Terrorisme: « d’excellents Français » sauront ils faire la guerre ?

Une piqûre de moustique sur la peau burinée d’un paysan, ne se voyait guère. Sur  celle d’un mannequin diaphane posant pour des photos, elle rend Photoshop indispensable. La disparition de la violence en politique dans les pays occidentaux nous rend paradoxalement vulnérables à la moindre violence terroriste. L’attentat de Nice ne représente que 2% de la mortalité routière annuelle française. Et pourtant son impact est considérable.  Lire la suite

Sur les ondes… La démonstration des poissons dans l’eau

Emission diffusée sur RCF Reims mercredi 23 mars au lendemain des attentats de Bruxelles : https://rcf.fr/actualite/terrorisme-la-demonstration-des-poissons-dans-leau

AV: Chronique d’actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques, nous allons revenir sur les événements en Belgique. Ce double attentat à la fois dans une station de métro et à l’aéroport. Je me souviens dans une précédente chronique, pour évoquer ce qui s’était passé en France ces derniers mois, vous aviez évoqué les fameux « Rantaplan » qui seraient envoyés par Daech et qui viendraient nous cibler. Avons-vous affaire à des « Rantanplan » dans cet attentat en Belgique ?

C’est toujours délicat de dire Rantanplan pour des gens qui tuent quand même pas mal de monde. Mais il s’agit effectivement d’un niveau de terrorisme assez bricoleur, d’efficacité intrinsèque assez faible. Mais d’efficacité politique cette fois-ci considérable par le caractère répétitif. Le fait d’être capable d’avoir plusieurs dizaines de kamikazes pouvant reproduire ce type d’attentat plusieurs fois, un peu partout en Europe, est une démonstration de la part de Daech.

Lire la suite

Sur les ondes… L’armée française peut-elle liquider des citoyens français ?

Emission enregistrée mercredi 14 octobre sur RCF Reims : https://rcf.fr/actualite/larmee-francaise-peut-elle-liquider-des-citoyens-francais

AV: Bonjour à tous, nouveau numéro de « chroniques d’actualité », Jacques Cohen, bonjour. Nous allons nous intéresser aujourd’hui aux frappes françaises en Syrie. La France qui via la voie aérienne s’implique dans ce conflit. La France a frappé des camps d’entraînement où il y a des Français. Donc ce sont des militaires français qui tuent des Français ?

C’est là où il y a un petit flou juridique. C’est le moins que l’on puisse dire.
Il est habituel et normal que des Français s’engageant dans un conflit, se retrouvent exposés aux risques de celui-ci, donc aux risques des combats. Mais là, il n’y a pas de combats. On est même d’ailleurs allé, d’après les déclarations du Premier Ministre, spécifiquement taper un camp de combattants de Daesh français ou francophone.  Et on sous-entend qu’un certain nombre de Français ont été tués.

Lire la suite

Sur les ondes.. L’unité de la population est la meilleure arme contre le terrorisme

Emission enregistrée mercredi 26 août sur RCF Reims : https://rcf.fr/actualite/un-portique-pour-chacun

A lire aussi : https://jhmcohen.com/2015/07/24/sur-les-ondes-le-terrorisme-laffaire-de-tous/

 

AV: Nouvelle saison de chronique d’actualité et nous retrouvons Jacques Cohen, bonjour Jacques. On vous retrouve pour cette nouvelle saison sur RCF Reims Ardennes avec un sujet forcément très présent : le Thalys, avec l’attentat. Alors est-ce qu’on peut déjà parler d’attentat ?

Certainement. A partir du moment où quelqu’un s’efforce d’attaquer avec des armes, c’est un attentat.

Et sur les mesures, sur les réactions que cela engendre. On a le sentiment qu’on assiste à une surenchère de protectionnisme ?

Une surenchère sécuritaire particulièrement inadaptée et particulièrement dangereuse.

Lire la suite

Sur les ondes : L’attentat de Charlie Hebdo

Ma chronique sur RCF Reims le mercredi 7 janvier, jour de l’attaque de Charlie Hebdo :

http://rcf.fr/actualite/lattentat-charlie-hebdo-0

AV: Mercredi à 11 h 30 Charlie Hebdo a été attaqué, plusieurs morts, dont des dessinateurs, Cabu qu’on a bien connu du côté de Châlons-sur-Marne à l’époque puis qui a fait des dessins dans l’union. Tout d’abord votre réaction, forcément on est choqué ?

La réaction, c’est tout d’abord le chagrin. Le chagrin de voir la disparition de ces personnes. Que ce soit des dessinateurs talentueux ou des gens beaucoup plus anonymes, que ce soit des membres des forces de l’ordre ou des journalistes. Le chagrin donc, la première chose est de devoir s’incliner devant les victimes et de soutenir leurs proches. Et également la pitié devant le désastre que cela représente et la difficulté qu’il y a bien évidemment à protéger tout un chacun. Et toute la liberté d’expression que nous devons continuer à brandir. Pour laquelle nous devons tous être prêts à nous battre, y compris à faire des sacrifices si besoin.

Lire la suite