Les ingérences étrangères dans l’élection présidentielle

Chronique du mercredi 19 avril 2017

Sur RCF@https://rcf.fr/embed/1543964

 

Chronique d’actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques !

Bonjour.

On va s’intéresser aux ingérences étrangères dans les élections françaises. Parce que c’est vrai qu’on en parle. C’est un sujet qui est assez récurrent et on va faire un rappel historique, parce que finalement Jacques, vous allez nous dire que cela a toujours plus ou moins existé.

Cela a toujours existé, a pris de l’ampleur à certaines époques. Mais cela s’est modifié, vers sa modernisation. Les influences étrangères ont longtemps été simplement de l’argent, des mallettes, etc., etc. Cela a été des politiques d’Etat également. Par exemple, il y a un siècle, c’est l’ambassadeur de Russie qui a coordonné avec Poincaré la préparation belliciste et empêché toute solution pacifique pour conduire à la première Guerre mondiale. D’ailleurs, l’ambassadeur Izvolsky a dit lorsque la guerre a été déclarée : « C’est ma guerre ! », il avait réussi son coup. Dans les années 20, les rouges, les bolchéviques désormais au pouvoir, ont publié les archives de ce que son acolyte A. Raffalovitch avait distribué à tout le monde en France. Cela faisait 6 millions et demi de francs/or, ce qui fait approximativement dans les 25 millions d’euros, quelque chose de respectable. Lire la suite

Fillon : pourquoi l’acharnement thérapeutique ?

CHRONIQUE DU mercredi 08 février 2017

Sur RCF https://rcf.fr/embed/1492154

Bonjour à tous, chronique d’actualité avec Jacques COHEN, bonjour Jacques !

Bonjour.

AV : On va parler du « Fillon Gate » ou le « Pénélope Gate », c’est comme vous voulez, avec effectivement cette situation pour le candidat de la droite et du centre, et notamment donc du parti « Les Républicains ». Jacques, vous vous posez la question, pourquoi cet acharnement thérapeutique avec un petit lien évidemment, médical ?

Pourquoi Fillon n’a pas été comme on dit vulgairement débranché ? Et bien je crois que c’est comme dans l’affaire Vincent Lambert: c’est quand les familles se disputent qu’on ne débranche pas. Il n’y a pas d’absence de plan B, il y a un trop plein de plans B. De gens qui se surveillent les uns les autres, de féodaux qui préfèrent laisser filer la présidentielle que de mettre leur fief en danger. Et de ce point de vue-là, puisqu’il n’y a plus de patron, les choses peuvent continuer. Mais peut-être pas continuer très très longtemps, on le verra… Lire la suite

Pour Fillon, « le jour se lève » dit Marcel Carné…

CHRONIQUE du mercredi 01 février 2017

Sur RCF https://rcf.fr/embed/1486858

Bonjour à tous, chronique d’actualité avec Jacques COHEN, bonjour Jacques !

Bonjour.

AV: On va s’intéresser au dernier sondage sur le 1er tour de l’élection présidentielle, avec comme résultats de ce sondage Marine Le Pen en tête avec 27 %, 2ème place Emmanuel Macron 22-23 %, 3ème place François Fillon qui ne serait donc pas qualifié au second tour, selon ce sondage il est à 19, Benoît Hamon 15 % 4ème position, et puis ensuite Jean-Luc Mélenchon 5ème avec 10 %.

Que vous inspire ce sondage Jacques ?

Et bien, ce sondage est révélateur de beaucoup de choses.

D’abord que Benoît Hamon est nettement au-dessus de Mélenchon. Mais tout cela est précaire parce que quand il va avoir fait un tour de piste d’appel à l’unité et aux mânes de l’union de la gauche pour réunir de Marisol Touraine, qui réclame l’unité, à Mélenchon qui la réclame aussi, mais autour de lui. Et bien, on peut penser que les choses vont encore évoluer. Lire la suite

Sur les ondes… Fifa, la foi du charbonnier

Emission enregistrée sur RCF Reims mercredi 10 juin 2015 : https://rcf.fr/actualite/fifa-la-foi-du-charbonnier

JPB:  la foi du charbonnier, qu’est-ce que vous voulez dire par là ?

On a l’impression, à chaque fois qu’on découvre une affaire de corruption dans le sport, dans le foot en particulier, qu’elle est présentée sous l’aspect de quelques individus qui dévieraient dans un système qui globalement fonctionne bien. Et la foi du charbonnier, c’est que chacun croit à son équipe, croit qu’elle perd et qu’elle gagne de façon strictement sportive à chaque fois, que le système en lui-même fonctionne bien avec les droits de retransmission, avec un peu, et même beaucoup, de subventions et que seules les structures au-dessus, à l’étranger de préférence, seraient corrompues.

Lire la suite