Aéroports de Paris, faut-il privatiser une poule aux œufs d’or ?  

Chronique du 21 juin 2019

Sur les ondes de RCF: rcf.fr/…/aeroports-de-paris-faut-il-privatiser-une-poule-aux-oeufs-d-or

JC, bonjour.

Bonjour.

On va évoquer avec vous la privatisation possible de l’aéroport de Paris. Première question, quel serait l’intérêt d’une privatisation ?

Privatiser le groupe ADP Aéroports de Paris, qui vend de l’ingénierie aéroportuaire sur toute la planète,  gère Roissy-Charles de Gaulle, Orly et une dizaine de petits terrains en Île de France, je crois qu’il s’agirait de vendre l’argenterie ou les bijoux de famille, parce que c’est une rente extraordinaire et c’est une entreprise extrêmement profitable. Et je crois qu’effectivement il s’agit d’améliorer la balance du déficit budgétaire qui n’est pas absolument fameuse. Mais cela pose aussi une question, est-ce qu’à vendre ADP on se prive de sa rente ultérieurement ? Donc est-ce que c’est vraiment très malin ?

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Roissy Charles de Gaulle Le terminal low cost..

Ça voudrait dire que vendre maintenant pourrait rapporter du cash tout de suite dans les caisses, mais à terme peut-être que l’on pourrait gagner plus si on est patient ?

Il est sûr qu’on gagne régulièrement de l’argent avec ADP et que si on le vend on en gagnera plus.

Comment ça se passe pour les autres aéroports ? Par exemple, à l’étranger si on fait un parallèle.

Eh bien, par exemple aux États-Unis, la totalité des grands aéroports sont publics, contrairement à ce que les gens pourraient croire pour un pays qui se prévaut du libéralisme. Ce sont des lieux qui demandent une politique d’état et la meilleure façon pour la faire c’est encore d’avoir la main dessus.

Mais si la France désire privatiser Aéroports de Paris, c’est peut-être qu’elle a besoin de cet argent maintenant pour en faire quelque chose de précis ?

Alors on annonce comme d’habitude qu’il sera employé, j’allais dire qu’il sera employé pieusement, qu’il s’agira de faire quelque chose pour la transition écologique ou autre bonnes causes qui ont remplacé la famine des petits Chinois du début du 20ème siècle, etc. On avait dit aussi que la vignette automobile servirait aux vieux, etc. Tout cela, c’est de l’affichage parce qu’un budget d’état ce sont des vases communicants et quoi qu’on fasse, on finit par compter globalement les entrées et les sorties.

JC, est-ce qu’une privatisation d’Aéroport de Paris ça peut permettre peut-être d’améliorer les services ? Parce qu’on sait que Roissy Charles de Gaulle n’est pas forcément le meilleur au classement de l’ensemble des aéroports.

On pourrait avoir comme première réaction le raisonnement qu’une firme privée serait peut-être mieux gérée et pourrait mieux satisfaire ses clients. Mais ce n’est pas totalement sûr, parce qu’il s’agit d’un lieu de passage imposé et une firme privée s’efforce, elle, de faire des bénéfices et d’en faire le plus possible, donc de rogner sur tous les postes de dépenses. Et a priori le fait de dépenser de l’argent pour mieux accueillir les gens ce n’est pas tout à fait bien fait par une entreprise publique mais je crains que ce ne soit pas mieux fait par une entreprise privée, tant qu’on est dans une situation de monopole sans concurrence que représente un grand aéroport comme cela.

Malgré tout, est-ce que l’aéroport de Paris peut encore grandir ?

Alors là c’est une tout autre question. L’aéroport ADP contrôle 11 aéroports, mais en fait de gros, Orly qui est un petit gros et surtout Roissy-Charles-de-Gaulle qui est le principal avec comme raisonnement de vouloir en faire le seul aéroport international significatif en France.

Ça voudrait dire qu’Orly pourrait passer à la trappe ?

Orly reste entre 20 et 25 millions de passagers, mais surtout ADP est un duopôle en fait, ADP Air France, parce que Air France a son hub à Roissy-Charles-de-Gaulle et il est difficile de les dissocier. D’ailleurs, la question se pose, que devient le hub si l’aéroport est privatisé. Les 2 ensembles ont toujours évité qu’il y ait quelques chances de développement d’un autre aéroport et c’était toute l’affaire du 3ème aéroport au début des années 2000 qui a été conduit sur une voie de garage, ce n’était pas du chemin de fer, mais pourtant on a trouvé une voie de garage.

De fait, qu’adviendrait-il d’Orly ?

Pour l’instant, l’ADP conserve Orly, ce qui scelle d’ailleurs la situation du micro aéroport de Vatry, parce que c’est à la même latitude et il n’y aura jamais de trafic significatif possible à Vatry temps qu’Orly existe.

Pour le développement futur il y a encore très largement de la place pour développer Roissy-Charles-de-Gaulle qui tourne autour de 100 millions de passagers, qui pourrait monter à 150 dans sa configuration actuelle et qui pourrait au-delà avoir encore une piste Nord, 2 satellites : 1 au Nord et 1 entre Soissons et Château-Thierry qui reste dans la région. Bref, le développement de Charles DE GAULLE s’il n’est pas empêché par les riverains et par l’Etat peut continuer de monter jusqu’au double de ce qu’il est actuellement avec quand même des nuisances significatives. Pour ce qui est d’Orly, Orly est plafonné et enclavé. Et c’est une réserve immobilière fantastique et peut-être qu’un jour ADP acceptera qu’on lui enlève ses avions pour pouvoir en faire beaucoup d’argent et si c’est privatisé, je crois que le serpent de mer fera surface très rapidement.

JC, vous avez eu un mot justement pour l’aéroport de Vatry, il n’est pas en danger donc quelque part cela peut rassurer nos locaux.

Je crois qu’au point où il en est je ne vois pas quel danger pourrait lui tomber dessus. A part le fait que les collectivités arrêtent de faire payer le contribuable local, il n’y aura pas de nouveau danger pour ce micro-aéroport qui ne vit que du contribuable régional.

On en revient au sujet, la privatisation d’Aéroports de Paris, il y a un référendum peut-être qui sera mené par l’État, on ne connait pas encore très bien justement la position du président français et de l’État d’une façon générale.

Pour l’instant le gouvernement annonce qu’il est tout à fait hostile à un référendum, parce qu’il sait très bien qu’un référendum conduira à une proposition de rejet de cette privatisation. Cela dit, il est également assez délicat ici de promouvoir la nouvelle formule de référendum et de dire que les référendums contribuent à l’expression de la volonté populaire. Au sujet des aéroports, on a tous en tête qu’il y a eu un magnifique référendum locorégional qui a eu 54 % de gens pour expliquer qu’il fallait cesser de casser les oreilles des gens de la banlieue sud de Nantes. Et que l’État s’est assis sur cette chose pour de simples combines politiciennes et a supprimé Notre Dame des Landes qui était le développement prévu, d’un trait de plume pour des accords avec les écologistes. Donc là, le référendum on s’est assis dessus. Alors ce qui est délicat c’est que dans la nouvelle formule il sera peut-être un peu plus difficile de s’asseoir sur un référendum national.

L’Etat hostile à un référendum, mais certains citoyens français sont demandeurs, il y a une pétition d’ailleurs qui est en ligne depuis quelques jours maintenant, qui demande justement ce référendum ?

Oui il est parfaitement possible. Parce que c’est d’ailleurs une pétition sur un site d’État demandant de signer pour qu’un référendum ait lieu. En pratique il faut un peu moins de 5 millions de signatures. Et les signataires de la pétition, si vous voulez, demandant un référendum pense pour la totalité ou presque d’entre eux que ça sera l’occasion d’e marquer une hostilité à cette privatisation. Et je peux déjà vous annoncer que je l’ai déjà signée il y a  quelques jours.

JC, merci de nous avoir mis dans la confidence et comme souvent lorsque l’on termine les chroniques avec vous, j’ai envie de dire « affaire à suivre ».

Affaire à suivre…

A bientôt JC.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s