Pic de fin d’année du Covid19: une bataille perdue d’avance

Chronique du 17 novembre 2021

Sur les ondes de RCF @ lien en attente

Il est l’heure de retrouver le professeur Cohen pour la chronique d’actu, une chronique santé comme depuis cette épidémie de Covid-19 qui court. Professeur Cohen, bonjour.

Bonjour.

Le point sur la Chronique santé, aujourd’hui c’est le nouveau pic épidémique qui remonte. On en entend notamment parler pour ce qui concerne notre territoire dans les Ardennes avec plus de 122 cas pour 100 000 habitants. Comment analyser cette situation, professeur ?

Et bien, je crois que le pic de fin d’année est maintenant inéluctable. Si vous voulez, cela ressemble aux batailles navales du temps de la marine à voile. Avant le premier coup de canon, les jeux étaient faits parce que selon la position respective des deux escadres, les bateaux étant peu manœuvrant, on savait ce qu’il allait se passer. Et là, nous avons en quelque sorte déjà perdu le Trafalgar viral de la fin de l’année. Est-ce qu’on aurait pu gagner ? On aurait eu de meilleures chances, sans certitude quand même, avec une autre tactique. En effet, la seule question qui reste c’est : aura-t-on un pic autrichien ou un pic Royaume-Uni ?

Lire la suite

Covid-19: vacciner, revacciner. Avec quels vaccins ?

Jacques HM Cohen 12 11 2021

Sur les ondes de RCF: Lien 

On retrouve avec nous Jacques COHEN pour sa chronique santé. Professeur, bonjour !

Bonjour !

Jacques COHEN, aujourd’hui, on va s’intéresser à la stratégie vaccinale, d’ailleurs, le Président de la République, Emmanuel MACRON, s’est exprimé cette semaine. Il a conseillé aux Français, même presque obligé certains Français, à aller prendre une troisième dose de rappel. Quel est votre regard, Jacques COHEN, sur ce sujet ?

On constate que l’immunité vaccinale diminue, y compris pour les vaccins qui étaient présumés avoir la plus longue durée d’action (les vaccins RNA) et en conséquence, il faut des rappels. La question, c’est quelle population faut-il vacciner avec ce rappel ? Certainement, comme cela a été dit, les sujets de plus de 65 ans. On pourrait nuancer en commençant par regarder si les gens ont encore beaucoup, pas beaucoup ou pas du tout d’anticorps. Mais on fonctionne – vous l’avez vu ces temps-ci – un peu comme autrefois à l’armée « la même chose pour tout le monde à l’entrée ! » Bon, c’est comme cela.

Combattre le virus !
( Hercule contre l’hydre de Lerne. Mosaïque romaine. Musée de Valence ) ©Paul Veysseyre.

Lire la suite

Covid19: enfin des médicaments anti-viraux

Il pleut cette semaine des médicaments anti covid ! Trois d’entre eux ont fait la preuve d’une efficacité, préventive dans 2 cas, curative des formes sous oxygène pour la troisième pilule. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’on va pouvoir en donner à tout le monde dès demain. Nous allons voir les progrès réalisés et ce qui reste à déterminer. Tout en soulignant l’immense avancée qu’ils représentent. ( que j’avais annoncée en août )  

Lire la suite

Covid-19 : réponses anticorps, réponses cellulaires,… Back to basic !

Chronique du 29 octobre 2021

Sur les ondes de RCF: Lien

Il est l’heure de retrouver Jacques Cohen pour une chronique santé. Jacques, bonjour.

Bonjour.

Et vous voulez aujourd’hui, nous apporter un peu de théorie concernant la Covid-19. C’est vrai que c’est une maladie que l’on découvre et que l’on apprend à connaître, mais on peut aussi faire des comparaisons avec d’autres maladies, et notamment, en ce moment on remarque une nouvelle augmentation de la maladie après vaccination. C’est quelque chose qui peut paraître assez paradoxal tout de même professeur.

Alors il y a deux choses complètement distinctes. Qu’une partie des gens ne répondent pas au vaccin est établi depuis quelque temps déjà, que la réponse liée au vaccin ne soit que transitoire, cela se confirme malheureusement. Donc si j’ose dire, le virus finit par passer à travers, d’autre part le virus tente toujours de s’adapter. Et donc c’est toujours la même chose, vous avez un mur, si le mur est étanche le virus se fracasse dessus, tant qu’il y a des trous dans le mur le virus se faufile et à la limite il coule encore plus vite que quand il n’y a pas de trous, puisque la pression de l’eau, elle, ne bouge pas. Donc cela c’est un problème que l’on reverra bien en détail, mais ce dont je voudrais vous parler aujourd’hui c’est de l’ADE (Antibody-dependant Enhancement), c’est-à-dire l’exacerbation paradoxale de la maladie quand il y a des anticorps. Je vous le dis tout de suite, ce n’est pas le cas du SARS-CoV-2 pour l’instant.

Lire la suite

Covid 19: cet hiver, un covid, une grippe ou les deux ?

Chronique du 22 octobre 2021

Sur les ondes de RCF: Lien

Avec nous, par téléphone, on retrouve le professeur Jacques Cohen. Bonjour professeur.

Bonjour.

JC, aujourd’hui avant de parler de la Covid-19 où la situation continue d’évoluer, un mot d’autres maladies de l’hiver, et notamment de la grippe, puisque ce vendredi le vaccin contre la grippe rentre en vigueur. C’est à partir de ce vendredi que l’on peut se faire vacciner contre la grippe.

Absolument. Et je ne peux qu’encourager à se faire vacciner. C’est un vaccin classique fait d’un virus inactivé, un vaccin éprouvé. Paradoxalement, c’est un vaccin qui ne protège pas énormément individuellement, il diminue les formes graves, mais qui compte tenu de la contagiosité de la grippe est assez efficace pour diminuer l’épidémie. Alors à condition qu’il y ait assez de gens vaccinés bien sûr et que l’on ait bien prévu les sérotypes de grippe parce qu’on doit les prévoir d’année en année, et cette année, comme la grippe a été très perturbée dans l’année écoulée par l’épidémie de SARS-CoV-2, le pari est un peu plus incertain que d’habitude. Enfin, j’espère que l’on va y arriver, et de toute façon il faut le faire. Donc on ne peut qu’encourager à se faire vacciner, c’est un vaccin beaucoup plus inoffensif que tout ce qui a été sorti en urgence pour la Covid, mais il y a un bénéfice tout à fait net et là il y a un bénéfice qui n’est pas réservé, si j’ose dire, aux vieilles personnes.

Lire la suite