Sur les ondes… au lendemain du référendum grec

Emission enregistrée au lendemain du résultat du référendum grec : https://rcf.fr/actualite/situation-de-la-grece

 

AV: Et nous évoquons la situation grecque avec le résultat au référendum. Le peuple grec, à 60%, s’est exprimé contre le programme des réformes proposées par les créanciers de la Grèce, Jacques Cohen bonjour, est-ce que c’est un résultat surprenant ?

Cela montre que les référendums ne sont pas toujours des choses prédites, ni des choses rationnelles. Et très souvent il est plus facile d’y vendre du rêve que de vendre la réalité. S’il y avait eu un référendum en 1938 sur Munich, il est très probable que les Français auraient choisi d’approuver la politique de Daladier. Le choix des Grecs est à la fois un choix de désespoir et un choix désagréable qui est de donner un chèque en blanc à nouveau à une position démagogique.

Lire la suite

Sur les ondes… Grèce : il ne faut pas fâcher les dieux!

Chronique d’actualité sur RCF Reims enregistrée mercredi 18 février : http://rcf.fr/actualite/grece-faut-pas-facher-les-dieux

AV : Nous allons nous envoler pour la Grèce et pour Athènes puisque nous allons parler du pays, on parle beaucoup du nouveau chef du gouvernement Alexis Tsipras mais, avant d’évoquer un petit peu ce qu’il souhaite faire ou ce qu’il a déjà mis en place, la situation de la Grèce à l’heure actuelle ?

La situation de la Grèce est à la fois une situation pénible et une situation qui commençait à s’éclaircir. En effet la Grèce avait une dette astronomique et un déséquilibre qu’elle laissait s’accroître régulièrement jusqu’à ce qu’elle fasse en pratique défaut, que les Etats rachètent en quelque sorte sa dette pour sauver leurs banques. Donc la Grèce est endettée, mais elle est endettée maintenant essentiellement vis-à-vis des Etats. La potion amère qui lui a été infligée a eu à la fois des résultats mais a causé de gros dommages.

Lire la suite