Covid19: le Diable revient roder dans les labos de Wuhan.

JHM Cohen 17/04/2020

Les thèses complotistes des éléments de l’épidémie cachés par la Chine, à commencer par ses origines, reviennent sous le patronage d’E Macron, B Johnson et D Trump et la présidence d’honneur du Pr Luc Montagnier prix Nobel qui voit des analogies de séquences entre le VIH et le Sars-Cov 2 et pense à un virus bricolé dans un labo.

Lire la suite

Il n’est pas de problème qu’une absence de solution ne finisse par résoudre…

Cet aphorisme d’Henri Queuille est généralement considéré comme lénifiant, avec le sous-entendu que les choses finissent toujours par s’arranger. Pourtant H. Queuille porte injustement la réputation d’une guimauve archétypique de la IVème République, costume que les gaullistes lui ont taillé. Pourtant le bon Dr de Neuvic fut un homme de caractère qui ne fit aucune concession à Vichy et finit par rejoindre Londres.

Lire la suite

Gilets Jaunes : Chronique d’un mort annoncé

CHRONIQUE du vendredi 11 janvier 2019

Sur RCF: https://rcf.fr/embed/1996763

JC, on l’a dit en introduction de cette émission, vous vouliez nous parler des Gilets Jaunes, l’acte 9, en lançant le sujet sur le grand débat national qui va commencer ce mardi, et ce grand débat national a l’air mal engagé avec le départ de Chantal JOUANNO qui a jeté l’éponge dans la semaine.

Oui, je crois que l’on peut parler de l’acte 10 avant de parler de l’acte 9 et de ce débat qui part déjà sous de très mauvais auspices puisque la personne qui devait l’organiser, l’encadrer et le personnaliser a jeté l’éponge. Pour une spécialiste des sports de combat – cela montre qu’elle considérait que ce n’était pas un combat terrible – donc les thèmes sont assez peu définis, l’opinion publique a surtout l’impression que le gouvernement a l’attitude « on va vous expliquer », ce que justement ils ne veulent plus entendre. Donc je ne parie pas grand-chose sur l’issue de cette procédure.

Lire la suite

Les gilets jaunes refleuriront-ils au printemps ?

CHRONIQUE du jeudi 13 décembre 2018

Sur les ondes de RCF: @lien en attente

Vous allez nous parler des gilets jaunes, la suite. Emmanuel Macron est venu s’exprimer devant les Français, c’était lundi soir. Un discours dans lequel il a fait de nombreuses annonces, notamment la hausse du SMIC ou en tout cas de la prime d’activité. Il a fait d’autres annonces, l’annulation de la CSG pour les retraités qui gagnaient moins de 2000 € par mois. Quelles sont les conséquences de ces annonces du Président Emmanuel Macron ?

Et bien, Emmanuel Macron a essayé de faire comme en 1968, c’est-à-dire « on lâche de l’argent de différentes façons et cela devrait calmer les gilets jaunes ». Le problème est que cet argent qui est distribué, il faudra bien le prendre quelque part. Alors, en 68, on avait un peu le temps. On a pu mettre 2 ans, grâce à l’inflation, à récupérer un peu de ce qui avait été lâché, et puis une partie restait acquise parce que la croissance a permis de la consolider et au contraire, de s’en servir. Là, on est dans une situation totalement différente. Si on reste en l’état, avec des dépenses accrues d’une bonne dizaine de milliards et un déficit budgétaire qui va passer à 3,5, on aura une situation que l’on va payer à très court terme, à peu près à 6 mois. Donc, il est inéluctable que le gouvernement et Bercy s’efforcent de récupérer de l’argent beaucoup plus vite, et probablement dès les hausses de janvier.

Lire la suite