Covid-19: devenu bénin sauf pour ceux qui en meurent

Chronique du 8 avril 2022

Sur les ondes de RCF: LIEN

Vous voulez aujourd’hui nous parler de santé dans votre chronique d’actualité et de la Covid-19, évidemment, avec ce titre que l’on va donner d’entrée « bénin, sauf pour ceux qui en meurent », parce que c’est vrai, la Covid-19 continue de tuer, JC.

Absolument. La maladie a évolué, et c’est ce que disait Charles NICOLE il y a fort longtemps, les épidémies évoluent sous nos yeux pendant que nous les regardons, elles changent. Elle a changé en ce sens que le virus est beaucoup plus contagieux, autrement dit tout le monde va l’attraper. Il est beaucoup plus bénin, c’est tout à fait exact, la plupart des gens n’auront rien ou un rhume, mais il a une sélectivité très particulière ce Sars-CoV-2 qui fait que sur les sujets fragiles, sur ces cibles, il tue encore. Donc il est assez regrettable qu’on ait levé toute mesure de distanciation sociale ou de protection parce que le virus va déferler sur ces sujets fragiles et on voit une remontée, non seulement des cas, mais des hospitalisations et même une remontée des admissions en réanimation, ce qui veut dire qu’il va y avoir encore de la casse.

Lire la suite

Pour qui votera le grand électeur Covid ?

Jacques Cohen  3 2 22

Sur les ondes de RCF: Lien 

Il est l’heure de retrouver le professeur Jacques COHEN. JC, bonjour !

Bonjour !

Aujourd’hui, votre chronique d’actualité va mêler à la fois actualité et santé : «  pour qui votera le grand électeur Covid ». Que voulez-vous dire par là, JC ?

Ce sujet est majeur, c’est une préoccupation majeure pour la population et la politique gouvernementale concernant la Covid, sera certainement un paramètre très important de l’élection présidentielle. L’appréciation va dépendre de cette politique, mais surtout du choix du virus, c’est-à-dire que s’il disparaît, tout le monde en sera très heureux et ce sera une situation extrêmement favorable au président sortant. Dans le cas contraire, la situation va être assez tangente pour lui et ce qui est inquiétant c’est que les autres candidats n’ont pas proposé de politiques alternatives réalistes depuis le début de l’épidémie et encore moins maintenant. Donc, cela laisse tout ouvert pour les consommateurs du café du commerce virtuel des extrêmes racontant n’importe quoi. La situation sera très déplaisante si le virus ne disparaît pas ou a la mauvaise idée de faire une nouvelle vague en avril. Le virus parrainant alors les extrêmes en leur donnant en quelque sorte sa signature. 

Lire la suite

Covid-19, l’illusion du dernier quart d’heure !

Jacques HM Cohen 7 1 22

Sur les ondes de RCF: Lien 

On retrouve avec nous le professeur Jacques COHEN pour cette année 2022. Professeur, bonjour !

Bonjour !

Il n’y a pas eu de vacances pour vous, parce que pour les fidèles de votre blog jhmcohen.com, on a vu que même pendant la période des fêtes, vous avez continué à évoquer l’activité de la Covid-19. Une actualité toujours bien chargée d’ailleurs, JC puisqu’à l’heure où la cinquième vague bat son plein, où l’on met en place plusieurs tactiques pour essayer de combattre le pic Omicron, il est malgré tout très contagieux. On a l’impression que l’on va tous être immunisés et que l’on va enfin avoir cette immunité collective. Est-ce que l’on voit enfin le bout de cette épidémie, JC ? Ce serait de bonnes nouvelles pour commencer cette année 2022.

Oui, mais malheureusement, je ne crois pas beaucoup à cette éventualité. Je crois que nous sommes sur un raisonnement du « dernier quart d’heure », que la victoire finale est à portée de seringue et qu’il suffit de quelques immunisations de plus pour que l’on arrive à bout du virus. Malheureusement, cela parait mal barré. À long terme, nous avons le raisonnement qu’une souche atténuée finira par occuper le terrain et donc que l’épidémie, comme toutes les autres, se terminera par quelque chose d’acceptable pour l’espèce. Malheureusement, ce compromis acceptable pour l’espèce peut d’une part comporter un niveau de casse que nous pourrions trouver gênant et d’autre part, il est beaucoup plus probablement chaotique et oscillatoire que linéaire et irénique. Nous avons par rapport au vaccin et à Omicron une bonne nouvelle et une très mauvaise nouvelle.

Lire la suite

Covid19: enfin des médicaments anti-viraux

Il pleut cette semaine des médicaments anti covid ! Trois d’entre eux ont fait la preuve d’une efficacité, préventive dans 2 cas, curative des formes sous oxygène pour la troisième pilule. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’on va pouvoir en donner à tout le monde dès demain. Nous allons voir les progrès réalisés et ce qui reste à déterminer. Tout en soulignant l’immense avancée qu’ils représentent. ( que j’avais annoncée en août )  

Lire la suite