes de RCF:

https://rcf.fr/embed/2036738

Tous les vendredis soir, il est fidèle au poste avec sa chronique d’actualité, j’ai le plaisir d’accueillir par téléphone ce soir JC. Jacques bonjour.

Bonjour.

Vous allez nous parler ce soir du retour des djihadistes, que faire de traîtres bien de chez nous ? C’est le titre que vous avez choisi pour cette chronique, puisqu’on le sait, on en a entendu parler, la France va ramener ses djihadistes, femmes et enfants dans ses terres, dans l’hexagone.

En effet, nous aurons le retour des djihadistes après la fin de la liquidation de la dernière poche. En fait on en avait déjà tout un stock pris par les Kurdes ou les Irakiens. C’est un peu le sparadrap du Capitaine Haddock parce qu’on aurait pu y penser avant, que l’on n’a pas traité la question quand il était urgent de la régler et que maintenant on doit solder une situation tardive, qui donc pose un certain nombre de problèmes.

niqab-sitar-cape-a-clips-umm-hafsa-1m60-gris

Un Niqab francophone…

Lire la suite

Syrie: escalades en série

Chronique du vendredi 16 février 2018

sur RCF: https://rcf.fr/embed/1757968

Bonjour Jacques !

Bonjour.

Et cette semaine, comme on l’évoquait en préparant, parce que oui, on prépare nos chroniques malgré tout ! On redouble, on va de nouveau parler de la Syrie.

En effet, il s’est passé beaucoup de choses cette semaine, nous avons parlé la semaine dernière des évènements précédents, mais il y a deux évènements très importants cette semaine.

Alors, qu’est-ce qu’il s’est passé depuis la semaine dernière ?

Eh bien, il y a l’affaire du drone iranien et de ses suites, et puis il y a le bombardement américain des troupes loyalistes à Deir ez-Zor.

Lire la suite

Combats en Syrie: chacun contre les autres

CHRONIQUE du vendredi 09 février 2018

Sur RFC: https://rcf.fr/embed/1752537

Bonjour Jacques Cohen, avec vous aujourd’hui, nous allons évoquer l’actualité internationale et d’abord, dans un premier temps, le conflit turc/kurde, où en est-on sur la situation en Syrie, Jacques ?

Eh bien, en Syrie, après la disparition de l’état islamique, après sa défaite, les Kurdes qui y ont contribué ont pris beaucoup d’espace. Ce qui inquiète bien sûr la Turquie, laquelle a décidé d’envoyer ses islamistes et son armée pour réduire une grande partie des zones kurdes, donc relancer une deuxième guerre en Syrie.

Et Bachar, dans tout cela ?

Bachar, lui, s’occupe de réduire les deux poches principales restantes d’opposants qui sont, d’ailleurs, tous des opposants islamistes que certains présument modérés, mais cela reste largement à déterminer. Ces deux poches sont celles d’Idleb au nord-ouest et la poche de la Ghouta, qui est quasiment la banlieue de Damas. La poche de la Ghouta, c’est quand même 400 000 personnes. Elle semblait se réduire par des accords plus ou moins officieux, avec évacuation de population, et puis les choses se sont durcies au point que certains accusent Bachar d’avoir employé des gaz de combat récemment pour terminer de faire déguerpir les gens de la Ghouta.

Lire la suite

TERRORISTES : Le niveau baisse !

CHRONIQUE DU MERCREDI 21 juin 2017

sur RCF: https://rcf.fr/embed/1589871

Chronique d’actualité avec Jacques Cohen

AV : On va s’intéresser, aujourd’hui, aux récents attentats « ratés » ou en tout cas qui n’ont pas produit leurs effets, heureusement ! Je pense, notamment aux Champs-Élysées, mais également à Bruxelles, tout récemment, Jacques et, du coup, on va s’interroger avec vous, aujourd’hui, sur ce que signifient, finalement, ces attentats « ratés ». Est-ce que cela veut dire qu’il y a une baisse de niveau des tentatives qui visent l’Europe et la France ?

En effet, c’est une question raisonnable en période de bac, que de dire « le niveau baisse ». C’est vrai ! Tout en soulignant quand même comme restriction que les attentats restent meurtriers ou peuvent l’être. Un attentat individuel peut causer plusieurs dizaines de morts et pas seulement la mort de son auteur dans la situation actuelle des attentats-suicides ratés. Mais, on a vu aussi que la tentative en Angleterre, avec pourtant trois personnes, a eu lieu avec une camionnette parce qu’ils n’avaient pas pu louer un camion, etc.

En fait, on a des attentats individuels suicides qui sont l’appel de Daesh à des actions spectaculaires, avec ascension directe au paradis, pour des gens qui sont isolés et qui n’ont strictement aucun moyen. C’est, de ce point de vue là, une bonne nouvelle parce que c’est beaucoup moins que ce que pourraient donner des attentats de la taille au-dessus, comme ce que l’on a eu au moment du Bataclan. C’est-à-dire, des attentats du type d’une cellule organisée de 15/20 personnes qui, si elles ne se débrouillent pas trop mal, peut faire une dizaine d’attentats, avant de se faire prendre. Ce n’est donc pas du tout dans cette échelle-là et c’est rassurant.  Lire la suite

L’Arabie Saoudite et le Qatar : Le bossu et le chameau

Chronique du mercredi 7 juin 2017

Sur RCF:https://rcf.fr/embed/1579939

Chronique d’actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques !

Bonjour.

AV: On va s’intéresser à l’actualité diplomatique de ces derniers jours avec, notamment, plusieurs pays du Golfe qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, sous l’égide, de l’Arabie Saoudite qui est là en patron et en leader finalement de cette décision.

Absolument, c’est l’Arabie Saoudite qui a rameuté la plupart des pays du Golfe et l’Égypte contre le Qatar : le Bahreïn, les Émirats arabes unis. Mais par exemple, le Koweït reste silencieux.

Lire la suite