Sur les ondes… ND des Landes un référendum sans visibilité

Emission diffusée mercredi 17 février sur RCF Reims : https://rcf.fr/actualite/notre-dame-des-landes-un-referendum-local-vue

 AV Nouveau numéro de chronique d’actualité, Jacques Cohen bonjour, aujourd’hui on va décoller. On va évoquer les aéroports et Notre-Dame des Landes. Le chef de l’Etat a annoncé un référendum. Alors on ne sait pas qui va voter pour cet aéroport. D’abord ce projet de nouvel aéroport à Nantes a-t-il lieu d’être ?

Les aéroports sont des objets bizarres dans l’imaginaire populaire, et encore plus dans celui des politiques. Ce sont des objets du désir, ce sont aussi des objets de la foi.

Il y a eu par exemple dans le Pacifique le culte du cargo dans une île où il y avait une base américaine pendant la guerre qui avait amené la prospérité. Au départ des Américains, l’île est retournée à ses cocotiers et donc il s’est créé un culte consistant à refaire une espèce de tour de contrôle et à venir en procession y appeler l’arrivée des avions du cargo. Cela n’a pas forcément très bien marché mais enfin ce n’est pas la seule opération politique ou religieuse qui n’aboutit pas.

Alors, à Nantes, il y a un projet depuis très longtemps et qui est un projet à géométrie variable. Il n’y a pas beaucoup d’avions à géométrie variable mais cela a quand même existé. Les projets d’aéroports à géométrie variable sont très courants.

Ce peut être aussi bien un aéroport régional, ou un aéroport qui a une ambition sur un segment du trafic, en particulier venant du sud, ou d’Angleterre ou de l’ouest, c’est-à-dire d’outre-Atlantique sans passer dans la zone principale encombrée de Paris Londres Francfort. Et puis, de temps en temps, il y a des rêves qui vont beaucoup plus loin, d’en faire le fameux troisième aéroport.

Le  troisième aéroport là-aussi, c’est un mythe spectaculaire qui est de dire qu’il faut un troisième aéroport en France en plus de CDG (Charles de Gaulle Roissy) et Orly. En fait CDG a largement le potentiel, non pas de rester le premier, mais d’être le seul. C’est-à-dire qu’un jour ou l’autre on fermera Orly, qui est enclavé et qui est bloqué depuis très longtemps à 22 millions de passagers. Et il y aura des dizaines et des dizaines d’années possibles de développement sur CDG comme hub central. Éventuellement même avec 2 satellites, on arrive à un horizon qui dépasse les 50 ans, on ne voit  pas très bien pourquoi il y en aurait un troisième .

Si par le plus grand des hasards, on décidait qu’il ne faut plus d’aéroport à Roissy ou qu’il en faut un troisième les critères techniques font qu’il faudrait quelque chose qui desserve toute la France et qui soit un rééquilibrage du point de vue aménagement du territoire. C’était l’ambition de la Datar, c’est pour cela qu’il y a eu sous Jospin, ce n’est pas hier mais c’est quand même juste avant-hier, une dernière tentative de faire un troisième aéroport. Dans la région, nous étions un certain nombre à être candidat et à proposer une solution à l’Est. Qui était une solution dans la zone Bazancourt Juvincourt. Qui n’a pas été plus retenue que les autres, parce que s’opposer au duopole ADP (aéroports de Paris)-Air France, est assez difficile dans notre pays. Mais s’il en fallait un, il serait probablement soit à Auxerre où il y a le TGV, soit à Chateauroux où il y a l’autoroute, mais à ce genre de distance et dans cette position, au sud de la zone déjà saturée de trafic.

Celui de Nantes est en plus, techniquement, un projet un peu chahuté parce qu’il ne répond pas à ce qu’il faudrait pour un très grand aéroport, un troisième aéroport. Pour un aéroport régional, on peut toujours y arriver même si ses deux pistes sont convergentes, ce qui ne se fait plus depuis plusieurs dizaines d’années. Elles sont soit perpendiculaires, soit parallèles mais enfin cela peut être raisonnable comme aéroport régional.

Alors est-ce indispensable ou pas ? A la limite, si la région, la métropole la plus proche c’est-à-dire Nantes y tient vraiment et qu’elle veut se le payer, pourquoi les en empêcherait on ?

Mais après on tombe sur le problème de qui décide. Il y a deux grandes écoles.  Il y avait autrefois la Datar, héritière de la politique gaulliste donc colbertiste d’aménagement du territoire qui est : « on cherche ce qui est le mieux pour le pays et les gens du coin n’ont qu’à s’y plier ». C’est une attitude qui a l’avantage de la clarté et de l’efficacité. Quand ensuite on choisit l’autre attitude qui est de trouver des gens qui soient d’accord pour avoir un aéroport dans leur jardin, on tombe assez vite sur la difficulté classique du « not in my backyard », c’est-à-dire que je préfère que les nuisances soient chez les autres même si je suis absolument persuadé qu’il faut le faire. Mais plutôt chez le voisin…..

Là on a une situation un petit peu différente. On ne sait pas très bien qui doit voter pour ce référendum proposé. S’il s’agit des 20 agriculteurs du coin, la réponse sera non. S’il s’agit de la métropole du coin, Nantes, la réponse sera oui. S’il s’agit de faire intervenir d’autres métropoles plus ou moins loin en Bretagne, la réponse est incertaine parce qu’ils n’ont pas envie de voir Nantes se développer. Ce qui est aussi stupide pour l’équilibre du territoire et ce qui peut être aussi une contingence qui va peser.

Donc le référendum lui aussi peut être une facétie à géométrie variable selon la population à qui on demande son avis.

Oui, ce sont les modalités du référendum qui vont peut-être faire le résultat du référendum ?

C’est assez probable

Un mot sur Vatry, il nous reste 40 secondes ?

Vatry est très mal placé depuis longtemps, j’allais dire même depuis toujours. C’est un rêve locorégional où le culte du cargo est déployé régulièrement. Avec également la quête auprès des collectivités locales pour le faire perdurer.

Nous ne sommes pas sur une île du pacifique !

Non mais cela montre bien qu’un certain nombre de mécanismes psychologiques sont universels. Et n’impliquent pas qu’il y ait des cocotiers!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s