Gilets jaunes : une révolte populaire contre la religion dominante

CHRONIQUE DU LUNDI 19 novembre 2018

Sur les ondes de RCF: @lien en attente

Merci d’être avec nous. Alors, les gilets jaunes, on en entend beaucoup parler. Est-ce que c’est beaucoup de bruit pour rien ? Quel est votre sentiment sur ce que nous vivons, parce que dans tous les médias on en parle beaucoup, alors, peut-être un peu trop ou peut-être pas assez, quel est votre avis ?

Et bien, je crois que c’est pour la première fois depuis longtemps, la révolte du peuple contre la religion dominante qui n’est ni l’Église catholique apostolique et romaine ni la religion musulmane, qui est l’Église Écologiste des Derniers Jours. C’est-à-dire une secte apocalyptique qui pense que nous allons vers des choses affreuses, pour laquelle a témoigné, ce matin, Benjamin Griveaux, chez un de vos confrères.

Vous n’allez pas  vous faire que des amis chez les écologistes vous, JC ce soir !

Je pense que l’écologie est une chose beaucoup trop sérieuse pour être laissée aux écologistes comme un certain nombre d’autres sujets. Comme disait Clemenceau…

Bon, on va avoir des coups de fils de protestations, mais…

comme disait Clemenceau pour la guerre qui était trop sérieuse pour être laissées aux militaires, je pense que l’écologie est une chose trop sérieuse pour être laissée aux écologistes. Je voulais justement prendre cette illustration de l’interview de Benjamin Griveaux porte parole du gouvernement chez l’un de vos confrères ce matin JJ Bourdin. Il a dit «  » On aura tous l’air bien malin si on est tous malades dans 20 ans avec plus de pouvoir d’achat ». Or, la pollution, au point de vue scientifique, diminue régulièrement et c’est une très bonne chose. Mais le ressenti et le dogme de cette église est que nous sommes dans un monde apocalyptique. La population se rend compte que cela ne tient pas bien, que ce discours ne tient pas, ne colle pas.

dilemme écolo

Dilemme parfaitement imaginaire proposé par une organisation malthusienne apocalyptique. L’Humanité a les moyens de se prendre en main pour poursuivre le progrès social et son bien-être.

D’où la réaction des gilets jaunes qui sont une population méprisée parce qu’elle ne partage pas la haine de la viande, les angoisses de la plupart des écologistes et qu’elle voudrait que l’on s’intéresse aux problèmes sérieux, y compris ceux de l’écologie qui le sont tout à fait. Les angoisses irrationnelles propagées par l’Église Écologistes des Derniers Jours occultent les problèmes sérieux comme la lutte contre le réchauffement climatique en diminuant la libération de CO2, ou la préservation d’écosystèmes et d’espèces animales. Nous parlerons un autre jour des moyens de ces vraies luttes écologiques, qui sont aux antipodes des dogmes de cette église. Ce sont des choses complètement différentes.

Alors, qu’est-ce que vous voyez comme, j’allais dire, possibilités dans les jours prochains ? Il y a encore quelques barrages…

C’est un mouvement non organisé qui n’a ni structuration ni d’objectifs précis à part d’être extrêmement hostile à la situation qu’il subit. On peut donc aussi bien avoir une coagulation genre 68 si d’autres catégories comme les camionneurs ou autres entraient dans la danse, ou au contraire un éparpillement. J’aurais plutôt tendance à penser que le gouvernement va faire dégager les dépôts d’essence cette nuit et qu’ensuite nous aurons, en quelque sorte, des éruptions urticariennes à répétition, mais tout ceci témoigne d’une ambiance…

Il faut se rappeler de la Saint Barthélemy. Je sais que cela va surprendre… Ce n’était qu’un traquenard destiné à liquider quelques dizaines de nobles protestants attirés par le parti royal catholique dans un guet-apens à l’occasion d’un mariage. Mais la population parisienne massacra des milliers de personnes, tous les protestants lui tombant sous la main. Pourquoi ? Parce que les protestants n’étaient pas encore la religion la plus tolérante  ni une foi mesurée. Mais des fanatiques vêtus de noir bannissant les statues colorées dans les églises, les vêtements de couleurs, bijoux, divertissements et chants autres que religieux, proscrivant toute indulgence en cas de péché… Bref, ils promettaient de pourrir la vie des gens, lesquels les ont massacrés, comme les florentins ont fini par se cotiser pour acheter des fagots afin de se débarrasser de Savonarole…. Il faut se méfier des réactions, bien sûr excessives, du peuple quand on l’exaspère.

Il y a quand même une ambiance de grand malaise dans la société.

en effet c’est une ambiance, et si cette malheureuse policière ne s’était pas suicidée il y a 15 jours, je pense qu’elle serait devenue la tête du mouvement tout naturellement et qu’elle aurait été tête de liste pour les prochaines élections Européennes. Cela peut coaguler sur n’importe quel individu, sur n’importe quel leader spontané, de la même façon que ce qui s’est passé en Italie pour le mouvement 5 étoiles. Nous voyons très bien la difficulté de tous les partis politiques, de gauche et de droite qui n’arrivent pas à récupérer un iota de ce mouvement. Moyennant quoi, celui-ci peut conduire n’importe où, probablement pas immédiatement, mais malheureusement un jour ou l’autre, si le gouvernement s’entête à réciter le dogme et le catéchisme de l’Église Écologiste des Derniers Jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s