CoronaVirus et grippe: la grippe fait la course en tête

Chronique du 31 janvier 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2299016

Avec nous en direct par téléphone Jacques Cohen. Bonjour Jacques.

Bonjour.

La semaine dernière, on parlait de ce coronavirus qui était en train d’envahir la Chine, d’envahir le monde, une semaine plus tard, il est l’heure d’un nouveau bilan. Avec un bilan qui s’alourdit, des cas mortels, des personnes incubées, des personnes qui ne le savent pas. Où en est-on Jacques Cohen si on fait le point ?

Alors, il y a une présentation catastrophique qui est la présentation par le nombre de morts, mais celui-ci doit toujours être mis en comparaison du tableau général, parce que l’on ne voit que la pointe de l’iceberg. Les morts sont donnés par rapport au nombre de malades déclarés hospitalisés, on est dans l’ordre de 2-3%. On est très en dessous du SRAS initial celui de Hong-Kong, et encore plus de celui du Moyen-Orient, mais ce n’est pas le paramètre le plus pertinent. Il y a probablement, comme dans la plupart des maladies infectieuses virales, des porteurs sains et des formes très bénignes. Entre les porteurs sains et les formes très bénignes, il y en a souvent un grand nombre de contaminés.

1280px-Coronaviruses_004_lores

Sources de rhume bénin ou redoutables tueurs, tous les CoronaVirus ont la même tête !

Lire la suite

On peut cogner chef ? Oui mais pas si fort !!

chronique du Vendredi 17 Janvier 2020

sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2288032

Pour la chronique d’actualité, on retrouve JC qui est avec nous par téléphone, bonjour Jacques.

Bonjour.

Et aujourd’hui, si vous le voulez bien, on va parler un peu du gouvernement, des hommes forts même du gouvernement : Emmanuel Macron le président de la République, Edouard Philippe son Premier ministre et puis Christophe Castaner le ministre de l’Intérieur. Alors, on sait qu’il y a des violences policières et le gouvernement a l’air de se rendre compte que finalement c’est assez grave ce qu’il se passe, c’est un peu une nouveauté quelque part d’ouvrir les yeux comme ça, JC.

Oui tout à fait, parce que le changement d’attitude des forces de l’ordre depuis quelque temps, et un certain nombre d’encouragements imprudents, ont conduit à ce que quelques-uns ont commis des bavures. On a quand même 2 tirs de grenades lacrymogènes vers les étages – dont l’un qui s’est terminé tragiquement par la mort de la personne à Marseille – qui sont là des fautes d’exécution radicales, c’est strictement interdit de faire cela. Il y a quelques autres affaires comme cette histoire d’interpellation avec, non pas seulement un placage ventral, mais une clé d’étranglement qui a brisé l’os au-dessus du larynx, l’os hyoïde, et qui a donc tué la personne. Tout cela avec quelques autres éléments : tirs et emploi hasardeux des lanceurs de balles en caoutchouc dans des conditions qui ne sont pas réglementaires, a fait quand même comprendre au gouvernement qu’il fallait dire aux policiers qu’ils avaient le droit de cogner, mais peut-être pas aussi fort que cela.

canon à sons

Armes non létale à ultrasons version US

Lire la suite

Carlos Ghosn tient toujours la route !

Chronique du 10 janvier 2020

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2282680

Le vendredi soir en 2020, n’y fera pas exception, on retrouve notre chroniqueur de l’actualité, JC, bonjour Jacques et meilleurs vœux pour cette belle année.

Bonjour, bonjour et meilleurs vœux.

Et puis on va commencer l’année par évoquer l’actualité franco-japonaise, franco-libanaise également puisque l’on va parler de Carlos Ghosn. Un commentaire JC sur cette évasion rocambolesque, spectaculaire, que faut-il dire ?

Elle est aussi franco-brésilienne puisqu’il disposait des 3 passeports. Mais il était bien sûr interdit de sortie du territoire japonais. L’évasion on n’en connaît certainement qu’une toute petite partie. Une toute petite partie parce que dans ce genre d’opération il y a toujours un plan B, voire un plan C et qu’on ne sait pas exactement comment cela s’est passé et qu’on ne le saura probablement que très tard. Vous savez, quand nous avions raté une opération en Nouvelle-Zélande pour le Rainbow Warrior, le plan B a quand même consisté à couler le voilier des agents français compromis en pleine mer en les faisant récupérer par un sous-marin nucléaire d’attaque qui traînait dans le Pacifique rien que pour cela. Donc vous voyez, les choses peuvent être assez différentes de ce qui est annoncé. Mais peu importe, ce qui est important c’est qu’effectivement Carlos Ghosn est sorti du territoire japonais et qu’il est finalement dans son pays natal au Liban.

Lire la suite

Retraites, Natalité: la toupie fatidique

Sur RCF le 8  janvier 2020

https://rcf.fr/embed/2286262 A partir de 6 minutes 15 secondes

En France, la fin du monde a commencé en 2010

JHMC 30 12 2019

Nous assistons à un étrange débat sur le financement des retraites. La réforme mélange allègrement, la liquidation des régimes spéciaux, l’exfiltration des hauts salaires du régime par répartition, l’allongement du temps travaillé, et le calcul du montant de la retraite dans un système par points acquis.

Lire la suite

Atelier de vitrail Simon-Marq. Épisode 3

JHMC 7 janvier 2020

L’atelier Simon-Marq a été vidé du 44 rue Ponsardin avant le 1 janvier 2020. L’atelier de vitrail a été expulsé de son lieu historique par une lettre recommandée du notaire de la vente adressé aux repreneurs. Le lieu est vide et désolé.

L’article de l’Union du 8 janvier ( https://abonne.lunion.fr/id121398/article/2020-01-07/les-proprietaires-de-latelier-simon-marq-reims-entre-tristesse-et-colere ) confirme bien qu’il y avait un promoteur voulant faire des appartements avec une clause suspensive en ce sens d’un permis de construire. C’est la mise du sujet sur la place publique qui l’a fait fuir et c’est tant mieux !

L’acheteur suivant est un décorateur que le lieu intéresse. Mais le lieu vide et vidé de sa substance.

L’enlèvement de tout élément de vitrail et de l’histoire de l’entreprise met en péril le classement à l’inventaire des Monuments Historiques de l’ensemble du bâtiment, avec à craindre le retour à une nouvelle tentative de façadisme comme récemment en d’autres lieux à Reims. Le patrimoine c’est aussi le patrimoine immatériel et le patrimoine meublant.

Que vont devenir  les morceaux de la cathédrale enchâssés dans une porte ?

Au fait que devient la porte vitrée, faite de morceaux de vitraux de la cathédrale d’avant 1914, pour certains du 13 éme et 14 éme siècle? Est-elle en passe de tomber entre les mains du décorateur acheteur ? Ou l’Atelier l’a t il embarquée. Ce qui ne serait pas très conforme au Droit, attribuant aux murs ce qui y est attaché.

atelier simon-Marq 3

Lire la suite

Il faut sauver l’atelier de l’Atelier Simon-Marq ! Second épisode

Chronique du 13/12 /2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2259230

 

Le maire AR a tout d’abord balayé d’un revers de manche ma lettre d’alerte en parlant d’un effet de manche. Puis produit une lettre au Préfet tenue cachée jusqu’ici de demande de classement de l’atelier Simon-Marq datant de Mai 2019. AR a aussi parlé de travail dans l’ombre de sa part et de celle de son équipe.

Pour finalement annoncer sa visite sur place en compagnie d’un notaire samedi 14 Décembre.

A deux semaines du déménagement complet de l’atelier, c’est en fait un réveil tardif.

Effet bienheureux de ma lettre ouverte, initialement décriée.

Une vente des locaux déjà plus qu’engagée…

On apprend par ailleurs qu’un compromis de vente a bien été signé par Benoit Marq actuel propriétaire des locaux. Ce qui explique sans doute qu’AR prévoie de visiter en compagnie d’un notaire alors que c’est l’administration des Domaines qui seraient habilitée à évaluer le bien en cas de préemption.

demenagement 1

Bientôt rue Ponsardin ?

Lire la suite

Retraites: un régime unique pour tous ou pour chacun..?

Chronique du 06 décembre 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2253195

Bonjour Jacques.

Bonjour.

Jacques on va parler de l’actualité, les manifestations c’était ce jeudi dans toute la France, cela se prolonge d’ailleurs ce vendredi, cela risque de se prolonger ce week-end et en début de semaine prochaine. De votre œil de chroniqueur, de votre œil d’analyste comment analysez-vous la situation, que se passe-t-il selon vous JC ?

Et bien, le président a voulu mettre en œuvre une idée simple, que les retraites avec 36 régimes c’est compliqué et que ce n’est pas forcément très égal comme résultat. Donc à ce moment-là l’idée simple c’est un régime unique avec des points acquis selon les droits de la même façon pour chacun. Le problème c’est que contrairement à ce qui a dû être imaginé, le gouvernement n’était pas le premier à y penser, mais les idées simples si elles ne sont pas mises en œuvre, c’est que ce sont des idées simplistes, parce que de nombreux gouvernements ou spécialistes des retraites y avaient pensé et tout le monde y a renoncé, non pas parce qu’ils étaient peureux, mais tout simplement parce que cela ne marche pas. Cela ne marche pas parce que tout est lié.

Lire la suite