Sur les ondes.. L’unité de la population est la meilleure arme contre le terrorisme

Emission enregistrée mercredi 26 août sur RCF Reims : https://rcf.fr/actualite/un-portique-pour-chacun

A lire aussi : https://jhmcohen.com/2015/07/24/sur-les-ondes-le-terrorisme-laffaire-de-tous/

 

AV: Nouvelle saison de chronique d’actualité et nous retrouvons Jacques Cohen, bonjour Jacques. On vous retrouve pour cette nouvelle saison sur RCF Reims Ardennes avec un sujet forcément très présent : le Thalys, avec l’attentat. Alors est-ce qu’on peut déjà parler d’attentat ?

Certainement. A partir du moment où quelqu’un s’efforce d’attaquer avec des armes, c’est un attentat.

Et sur les mesures, sur les réactions que cela engendre. On a le sentiment qu’on assiste à une surenchère de protectionnisme ?

Une surenchère sécuritaire particulièrement inadaptée et particulièrement dangereuse.

Tout d’abord en imaginant qu’il faut faire comme dans les avions avec des portiques et des filtrages. Déjà dans les avions c’est discutable, dans les trains c’est en pratique impossible. Même si on le faisait avec un dispositif extrêmement lourd, cela ne ferait que déplacer le problème, soit dans le lieu, soit dans le mode opératoire. Parce qu’on ne peut pas empêcher quelqu’un qui veut du mal à son prochain de le faire.

Ce qu’il faut, c’est que la population soit prête à réagir. De ce point de vue là, l’affaire du Thalys est très encourageante puisque deux groupes de personnes rencontrant l’assaillant ont tenté de le maîtriser, les uns sans succès, les autres avec. Ce qui montre que l’attitude la plus fréquente, contrairement à ce qu’on dit, est d’agir et de ne pas se laisser égorger comme des moutons.

L’autre élément au point de vue illusion sécuritaire, c’est que s’il faut mettre des portiques dans les gares, il faut aussi en mettre dans les bus, et ensuite en mettre dans les écoles, au cinéma et pour finir à la porte de chez soi parce que tout rassemblement de plus de 5 personnes sera une cible. Donc il n’y a pas de solution de type filtrage qui est celle de l’illusion de la sécurité absolue au-delà du filtrage.

La sécurité, elle doit être partout, elle est relative partout et elle repose surtout sur l’adhésion de la population. Avec par exemple des mesures de police et militaire. Par exemple les piquets de garde statique sont des cibles, et non pas des moyens efficaces de défense. Donc il faut que ces militaires soient employés un peu différemment.

D’abord, c’est l’unité de la population qui est le plus important. De ce point de vue là, les contrôles de sac au faciès comme certains ont dit qu’il n’y avait pas d’hésitation à le faire, serait une énorme bêtise. Parce que le but des terroristes est d’obtenir de souder autour d’eux la population nord-africaine ou d’origine nord-africaine. C’est ce qu’il faut surtout les empêcher de faire. Il ne faut pas que cette population soit retirée, soit séparée de la communauté nationale. Il faut au contraire que les terroristes soient comme des poissons hors de l’eau en train de crever sur le sable.

Le présumé auteur de cet attentat est parti de Bruxelles. Est-ce que cela veut dire qu’il faut un Vigipirate à l’Européenne ?

Il est parti de Bruxelles, peut-être aussi d’Anvers, on en est pas certain. Mais il est bien évident que les problèmes du terrorisme sont les mêmes partout en Europe. Il n’y a pas de privilège ou d’immunité des uns ou des autres. Il ne faut pas non plus que les disparités entre Etats conduisent à des surenchères sécuritaires, non pas pour des raisons morales ou idéologiques, mais parce qu’elles sont inefficaces.

Il faut des mesures efficaces et la principale mesure bien sûr, c’est la prévention par le renseignement.

Est-ce qu’on va assister à des dérives, à des fins politiciennes, de cet attentat du Thalys en France ?

Très probablement. Déjà on va assister à la fois à des choses tristes et à la fois à des farces. Les farces c’est qu’il va y avoir des tas de héros de la 25e heure qui vont se révéler dans tous les récits et qui vont venir faire la queue pour la légion d’honneur, cela c’est la farce. Alors qu’il y en a une demi-douzaine de vrais.

Et puis, ce qui est plus triste, c’est donc cette facilité à dire que ce n’est pas gênant qu’on contrôle au faciès.

La France a été condamnée d’ailleurs pour des contrôles au faciès ?

Oui c’est exact mais ce n’était pas une demande d’Etat. C’était une mauvaise application de la loi qui a été révoquée.

Les mesures sécuritaires illusoires sont toujours contournées parce que c’est toujours en retard d’une guerre ou d’un attentat. Des mesures conçues pour empêcher un homme seul avec des armes longues etc.. de pénétrer dans des trains conduiront à ce que des gens attaqueront dans d’autres moyens de transport avec des armes plus courtes, ou bien avec des explosifs ou avec des substances vénéneuses permettant de générer des gaz etc etc. Donc tout cela n’est pas une solution. C’est une illusion.

La meilleure preuve de l’inefficacité et de l’illusion que représentent ces moyens sécuritaires,  se trouve dans l’avion. Regardez l’affaire du Germanwings, le type cinglé ferme la porte et emmène l’avion au tapis. Tout simplement, autrefois, quand il n’y avait pas de porte, le commandant ou un autre passager serait venu le sortir de son siège par le col, et il ne se serait rien passé. Donc c’est toujours une illusion de la zone sûre, ou de la zone plus sûre que la zone d’avant qui est moins sûre mais qui le sera encore plus, qui conduit au point faible.

Donc c’est l’homogénéité de l’attitude de la population, la bonne concordance du renseignement, la bonne fluidité et réactivité des moyens de sécurité armés, dans la ville ou ailleurs, qui peuvent donner le moins d’ennuis.

Le risque zéro, la sécurité totale n’existe pas.

A lire aussi : https://jhmcohen.com/2015/07/24/sur-les-ondes-le-terrorisme-laffaire-de-tous/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s