COVID-19: A Reims, un dépistage symbolique, lilliputien, et au compte-gouttes

JHM COHEN 16 6 2020
sur les ondes de RCF et en vidéo chronique du 16 Juin 2020
Les autorités locales et surtout le CHU ont mis en place un bus de dépistage du virus sars-cov2, mais la très mauvaise organisation de ce bus ne répond pas aux nécessités de l’épidémie.
Quand partout sur la planète on dépiste sous un barnum en plein air largement ventilé ou même en cabines avec boite à gants, avec plusieurs lignes simultanées de prélèvements permettant de tester de 500 à 1000 personnes par bus et par jour,  l’organisation rémoise où les personnes montent dans le car, avec un seul poste de prélèvement ventilé ( par la portière! ) entre chaque, ne permet d’atteindre que 100 personnes par jour. Quand il en faudrait au minimum 10 fois plus, ce que la Meurthe et Moselle par exemple assure.
bus reims

Bus de prélèvement à Reims. Ce qu’il ne faut pas faire: un lieu inapproprié mal ventilé et un débit ridicule.

Lire la suite

Covid-19: De mauvais signaux hors de France

JHM COHEN 06 06 2020

Les français goûtent aux joies retrouvées du déconfinement sans trop se plier aux mesures résiduelles de distanciation. Encouragés par la propagande gouvernementale qui martèle chaque jour les chiffres rassurants de la décroissance du pic épidémique, ils considèrent l’épidémie comme terminée. Ce qui sera vrai si le virus décide de prendre ses vacances ou même de partir pour toujours. Malheureusement, plusieurs signaux sont passés au rouge et devraient être pris en compte.

arabie saoudite 6 6

Un rebond net en Arabie Saoudite

 

Lire la suite