Covid19: En Israël, le virus pourra-t-il imposer sa loi ?

Après avoir tergiversé et tenté de négocier avec les haredim extrémistes religieux pendant une dizaine de jours, Benjamin Netanyaou ( surnommé Bibi) a tranché, le principal ministre haredim est parti et Bibi a pris des mesures très strictes pour les 3 principales fêtes juives qui se suivent de vendredi prochain au 9 Octobre, soit trois semaines de quasi couvre-feu. Il faut comprendre l’impact psychologique de réduire les grands rassemblements du jour de l’an Roch Hachana, ou de Kippour à des groupes familiaux de 10 personnes en intérieur et 20 en extérieur ! 

israel covid

Consignes israéliennes

Le désastre iranien et dans le golfe suite aux fêtes musulmanes  a dû peser dans la décision. D’autant que le revirement saoudien semble porter ses fruits d’atténuation de l’épidémie..
Malheureusement, le retard pris va sérieusement limiter l’efficacité car déjà le taux d’attaque en Israël est parmi les plus élevés au monde. ( Avec, c’est un gag, les nouveaux amis d’Israël du Bahreïn ). 
israel nouveaux cas

Nouveaux cas / J en Israël de 400 à 500/M habitants /Jour ( 9 M habitants )

israel mortalité quotidienne

Mortalité journalière en Israël. Les courbes de mortalité du Covid19 sont généralement en retard de 2 à 3 semaines sur celles des diagnostics. 

 
A noter aussi une grosse tension sur la disponibilité des tests. A partir du choix de les faire réaliser par les labos d’analyse privés plutôt que de les confier au Magen David Adom, « croix rouge » locale qui tient aussi le rôle de protection civile et de défense passive pour le compte de l’armée, qui aurait été plus efficace pour créer une structure de masse ex nihilo.
Les anti-confinements en Israel tentent de faire la jonction avec la protestation sociale à une échelle bien au dessus de nos gilets jaunes.
Leur terreau c’est qu’il n’y a eu à la première vague aucun plan sérieux d’atténuation de la casse économique par de l’argent public.
 
Le gouvernement et sa politique anti covid vont être pris en tenaille entre les gens qui souffrent, parfois même paupérisés par les fermetures et des haredim trichant en permanence avec les mesures prises dès la première vague et ne voulant pas réduire les cérémonies religieuses prévues.
 
Le clivage de la société israélienne laïque d’avec les haredim va s’accentuer. Si le camp laïc de gauche traditionnelle est une espèce en danger car en voie d’extinction, il est ici renforcé par l’immigration russe qui s’est alliée un temps aux religieux, voulant paraître juifs avec le zèle des nouveaux convertis, mais a rompu avec eux assez brutalement comme en témoigne le revirement de Liebermann et de son parti « Israël notre maison ».  
 
On peut se demander si le gouvernement pourra appliquer la politique annoncée devant les mouvements d’opposition dans la rue des deux bords. 
Israël pourrait être le premier pays au monde où le virus fait tomber ou au moins trébucher le gouvernement.. 

Au passage, les nombreux négationnistes de l’épidémie  dans une communauté juive en France qui soutient largement Bibi habituellement, ont pris les décisions israéliennes comme une douche froide. Chana Tova [bonne année] du Covid !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s