Vaccins anti-Covid19: la guerre de religions efface la science

JHM Cohen 5 1 2121

Deux attitudes irrationnelles concernant la vaccination anti-covid envahissent le champ public. Toute deux du domaine de la foi, refusant l’analyse des données scientifiques et les choix raisonnés qui peuvent en découler. L’une, prévisible, anti vaccins se méfie du diable, en voit les méfaits partout, et le combat avec l’énergie du désespoir qui l’habite. Vade Retro ! L’autre plus inattendue pour moi, croit au paradis sur terre et à l’aube radieuse de demain grâce à la sainte ampoule du vaccin. Peu importe lequel. Peu importe si sa potion est amère, ou si le flacon se vide rapidement. Il va se remplir tout seul comme l’ampoule inépuisable des sacres de Reims. Dieu ou Pasteur y pourvoiront. 

L’immunologiste rationaliste ne peut que rappeler des éléments de choix plus terre à terre et constater que les choix politiques français en la matière tiennent plus de la girouette que de la boussole.

Lire la suite

Covid-19: traînée, rebond, plateau : la fantaisie du virus

Chronique du 18 décembre 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2538828

Jacques COHEN bonjour.

Bonjour.

Et vous voulez nous parler aujourd’hui de l’épidémie de Covid-19, évidemment JC, l’épidémie de Covid-19, où en est-on ? Qu’est-ce qu’il se passe aujourd’hui JC ?

On entend beaucoup parler de troisième vague, mais on devrait d’abord analyser ce qu’il se passe actuellement.

Ce qu’il se passe actuellement, c’est le problème de la traînée, le problème des rebonds et le risque d’un plateau. On constate que la décroissance du pic s’est arrêtée, et ceci de façon hétérogène, on va y revenir. Hétérogène, parce que ce n’est pas la même chose selon les endroits. Les endroits qui ont eu un pic important la première fois, ont un pic beaucoup plus bas et de formes émoussées, une bosse si vous voulez. À l’inverse même, dans des endroits où il y a pas eu un pic élevé en première vague, il y a eu un pic élevé la seconde fois . Enfin, certaines régions redescendent rapidement, d’autres marquent le pas.

Lire la suite

Covid19: le vaccin pour tous n’est pas pour demain. Faire des tests barrière avant Noël

JHM COHEN

Chronique du 11 décembre 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2533089

Pour commencer cette émission, il est l’heure de retrouver le professeur Jacques Cohen avec nous par téléphone, Jacques bonjour.

Bonjour.

Et après s’être égaré, on peut le dire ainsi en parlant d’un autre sujet que la médecine avec vous la semaine dernière, on en revient aux campagnes de vaccination à la Covid-19 et à tout ce qu’il y a autour. Et justement la campagne de vaccination de la Covid-19, elle va arriver en France, elle a été lancée cette semaine au Royaume-Uni, JC d’une façon générale que peut-on en dire ?

Et bien, on peut dire que c’est déjà quelque chose de spectaculaire que l’on commence à avoir des vaccins en aussi peu de temps.

En revanche, il faut voir lesquels, pour qui, et être prudent sur ceux qui arrivent en tête. Parce que, que ce soit les vaccins ARN ou les vaccins à adénovirus 26 recombinant, ce sont des vaccins nouveaux qui n’ont jamais été administrés chez l’homme et dont on ne peut pas avoir de grandes certitudes, ni sur la durée d’action, ni surtout sur les effets secondaires, en particulier pour les ARN.

Il y a aussi un autre vaccin qui est diffusé très largement et au point de vue quantitatif bien plus que ceux-là, c’est le vaccin virus anti et inactivé Chinois qui est une solution éprouvée.

Les Chinois ont choisi de faire à l’ancienne, non pas qu’ils n’avaient pas les moyens technologiques de faire à la dernière mode, mais ils ont considéré que dans le doute et dans l’urgence il valait mieux faire à l’ancienne. Et je vous le dis tout de suite, je préférerais nettement recevoir celui-là.

Lire la suite

Covid19: pour les fêtes des gestes barrières mais aussi des tests barrière

JHM COHEN  8 12 2020

Sur les ondes de RCF @lien en attente

 

L’attitude des pouvoirs publics vis-à-vis des fêtes de fin d’année et de leurs réunions familiales semble basée uniquement sur la limitation des rencontres et les bonnes pratiques peu praticables les concernant si on choisit d’assouplir le confinement et de lever le couvre-feu les jours critiques.  

Pourtant une autre politique de tests massifs systématiques serait possible. Celle des tests barrière.

Lire la suite

Vive les vaccins, y compris contre le Sars-Cov2 !

Mes réserves sur la politique vaccinale sont largement reprises et déformées par le courant complotiste  sur les réseaux sociaux.

Je ne partage absolument pas l’argumentaire et les présupposés idéologiques du Pr Perronne. Je ne suis en rien hostile aux OGM par exemple. Je défends l’utilisation de la science pour le progrès humain, contre les complotistes et toute idéologie apocalyptique millénariste mythifiant un présumé âge d’or passé à restaurer. Il suffit de lire mes sujets sur l’origine du sars-cov2 ou sur les débuts de la vaccination anti diphtérique sur mon blog pour s’en convaincre.

Je souhaiterais que la vaccination par des vaccins inconnus ( arn, adenovirus ) soit limitée aux catégories les plus à risques de décès ( > 75 ans, obésité morbide, diabète insulino-requérants ) jusqu’à avoir du recul à leur sujet et qu’on privilégie les solutions éprouvées ( protéine recombinante, virus entier inactivé ) à mesure de leur disponibilité pour étendre la vaccination. Concernant le virus entier inactivé, c’est aussi dans de nombreux exemples la solution pour une immunité plus durable. On peut regretter que les pouvoirs publics français, à l’opposé du choix chinois, n’aient prévu aucun vaccin virus entier inactivé dans leur plan de développement.

Lire la suite