Covid19: le Diable revient roder dans les labos de Wuhan.

JHM Cohen 17/04/2020

Les thèses complotistes des éléments de l’épidémie cachés par la Chine, à commencer par ses origines, reviennent sous le patronage d’E Macron, B Johnson et D Trump et la présidence d’honneur du Pr Luc Montagnier prix Nobel qui voit des analogies de séquences entre le VIH et le Sars-Cov 2 et pense à un virus bricolé dans un labo.

Lire la suite

Syrie: Trump en disciple inattendu et bouffon d’Obama

Chronique du 11 octobre 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2209627

Bonjour JC.

Bonjour.

Vous êtes avec nous par téléphone aujourd’hui, puisque vous étiez sur la route, alors j’avais envie de dire la route des rois, vous nous avez dit en préparant cette chronique c’est aussi la route des universités Orléans, Versailles. En tout cas vous êtes un vrai globetrotteur.

Une petite fraction du globe aujourd’hui.

Pour aujourd’hui, mais on sait que parfois vous allez bien plus loin. Toujours est-il JC, aujourd’hui vous voulez nous parler de cette offensive turque vers le territoire Kurdes en  Syrie. JC qu’est-ce qu’il se passe ? Un petit décryptage.

Alors, il y a probablement pour commencer un accord entre les Turcs et les Américains pour que les Turcs obtiennent que les milices kurdes ne soient plus au contact sur la frontière, c’est-à-dire un retrait de 5 kilomètres. La négociation c’était entre 5 et 30 kilomètres, parce que l’autre enjeu pour les Turcs c’est de relocaliser des Syriens chez eux. Ils ont 3 millions et demi de syriens. Ils nous menacent d’ailleurs de les laisser filer vers l’Europe et ils voudraient pouvoir les installer en territoire Syrien et non pas les garder à la maison, cela commence à poser de sérieux problèmes.

carte-syrie-offensive-turque-141019_0_1399_625

Lire la suite

Un château de cartes en Ukraine

Chronique du 27 septembre 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2186100

JC bonjour.

Bonjour.

Pour tout dire à nos auditeurs, vous êtes à Lyon vous avez une vue formidable sur les Alpes, changement de décor par rapport à nous qui sommes en Champagne Ardenne.

Changement de décor, mais « tout est affaire de décor, c’est toujours soi que l’on retrouve ».

Et nous on va complètement changer de décor, JC, puisque l’on va prendre l’avion et on va se rendre du côté de l’Ukraine, peut-être même aussi du côté des États-Unis. On va beaucoup voyager avec vous puisqu’on peut le dire, dans la campagne aux USA, le business ukrainien du fils BIDEN qui s’est un peu invité dans la campagne avec ces écoutes téléphoniques qui ont été révélées entre Donald TRUMP et le président ukrainien.

Alors ce n’est pas une écoute téléphonique. C’est une retranscription et la fuite vient des services de renseignement US qui ont un peu l’équivalent de notre article 40 du Code pénal, disant qu’un fonctionnaire doit prévenir le procureur quand il apprend quelque chose qui est franchement anormal. Et là le fonctionnaire des services de renseignement US a appris que le président TRUMP demande au président Ukrainien ZELENSKY « est-ce que vous pourriez me faire une faveur ? » ce qui n’est pas tout à fait une formule courante, et qu’il s’agit de changer de procureur pour que le fils de BIDEN puisse être poursuivi pour avoir fait des affaires il y a quelques années en Ukraine.

Lire la suite

Poutine et Trump d’accord pour détruire l’Europe !

Chronique du 14 juin 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2125101

Bonsoir Jacques.

Bonsoir.

Le 6 juin était fêté le 75ème anniversaire du débarquement de 1944, le débarquement des forces alliées, un anniversaire qui a été marqué notamment par la venue de Donald TRUMP rencontrer Emmanuel MACRON, mais surtout par l’absence de Vladimir POUTINE.

On ne peut que le regretter. Surtout ce que l’on peut regretter c’est qu’il n’ait pas été invité, car bien évidemment il serait venu s’il avait été invité. Il faut réaliser la part prise par l’Union soviétique à l’époque dans la lutte contre le nazisme et il me parait totalement invraisemblable de ne pas avoir invité son successeur la Russie actuelle à participer aux festivités. La France reconnaît des États, elle ne reconnaît pas des gouvernements et donc bien évidemment la Fédération de Russie, quel que soit son gouvernement, aurait dû être là.

Lire la suite

Syrie : L’Orient est trop compliqué pour D Trump

CHRONIQUE du Jeudi 20 décembre 2018

La démission du Gal Mattis, survenue après l’enregistrement de cette chronique, authentifie la décision de D Trump de retirer ses troupes de Syrie. Le texte suivant est donc actualisé.

Sur les ondes de RCF :https://rcf.fr/embed/1979099

On va parler de la Syrie et de Trump puisque Donald Trump a annoncé que les armées américaines allaient se retirer de Syrie, c’est une surprise.

C’est une surprise et la première chose qu’il faut faire devant une surprise c’est de savoir si c’est vrai ou pas. Compte tenu du personnage, cela pouvait être une lubie nocturne censurée par son État-Major dès le lendemain. Mais la démission du Gal Mattis, son secrétaire d’État à la Défense, « authentifie » en quelque sorte la décision de D Trump.

Lire la suite