L’indépendance militaire de la France, un lointain souvenir

CHRONIQUE DU MERCREDI 29 MARS 2017

Sur RCF:https://rcf.fr/embed/1528316

 

Jacques COHEN, bonjour !

Bonjour.

JPB: Une chronique un peu particulière et originale, parce que l’on évoque peu les questions militaires. Or, tout récemment à l’Assemblée nationale, le député de Haute-Marne, de Saint-Dizier, François Cornut-Gentille, a été auditionné pour évoquer les évolutions des transports militaires stratégiques dans l’avenir. Cest une porte d’entrée à votre chronique ?

C’est une porte d’entrée de la chronique parce que c’est aussi un fait qui permet de révéler une situation beaucoup plus générale. Le rapport de Cornut-Gentille découvre un petit peu, si j’ose dire, l’Amérique. C’est-à-dire cette fois-ci la Russie. Parce qu’il le souligne, notre transport stratégique est totalement dépendant de gros porteurs que l’on loue à la Russie et à l’Ukraine. C’est surtout que l’A400M, l’appareil d’Airbus militaire, n’est pas du tout fait pour ce genre de fret, il est fait pour la taille en dessous, pour des opérations ponctuelles et non pas pour des flux de matériels de formats atypiques. Il n’y a aucun appareil européen qui soit capable de faire ce genre de chose en dehors des Iliouchine 76 et des Antonov 124. Lire la suite