Le PS rémois dans un état crépusculaire et groupusculaire

JHM Cohen 24 07 2017

Rien n‘est plus parlant que la façon dont les candidats qui viennent de se faire étriller aux législatives avaient été désignés : bien avant l’élection présidentielle et avant même les primaires du PS ( à l’époque la belle alliance populaire ), les candidatures ont été réparties selon les courants et cliques. Selon une logique féodale et de partage des rentes de situation. En dehors de tout choix sur une ligne politique. Les désignations ainsi téléguidées ont attiré les foules dans les urnes du PS comme ensuite dans celles de la République : les candidats souvent uniques ont été désignés par 63 votants et moins de 10 personnes pour certaines circonscriptions..

On a eu ainsi dans la Marne un candidat souverainiste, protectionniste soutien de Montebourg opposant résolu au Président Macron dans la première circonscription et un candidat se déclarant compatible avec la majorité présidentielle dans la quatrième. Lire la suite

Primaire du PS : En route vers le score socialiste de 1969

CHRONIQUE du mercredi 25 janvier 2017

Sur RCF@https://rcf.fr/embed/1481606

 

Quelques chroniques sur le sujet depuis juin 2015

https://jhmcohen.com/2015/06/07/sur-les-ondes-les-elections-primaires-une-solution-primaire/

https://jhmcohen.com/2016/12/21/deux-primaires-bonjour-les-degats/

https://jhmcohen.com/2016/11/24/les-primaires-la-magouille-pour-tous/

https://jhmcohen.com/2016/10/13/les-primaires-faire-voter-ses-voisins/

Chronique d’actualité avec Jacques COHEN, bonjour Jacques !

Bonjour.

AV : Alors, aujourd’hui on va évoquer la primaire et ses résultats. La primaire de la gauche, « la belle alliance populaire » comme on l’appelle et donc, Benoît HAMON qui est arrivé en tête.

Benoît Hamon est arrivé en tête parce que, j’allais dire maintenant traditionnellement, puisqu’on a eu la preuve en novembre dernier, les primaires rassemblent très peu de monde, 2,2 % du corps électoral pour celle-ci. Elles rassemblent l’électorat le plus traditionnel et traditionaliste de son camp avec également quelques visiteurs, voisins d’en face ou d’à côté, et qu’à ce moment-là on obtient de désigner quelque chose qui est assez décalé par rapport à la moyenne des électeurs de ce camp. Lire la suite