Sur les ondes… Air Cocaïne : Français donc innocents !

Emission enregistrée sur RCF Reims mercredi 28 octobre 15 : https://rcf.fr/actualite/air-cocaine-francais-donc-innocents

JPB: Jacques Cohen, bonjour, on a beaucoup évoqué Air Cocaïne dans l’actualité, c’était ces dernières heures. Rappelez nous un peu ce qui s’est passé ?

Ce qui s’est passé, c’est que 2 pilotes français, condamnés à Saint-Domingue pour trafic de drogue à 20 ans de prison, en attente d’appel et en liberté provisoire à Saint-Domingue, se sont fait la malle. Pour parler dans le langage d’Audiard, et de ce genre de film.
Et ils arrivent en France accueillis comme des Robin des Bois.
Parce qu’il y a un racisme et une xénophobie phénoménale dans notre pays, qui est de considérer que des Français sont forcément innocents.

Je ne sais pas s’ils sont innocents ou coupables. Mais on a régulièrement cette attitude de considérer que des Français sont forcément innocents. Celui qui construisait de la tuyauterie pour une usine d’extraction d’héroïne en Asie du Sud-Est était innocent. Florence Cassez ne savait pas que son compagnon séquestrait des gens dans la cabane au fond du jardin pour leur soutirer des rançons . Et là, les deux pilotes n’ont rien vu.
Il y a deux aspects : il y a la réalité, puis il y a l’aspect juridique qui est beaucoup plus compliqué. Pour la réalité, on est un peu dans le sketch dont tout le monde se souvient, pour les plus de 45 ans, « Tonton pourquoi tu tousses ? »

Parce que ce sont des pilotes qui, pour la 2e ou la 3e fois, réceptionnaient des gens à Saint-Domingue en avion privé avec 680 kilos de bagages sous forme de 26 valises dépareillées qui ne passaient pas par la douane habituelle, avec uniquement 2 personnes pour convoyer tout cela. Qui atterrissaient à la Mole à côté de Saint-Tropez où là-aussi les valises étaient escamotées hors du circuit normal. Et ces 2 pilotes ne se posaient aucune question. Donc c’est l’aspect : « Tonton pourquoi tu tousses ? » Le bicarbonate, c’était du sucre en poudre.

http://www.dailymotion.com/video/x3ifuh_tonton-pourquoi-tu-tousses_news

L’aspect juridique, lui, est beaucoup plus tordu, beaucoup plus compliqué concernant les pilotes. Pour les 2 autres, j’ai assez l’impression qu’ils auront de fortes difficultés à s’en sortir, puisqu’ils sont organisateurs de la logistique du voyage.
Pour les pilotes, il y a 2 situations qui tiennent aux conventions internationales. Le pilote, s’il s’agit d’un vol privé, est responsable intégralement de son avion, cargaison comprise. Donc il est responsable de ce qu’il y a à bord,  qu’il doit avoir vérifier etc…

Dans un vol commercial, et attention il ne s’agit pas du vol d’un avion loué, mais d’un vol d’une compagnie commerciale, les pilotes ne sont pas responsables du fret. Ils doivent cependant avoir reçu à l’embarquement, ce qu’on appelle un manifeste, qui est tamponné par la douane et qui dit que tout est bon. Mais eux, ils n’ont pas à le vérifier, ni à vérifier ce qu’il y a dans les bagages.
La question qui se pose au point de vue juridique, c’est : les 2 pilotes, en dehors de ce qu’on pourrait appeler leur excès de naïveté, étaient-ils dans la situation juridique d’être commandant de bord et copilote et responsables de tout ce qu’il y avait dans l’avion ? Étaient ils dans la situation d’un vol commercial, où ils pouvaient se moquer éperdument de ce qu’il y avait dans les valises. Cela n’est pas tranché. Et on va probablement le revoir bientôt dans la procédure en France.

Oui, parce que que va-t-il se passer maintenant ?

La France n’extrade pas ses ressortissants. Il y a une convention d’ailleurs avec Saint-Domingue. Elle pourrait extrader mais traditionnellement nous ne le faisons pas. En revanche la convention nous oblige et, de toute façon c’est fort heureux, à mettre en examen et à juger nos ressortissants s’ils n’ont pas été condamnés définitivement à Saint-Domingue. Donc ils vont être jugés en France, pour les faits de Saint-Tropez et pour les faits de Saint-Domingue également.

Et là, le départ de Saint-Domingue est tout de même un peu rocambolesque ?

Il semble que les 2 pilotes en question aient eu des amis qui leur ont permis de se tailler. Ceci dit, ils étaient en liberté provisoire.

Ils pouvaient partir tout seul, ils n’avaient besoin de personne ?

J’allais dire que comme ils avaient même le droit d’aller faire des balades touristiques en mer, on n’est pas dans « La grande évasion ».. ils n’ont pas eu à creuser de tunnel !!

Alors, pour les deux autres qui sont restés, vous avez dit tout à l’heure, c’est une autre paire de manche parce qu’eux en plus, comme il vient de se passer cet événement, ils vont quand même être plus surveillés ?

Effectivement, en terme de surveillance, et en terme de situation. Là-aussi j’ai du mal à croire que les organisateurs du vol ne savaient pas pourquoi on leur demandait d’embarquer 680 kilos et 26 valises. Et d’ailleurs ils ont été condamnés en première instance à Saint-Domingue. Il est fort possible que l’appel le confirme. Si un jugement équitable les considère comme des trafiquants de drogue, cela ne me choquerait pas qu’ils finissent par passer un certain temps derrière les barreaux.

Donc c’est une affaire qui est à la fois « fait divers » mais qui illustre bien des situations où nos ressortissants se retrouvent à l’étranger dans des situations parfois difficiles ?

Il faut distinguer nos ressortissants qui se retrouvent dans une situation difficile parce que quelque chose leur tombe du ciel. Il peut y avoir une machination parce qu’on a mis quelque chose dans leur valise etc. Cela arrive couramment. Là, on est dans une situation qui, à mon avis, est légèrement différente.

Ce qui est assez curieux, c’est qu’on monte en épingle des cas qui ne sont généralement pas ces Français dans les pires situations.
Dans le cas de Mme Cassez, aucun Latino-Américain de toute l’Amérique centrale n’imagine un instant son innocence. La procédure policière et judiciaire mexicaine a été complètement truquée, mais un petit peu comme dans « La Soif du Mal » d’Orson Welles, où Orson Welles joue un flic qui truque les preuves pour faire avouer le vrai coupable.

https://www.youtube.com/watch?v=TsiaLdGV9Xg

Là, je ne sais pas, puisque finalement elle n’a pas été jugée en France, je ne sais pas si elle est innocente ou pas. Je trouve de toute façon très anormal qu’elle n’ait pas été jugée en France.

Merci Jacques Cohen de nous avoir éclairés. Vous voyez, nous terminons l’émission sans tousser! C’est dire que nous ne sommes pas compromis.

Je vais chercher le sucre en poudre….

Une réflexion sur “Sur les ondes… Air Cocaïne : Français donc innocents !

  1. un SMS que Pascal Fauret aurait envoyé à son employeur, la société SNTHS [[ la société de location d’avions privés d’A Castany organisateur des vols, resté à St Domingue ]], fin janvier 2013 : « Vu ce midi avec Alain Castany. Le vol (déjà payé) attendra la réouverture de la Môle prévue vers le 15 février. Le conditionnement du chargement a été revu à une dimension plus pratique, son acheminement ‘plus classique’, et une liste de passagers ‘plus vacances’. Nature du chargement confirmée, provenance : m’en parler ! Je rentre chez moi commander la piscine. »
    D’après l’ouvrage des journalistes Jérôme Pierrat et Marc Leplongeon. »l’affaire Air Cocaine: mafia et jets privés »
    Mis en gras par l’auteur.
    Assez loin de la thèse des pilotes qui ne se préoccupent pas des bagages…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s