Retraites: un régime unique pour tous ou pour chacun..?

Chronique du 06 décembre 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2253195

Bonjour Jacques.

Bonjour.

Jacques on va parler de l’actualité, les manifestations c’était ce jeudi dans toute la France, cela se prolonge d’ailleurs ce vendredi, cela risque de se prolonger ce week-end et en début de semaine prochaine. De votre œil de chroniqueur, de votre œil d’analyste comment analysez-vous la situation, que se passe-t-il selon vous JC ?

Et bien, le président a voulu mettre en œuvre une idée simple, que les retraites avec 36 régimes c’est compliqué et que ce n’est pas forcément très égal comme résultat. Donc à ce moment-là l’idée simple c’est un régime unique avec des points acquis selon les droits de la même façon pour chacun. Le problème c’est que contrairement à ce qui a dû être imaginé, le gouvernement n’était pas le premier à y penser, mais les idées simples si elles ne sont pas mises en œuvre, c’est que ce sont des idées simplistes, parce que de nombreux gouvernements ou spécialistes des retraites y avaient pensé et tout le monde y a renoncé, non pas parce qu’ils étaient peureux, mais tout simplement parce que cela ne marche pas. Cela ne marche pas parce que tout est lié.

Lire la suite

SNCF : à découper selon quel pointillé ?

 

Chronique du vendredi 6 avril 2018

Sur RCF: https://rcf.fr/embed/1796559

Jacques, bonsoir !

Bonsoir !

Alors, c’est vrai que l’on parle beaucoup de la SNCF en ce moment, et on en parle d’autant plus que l’on n’a pas beaucoup d’éclaircissements. L’on voit des manifestants, l’on voit qu’il n’y a pas de train, l’on voit qu’il y a des trains, ça repart, ça s’en va, mais on n’en connaît pas les raisons. Quels sont les enjeux de ce type de réforme, au fond ?

Les enjeux c’est la structure de la ,ou des sociétés ferroviaires au moment de l’ouverture à la concurrence. L’enjeu est de savoir si l’on fera ce qui s’appelle de l’open access, c’est-à-dire des enchères ou une bourse des sillons pour que des sociétés puissent circuler sur des rails qui seraient conservés par une société nationale ou un EPIC même. Ou si l’on fait des concessions, ligne par ligne ou par zone. C’est-à-dire que l’on donne des rails et les droits d’exploitations à une société qui elle, à ce moment-là, a son petit monopole dans son coin, ce qui n’est pas du tout la même chose. Et le Premier ministre a dit que l’on ne savait pas encore trop bien ce que l’on ferait. Lire la suite

Sur les ondes… Réforme du collège : l’enfer est pavé de bonnes intentions

Emission enregistrée sur RCF Reims mercredi 20 mai : https://rcf.fr/actualite/lenfer-est-pave-de-bonnes-intentions-0

 

JPB: Chronique d’actualité chaque semaine avec vous Jacques Cohen, bonjour Jacques. Merci d’être avec nous. Donc on est dans l’actualité puisque nous allons parler de cette fameuse réforme du collège. Le décret et l’arrêté ont été publiés au JO mercredi matin. Avant de revenir sur ce décret Jacques Cohen, peut-être un point sur le début de cette réforme. Pourquoi on en parle aujourd’hui ?

Au départ, il y a un constat, un double constat. Le constat d’une mauvaise efficacité de notre système scolaire. Une dégradation des performances comparé aux autres pays en Europe, d’une part. Et d’autre part le constat d’une différenciation importante parmi les élèves. Donc les buts de la réforme ont été d’essayer de palier ces deux familles de problèmes.

Lire la suite