Emmanuel Macron sur les traces TV de Guy Mollet

Chronique du 22 décembre 2017

CHRONIQUE DU VENDREDI 22 DECEMBRE 2017

Emmanuel Macron sur les traces TV de Guy Mollet.

sur RCF @lien en attente

Bonjour Jacques COHEN !

Bonjour.

Aujourd’hui, nous allons évoquer l’actualité nationale parce que vous avez suivi attentivement, même si vous étiez en Russie, l’interview d’Emmanuel Macron par Laurent Delahousse dimanche soir.

Nous avons des réactions très contrastées à cette interview inhabituelle, certains trouvant que c’est une façon de désacraliser les lieux de l’Élysée, et que c’est très vilain, d’autres trouvant au contraire qu’il est très bien de désacraliser ces lieux parce que cela sacralise l’occupant. Mais d’autres aussi estiment qu’il s’agit d’une manifestation complètement nouvelle comme forme, une innovation radicale, témoignant du génie inventif en matière de communication de l’entourage du Président ou du Président lui-même.

Et pourtant, en cherchant bien, nous trouvons des choses montrant que les Français ont la mémoire courte, comme Emmanuel Berl l’avait fait dire à quelqu’un, parce que cette technique a été inventée dans une tradition parfaitement socialiste par Guy Mollet en 1956, quand il était Président.

Guy Mollet, la SFIO…

Président du Conseil puisqu’à l’époque c’est aussi bien voire mieux que d’être Président de la République.

matignon sabbagh

L’interviewer P Sabbagh avec un huissier de l’hôtel Matignon

Comme l’INA a diffusé toutes les images avec Pierre Sabbagh dans le rôle de l’interviewer très révérant, très déférant, nous avons prévu 2 petits extraits.

Alors pour commencer, Pierre Sabbagh avant de rencontrer le Président, rencontre le personnel, un huissier et lui demande comment ça se passe.

C’était Pierre Sabbagh dans une émission télévisée, il y a quelques années.

1956.

« Pierre Sabbagh : Vous avez une minute ?

Huissier : À votre disposition !

Pierre Sabbagh : Est-ce que la journée du Président a été très chargée aujourd’hui ?

Huissier : Très !

Pierre Sabbagh : Très chargée ?

Huissier: Très chargée !

Pierre Sabbagh : Et elle a commencé très tôt, comme d’habitude ?

Huissier : Comme d’habitude, très tôt. »

Cela veut dire que vous voulez nous expliquer, Jacques Cohen, que c’est un extrait de l’INA de la télévision il y a plus de 50 ans, 1956. Et à cette époque, on faisait visiter, d’une certaine façon, Matignon avec un journaliste.

Exactement, cette idée de désacraliser les lieux et de montrer comment vit le Président avait déjà été utilisée, exploitée, voire inventée, par Guy Mollet et nous allons entendre un 2ème extrait.

« Pierre Sabbagh : Je viens de jeter un coup d’œil, Monsieur le Président, sur votre bureau et je saute du coq à l’âne, mais vous m’avez permis au début de cette interview d’être indiscret. J’ai vu sur votre bureau un livre qui m’a considérablement étonné, parce que trouver un livre sur le bureau du Président du conseil est tout à fait normal, on s’attend peut-être à trouver la constitution…

Guy Mollet : la constitution elle est là dans le tiroir !

 Pierre Sabbagh : …et je trouve Voltaire. Un livre fréquemment consulté doit s’offrir facilement, je peux ?

Guy Mollet : Il est très souvent consulté, mais à beaucoup de pages.

Pierre Sabbagh : Je vais essayer… Il s’ouvre… Est-ce que je peux vous demander ce qui, ici, aurait pu vous attirer particulièrement chez Voltaire ?

Guy Mollet : Tout d’abord, pourquoi Voltaire ?!»

« Tout d’abord, pourquoi Voltaire ? » et bien vous le saurez si vous allez sur le site de l’INA où vous pourrez voir les 20 minutes d’interview en 4 segments. Mais tout cela pour indiquer que cette technique audiovisuelle avait déjà été utilisée en France et que l’actuel Président de la République l’a remise au goût du jour. On lui prête souvent une nouveauté en termes de communication pour laquelle la référence venant à l’esprit des gens est celle de Valéry Giscard d’Estaing, qui avait aussi essayé de renouveler le style de la communication présidentielle. Mais on peut voir que d’autres innovations ont pu être en fait utilisées à des dates bien plus anciennes encore.

Vous voulez dire qu’en 1956, ce que l’on a vu dimanche soir entre Emmanuel Macron et Laurent Delahousse avait déjà existé avec Pierre Sabbagh et Guy Mollet.

Exactement.

Cela mérite le détour.

Le détour par le site de l’INA que je recommande à tous.

Quand vous étiez en Russie, avez-vous entendu parler de cette émission ou pas du tout ?

La presse locale ne l’a pas mentionnée. Mais comme vous le savez, de nos jours, nous pouvons avoir accès à toute l’information d’un pays à l’autre bout du monde.

Merci, Jacques Cohen d’avoir été avec nous aujourd’hui, on en dira plus la semaine prochaine ou plutôt dans 15 jours, je crois, parce que l’on va prendre quelques repos avec la trêve des confiseurs.

Nous verrons, tout dépendra de l’actualité !

Merci beaucoup, Jacques Cohen, Joyeux Noël et on se retrouve très prochainement.

LE SITE de L’Institut  National de l’Audio-visuel INA

Guy Mollet fait visiter Matignon en 4 épisodes :

https://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu00052/vingt-minutes-avec-le-president-du-conseil-guy-mollet-1-prologue.html

( suite en bas à droite de la page ).

.

 

Bonjour Jacques COHEN !

Bonjour.

Aujourd’hui, nous allons évoquer l’actualité nationale parce que vous avez suivi attentivement, même si vous étiez en Russie, l’interview d’Emmanuel Macron par Laurent Delahousse dimanche soir.

Nous avons des réactions très contrastées à cette interview inhabituelle, certains trouvant que c’est une façon de désacraliser les lieux de l’Élysée, et que c’est très vilain, d’autres trouvent au contraire qu’il est très bien de désacraliser ces lieux parce que cela sacralise l’occupant. Mais d’autres aussi estiment qu’il s’agit d’une manifestation complètement nouvelle comme forme, une innovation radicale, témoignant du génie inventif en matière de communication de l’entourage du Président ou du Président lui-même.

Et pourtant, en cherchant bien, nous trouvons des choses montrant que les Français ont la mémoire courte, comme Emmanuel Berl l’avait fait dire à quelqu’un, parce que cette technique a été inventée dans une tradition parfaitement socialiste par Guy Mollet en 1956, où il était Président.

Guy Mollet, la SFIO…

Président du conseil puisqu’à l’époque c’est aussi bien voire mieux que d’être Président de la République.

Comme l’INA a diffusé toutes les images avec Pierre Sabbagh dans le rôle de l’interviewer très révérant, très déférant, nous avons prévu 2 petits extraits.

Alors pour commencer, Pierre Sabbagh avant de rencontrer le Président, rencontre le personnel, un huissier et lui demande comment ça se passe.

C’était Pierre Sabbagh dans une émission télévisée, il y a quelques années.

1956.

« Pierre Sabbagh : Vous avez une minute ?

Guy Mollet : À votre disposition !

Pierre Sabbagh : Est-ce que la journée du Président a été très chargée aujourd’hui ?

Guy Mollet : Très !

Pierre Sabbagh : Très chargée ?

Guy Mollet : Très chargée !

Pierre Sabbagh : Et elle a commencé très tôt, comme d’habitude ?

Guy Mollet : Comme d’habitude, très tôt. »

Cela veut dire que vous voulez nous expliquer, Jacques Cohen, que c’est un extrait de l’INA de la télévision il y a plus de 50 ans, 1956. Et à cette époque, on faisait visiter, d’une certaine façon, Matignon avec un journaliste.

Exactement, cette idée de désacraliser les lieux et de montrer comment vit le Président avait déjà été utilisée, exploitée, voire inventée, par Guy Mollet et nous allons entendre un 2ème extrait.

« Pierre Sabbagh : Je viens de jeter un coup d’œil, Monsieur le Président, sur votre bureau et je saute du coq à l’âne, mais vous m’avez permis au début de cette interview d’être indiscret. J’ai vu sur votre bureau un livre qui m’a considérablement étonné, parce que trouver un livre sur le bureau du Président du conseil est tout à fait normal, on s’attend peut-être à trouver la constitution…

Guy Mollet : la constitution elle est là dans le tiroir !

 Pierre Sabbagh : …et je trouve Voltaire. Un livre fréquemment consulté doit s’offrir facilement, je peux ?

Guy Mollet : Il est très souvent consulté, mais à beaucoup de pages.

Pierre Sabbagh : Je vais essayer… Il s’ouvre… Est-ce que je peux vous demander ce qui, ici, aurait pu vous attirer particulièrement chez Voltaire ?

Guy Mollet : Tout d’abord, pourquoi Voltaire !»

« Tout d’abord, pourquoi Voltaire ? » et bien vous le saurez si vous allez sur le site de l’INA où vous aurez les 20 minutes d’interview en 4 segments. Mais tout cela pour indiquer que cette technique audiovisuelle avait déjà été utilisée en France et que le Président de la République l’a remise au goût du jour. On lui prête souvent une nouveauté en termes de communication pour laquelle la référence venant à l’esprit des gens est celle de Valéry Giscard d’Estaing, qui avait aussi essayé de renouveler le style de la communication présidentielle. Mais on peut voir que d’autres innovations ont pu être en fait utilisées à des dates bien plus anciennes encore.

Vous voulez dire qu’en 1956, ce que l’on a vu dimanche soir entre Emmanuel Macron et Laurent Delahousse avait déjà existé avec Pierre Sabbagh et Guy Mollet.

Exactement.

Cela mérite le détour.

Le détour par le site de l’INA que je recommande à tout le monde.

Quand vous étiez en Russie, avez-vous entendu parler de cette émission ou pas du tout ?

La presse locale ne l’a pas mentionnée. Mais comme vous le savez, de nos jours, nous pouvons avoir accès à toute l’information d’un pays à l’autre bout du monde.

Merci, Jacques Cohen d’avoir été avec nous aujourd’hui, on en dira plus la semaine prochaine ou plutôt dans 15 jours, je crois, parce que l’on va prendre quelques repos avec la trêve des confiseurs.

Nous verrons, tout dépendra de l’actualité !

Merci beaucoup, Jacques Cohen, Joyeux Noël et on se retrouve très prochainement.

LE SITE DE L’INA

Guy Mollet fait visiter Matignon en 4 épisodes :

https://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu00052/vingt-minutes-avec-le-president-du-conseil-guy-mollet-1-prologue.html

( suite en bas à droite de la page ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s