KIM JONG-UN remporte l’Oscar du meilleur assassinat

CHRONIQUE du mercredi 15 mars 2017

Sur RCF : https://rcf.fr/embed/1517866

Bonjour à tous ! Chronique d’actualité avec Jacques COHEN. Bonjour Jacques !

Bonjour.

AV : Nous allons parler d’un évènement qui s’est passé déjà, il y a quelques semaines, c’est l’assassinat de Kim Jong-Nam, le demi-frère de Kim Jong-Un, dictateur Nord-Coréen. On a attendu un petit peu avant de faire cette émission pour avoir plus de précisions et notamment sur le mode d’empoisonnement. Alors, on a entendu parler du poison VX, qu’est-ce que c’est ?

Le VX est un gaz nervin, c’est-à-dire, un poison nervin qui a été conçu comme gaz de combat. Et conçu comme une amélioration, si l’on peut dire, du SARIN qui était l’un des prototypes de cette famille de gaz de combat.

Il a une particularité, c’est d’être très rapide, il agit en 2 minutes. En effet, le point faible des poisons nervins comme gaz de combat, c’est qu’y a de très bons antidotes, dont l’ATROPINE. Et il y en a une seringue toute prête dans le paquetage des soldats de nos jours. Encore faut-il avoir le temps de chercher sa seringue et de se piquer. Donc la tentative du VX, c’était de faire quelque chose de très rapide. Et c’est bien ce qu’il s’est passé, à ceci près que l’usage, initialement envisagé, était un aérosol. Et là, on a un mode d’administration assez original sur lequel on reviendra, mais qui est une administration transcutanée avec un liquide qui devait quand même être un peu huileux ou un peu ressemblant à un lait, puisqu’il a été présenté comme un produit cutané pour bébés aux dames qui l’ont administré…

Vous voulez dire un peu brun, marronâtre, on a entendu…

On leur avait dit que c’était censé être une crème pour bébé. Ce produit est un vecteur pour le passage transcutané et si on suit la chronologie, entre le moment où la victime reçoit son produit et le moment où il s’écroule, il n’y a qu’environ 4 à 5 minutes maximum. C’est déjà court, mais le VX, s’il avait été administré sous forme gazeuse, est actif en à peine 2 minutes. Et puis, si on peut dire, il reste encore un peu de travail sur l’excipient. Puisque c’est par la brûlure que causait cet excipient, que la victime a été alertée. Si elle n’avait pas été alertée, si l’excipient s’était présenté comme réellement une pommade pour bébé légèrement parfumée, et bien il serait seulement tombé par terre au bout de 2 ou 3 minutes et peut-être qu’on ne se serait même pas posé la question de la cause de sa mort. Et on ne serait pas allé chercher un produit quand même, franchement exotique. Cela ne se voit pas comme le nez au milieu de la figure si on n’y pense pas.

On peut l’évoquer, Jacques, parce qu’il faut avancer, alors on accuse tout de suite la Corée du Nord qui est vraisemblablement derrière, pourquoi et est-ce que derrière, il y a pas aussi le message du régime nord-coréen de dire « Bah écoutez, on a réussi à avoir la synthèse du VX et on peut être dangereux, et on peut éliminer qui on veut ».

Il est exact que ça démontre déjà un minimum de capacité au point de vue chimique. Du point de vue industrie, ce n’est pas extraordinairement difficile, mais c’est quand même au-delà de la portée du bricoleur qui fait des drogues de synthèse au fond d’un HLM pas très loin d’ici. Parce que c’est quand même un produit dangereux, donc difficile à manipuler pendant sa synthèse, etc. Donc, c’est une démonstration d’un certain point de vue. Ce n’est pas parfait comme on a vu, mais c’est déjà pas mal. Mais je crois que c’est d’abord plutôt une démonstration politique. Le demi-frère était une solution de secours éventuelle s’il arrivait malheur au dirigeant Kim Jong-Un. Et en particulier les Chinois, si j’ose dire, le gardait bien au chaud. Alors, les Nord-Coréens n’ont pas poussé la provocation jusqu’à l’abattre en Chine. Mais ils ont quand même enlevé une carte qui était dans la main de la Chine qui ne doit pas apprécier la plaisanterie. C’est une façon de montrer leur détermination et généralement, on peut dire effectivement que Kim Jong-Un et compagnie ne manquent pas de détermination.

Après c’est toujours la même histoire pour les gaz de combat ou des produits dérivés, ça tue très bien, mais beaucoup moins que des éléments conventionnels. C’est très bien pour frapper les imaginations, c’est pas mal pour de l’assassinat. Avec un petit peu plus de soins dans l’excipient, cela aurait pu passer inaperçu. mais le raisonnement des armes de destruction massive ne tient pas. Cela peut être au maximum des armes d’attentats, ce sont des armes de terreur. Mais malheureusement, pour tuer beaucoup de monde, on a des solutions beaucoup plus rustiques et traditionnelles.

Le terme d’armes de destruction massive est un peu une antiphrase par rapport à ce que l’on peut faire avec des produits plus conventionnels que ceux-là. D’autant plus que comme je vous l’ai dit, les gaz nervins ont des antidotes, à condition d’en avoir sur soi. Donc, ce n’est pas démontrer une modification majeure du rapport de force militaire.

Alors, il y a un point auquel je voulais venir qui est quand même l’originalité. Parce que l’espèce humaine a régulièrement trucidé ses semblables avec un grand nombre de moyens, d’une part, et un grand nombre d’explications ou d’environnement de pièges ou de ruses, d’autre part. Et là, il faut reconnaître que le coup de la caméra cachée, c’est une nouveauté. Si j’ai bien compris, les personnes qui ont perpétré le meurtre étaient censées faire une surprise au type en lui mettant de la pommade pour la caméra cachée. Je crois même qu’elles ont pratiqué la même chose, mais juste avec un produit inoffensif, sur une ou deux personnes avant de s’attaquer à la bonne cible.

Le « pan pan, t’es mort ! » où la vraie balle part quand même, c’est connu depuis longtemps. Mais le coup de la caméra cachée pour un gaz transformé en pommade…. On peut dire que s’il existait des Oscars de l’assassinat, Kim Jong-Un aurait certainement celui de cette année.

Merci Jacques et on se retrouve très vite pour un nouveau numéro de Chronique d’actualité. Au revoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s