CO2 – COP27: nombrilisme et masochisme occidental

Chronique du 25 novembre 2022

Sur les ondes de RCF: Lien

Et un sujet qui change un peu des actualités que l’on regardait ces derniers temps. Aujourd’hui au programme, C02 – COP27 nombrilisme et masochisme, c’est le titre de votre chronique JC. Peut-être faire une photographie du paysage international actuel avec ce qu’il se passe du côté du CO2 et de la COP27 qui s’est achevée tout récemment.

En effet. Il faut regarder l’effet des gaz à effets de serre, justement, à l’échelle globale de la planète parce que la planète se moque de savoir quel pays est en cause, elle regarde les totaux de gaz dégagés. Alors les gaz à effet de serre, il y en a deux principaux, le CO2 tout le monde s’en rappelle et il y en a un second qui est moins bien connu, c’est le méthane. Et déjà un premier problème ahurissant, c’est que le méthane est un gaz à effet de serre 20 fois plus puissant que le CO2.

Lire la suite

Zones à faibles émissions. Reims pire qu’ailleurs !

Jacques HM Cohen  28 210 2022

Sur les ondes de RCF: LIEN

La chronique d’actualité cette semaine avec le professeur Jacques COHEN. Jacques bonjour !

Bonjour !

Vous allez nous emmener pas très loin de chez nous puisque l’on va s’intéresser à la ville de Reims, mais aussi à l’actualité en France en évoquant les zones à faibles émissions. Quelle est cette histoire de verbalisation automatique dans les zones à faibles émissions, JC ?

Le gouvernement vient d’annoncer qu’il fallait absolument installer des verbalisations automatiques pour faire respecter les zones de faibles émissions. Cela a 2 buts, le premier étant de ramener de l’argent et le second est de constater qu’effectivement, ces zones impraticables ne sont pas appliquées. Elles ont été mises en place, mais personne ne verbalise et je ne crois pas qu’un seul PV ait été délivré à Marseille, par exemple.

Lire la suite

Lubrizol : tout s’est très mal passé !

Chronique du 4 octobre 2019

sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2195612

Bonjour Jacques.

Bonjour.

Aujourd’hui on va évoquer l’incendie de l’usine Lubrizol, c’était le jeudi 26 septembre, il y a 8 jours déjà, à Rouen. Rappel des faits JC.

Et bien, il y a une usine qui fait de la transformation pour la production finale d’additifs multiples, donc des produits chimiques potentiellement dangereux qui a brûlé. Et dans de très larges proportions, puisqu’il y a plus de six-mille tonnes de produits qui sont partis en fumée. Plus ceux qui sont restés, qui se sont répandus, qui se sont mélangés, etc.

Lire la suite

Canicule et rituel écologiste

Chronique du 28 juin 2019

Sur les ondes de RCF:

https://rcf.fr/embed/2136612

 

Bonjour JC.

Bonjour.

La chaleur vous assomme, c’est vrai qu’il fait chaud, est-ce que ce climat, ces températures sont exceptionnelles ou est-ce qu’il va falloir s’y habituer ?

Elles sont exceptionnelles, mais récurrentes. C’est déjà arrivé de nombreuses fois d’avoir des canicules en France. Il y en a eu une très longue en 1911 par exemple, de plus de 2 mois. Mais là où on a une nouveauté, ce sont les climatisations, vous vous rappelez quand vous ouvrez votre four pour regarder dans quel état est votre quiche…

C’est donc ça l’histoire de la quiche que vous nous avez promise lors du début de cette émission ?

Voilà. Et quand vous ouvrez le four pour regarder l’état de la quiche vous prenez une gifle de chaleur. Et là quand vous quittez le studio et que vous sortez, vous prenez également une gifle de chaleur, la différence c’est que cette fois-ci c’est vous la quiche.

Lire la suite

Sur les ondes… la France d’action directe et la France pays du nord

Emission enregistrée sur RCF Reims mercredi 30 septembre : https://rcf.fr/actualite/les-2-france-une-france-daction-directe

AV: Nouveau numéro de chronique d’actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques, alors vous avez fait un constat et vous souhaitez le partager avec nous : il y a deux France ?

Il y a toujours eu deux France et il y a même eu plusieurs paires. Mais il y a une antinomie qui se développe aujourd’hui.

Nous avons toujours été à la fois un pays latin et un pays moins méditerranéen. Nous avons maintenant une évolution frappante de dissociation entre la France du nord, non pas au sens du nord de la Loire, mais la France liée aux pays du nord, liée à l’Allemagne, une France des règlements, des normes, d’un fonctionnement consensuel ; et une France du sud au sens d’une France d’action directe. C’est-à-dire qu’on fait ce qu’on veut. On prend ce dont on a envie. On n’accepte pas une mesure, et bien on ne l’applique pas et ainsi de suite. Et dans des proportions qui sont quand même annonciatrices de grandes difficultés.

Lire la suite