Pour Fillon, « le jour se lève » dit Marcel Carné…

CHRONIQUE du mercredi 01 février 2017

Sur RCF https://rcf.fr/embed/1486858

Bonjour à tous, chronique d’actualité avec Jacques COHEN, bonjour Jacques !

Bonjour.

AV: On va s’intéresser au dernier sondage sur le 1er tour de l’élection présidentielle, avec comme résultats de ce sondage Marine Le Pen en tête avec 27 %, 2ème place Emmanuel Macron 22-23 %, 3ème place François Fillon qui ne serait donc pas qualifié au second tour, selon ce sondage il est à 19, Benoît Hamon 15 % 4ème position, et puis ensuite Jean-Luc Mélenchon 5ème avec 10 %.

Que vous inspire ce sondage Jacques ?

Et bien, ce sondage est révélateur de beaucoup de choses.

D’abord que Benoît Hamon est nettement au-dessus de Mélenchon. Mais tout cela est précaire parce que quand il va avoir fait un tour de piste d’appel à l’unité et aux mânes de l’union de la gauche pour réunir de Marisol Touraine, qui réclame l’unité, à Mélenchon qui la réclame aussi, mais autour de lui. Et bien, on peut penser que les choses vont encore évoluer.

D’un autre côté on peut remarquer qu’Emmanuel Macron fait une percée qui arrive à peu près d’ailleurs au plafond de verre des 22-23 %. Et on peut noter qu’il y a presque 18-20 % d’électeurs de Fillon, électeurs de la droite classique, qui le regardent dans ce sondage avec intérêt. Ce qui veut dire que Fillon est en quelque sorte « essoré ». Parce que c’est lui le principal problème, qui est descendu en dessous de 20 % et dans une situation qui paraît extrêmement précaire. Je pense qu’on y reviendra.

Marine Le Pen reste en tête, c’est-à-dire que ces incidents qui l’avaient fait descendre jusqu’à 22 semble épongés. On va voir maintenant si son aggiornamento de dernière minute et à marche forcée, lui fait passer le cap des 27 à 29-30 %, ou au contraire est mal perçu. … Elle a déjà accepté une monnaie européenne comme monnaie d’échange qui serait l’écu, en fait il n’y en a pas sur le marché donc c’est l’Euro, avec un franc qui ne serait plus qu’une monnaie intérieure, donc c’est une sérieuse modification. Elle a annoncé ce matin que la peine de mort finalement serait remplacée par une perpétuelle vraiment perpétuelle. Tout cela risque de la faire passer pour quasi démocratique pour une certaine partie de son électorat. Donc, le problème de chacun c’est de conforter, en dehors du cas de Fillon qui me paraît un cas désespéré, c’est de conforter cette position et d’essayer de progresser, puisqu’on est dans un système où seuls les deux premiers comptent.

Donc, pour Emmanuel Macron c’est un gros changement parce que comme il est donné vainqueur dans les duels, y compris contre Marine Le Pen, s’il maintient sa position de second, il devient le favori de la présidentielle.

Sachant que l’on peut s’attendre, vu l’éclatement des voix, qu’à 20 % on est au deuxième tour ?

Pas à 20 %, pour être sûr d’être au deuxième tour il faut 25, et pour l’instant il est à 22-23. Donc, il est possible, mais il n’est pas certain.

Et François Fillon alors ?

Alors François Fillon il a une situation qui à mon avis est désespérée ! Il maintient que tout va bien, que l’enquête préliminaire le blanchira et qu’il faut tenir 15 jours. Il accuse la gauche qui manifestement n’est pour rien dans une affaire de coups de poignard dans le dos, qui viennent toujours des copains et jamais d’en face, c’est une question de balistique simple ! Et donc, parmi ses amis on doit se préoccuper de voir comment s’en débarrasser, parce qu’il est dans une situation qui ne peut encore que s’aggraver au fur et à mesure du temps. Quand bien même le parquet finirait par transmettre pour ouvrir une instruction qui n’avancerait pas avant les présidentielles, l’accumulation des choses concernant Pénélope d’une part, mais aussi concernant sa société de conseils ouverte juste à temps, qui gagne 600 000 € en 2 ans dont on ne sait pas qui sont les clients ! Concernant son rôle de consultant pour une ou deux officines à quand même 200 000 € également, tout cela commence à faire sérieusement ramasse-miettes pour quelqu’un qui préconise l’austérité pour les autres.

Alors, en quelque sorte, on peut dire que pour Fillon, à mon avis le jour se lève. Mais c’est celui du film de Marcel Carné. C’est-à-dire qu’il est au dernier étage de l’immeuble, la foule est en bas, les flics sont sur le toit et vont bientôt lui envoyer des grenades à gaz. Son sort me paraît scellé !

François Fillon donc, qui sera dans les Ardennes ont le rappelle, ce jeudi, pour une visite dans l’après-midi et également un meeting au parc des expositions de Charleville-Mézières, mais on peut déjà s’attendre à ce que la presse dont RCF France Ardenne fera partie, ne viendra pas pour parler de la fracture et de la ruralité, visiblement !

Merci Jacques ! Et on se retrouve la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s