Manuel Valls un Macron catalan ?

Chronique du vendredi 21 septembre 2018

Sur RCF: https://rcf.fr/embed/1898402

Jacques Cohen, bonjour !

Bonjour.

Aujourd’hui, le sujet choisi : Emmanuel Valls, un Macron espagnol. C’est vrai que Manuel Valls, peut-être que vous l’avez suivi dans l’actualité, va, selon toute vraisemblance, se présenter à la mairie de Barcelone. Est-ce que c’est sérieux ? C’est la première question que j’ai envie de vous poser, Jacques Cohen.

Et bien, la première réaction a été, il y a quelques mois, de penser que ces rumeurs n’étaient pas sérieuses. Et finalement, c’est une chose tout à fait sérieuse. Tout à fait sérieuse parce qu’il présente pas mal d’avantages pour ceux qui poussent cette candidature.

Lire la suite

Primaire du PS : En route vers le score socialiste de 1969

CHRONIQUE du mercredi 25 janvier 2017

Sur RCF@https://rcf.fr/embed/1481606

 

Quelques chroniques sur le sujet depuis juin 2015

https://jhmcohen.com/2015/06/07/sur-les-ondes-les-elections-primaires-une-solution-primaire/

https://jhmcohen.com/2016/12/21/deux-primaires-bonjour-les-degats/

https://jhmcohen.com/2016/11/24/les-primaires-la-magouille-pour-tous/

https://jhmcohen.com/2016/10/13/les-primaires-faire-voter-ses-voisins/

Chronique d’actualité avec Jacques COHEN, bonjour Jacques !

Bonjour.

AV : Alors, aujourd’hui on va évoquer la primaire et ses résultats. La primaire de la gauche, « la belle alliance populaire » comme on l’appelle et donc, Benoît HAMON qui est arrivé en tête.

Benoît Hamon est arrivé en tête parce que, j’allais dire maintenant traditionnellement, puisqu’on a eu la preuve en novembre dernier, les primaires rassemblent très peu de monde, 2,2 % du corps électoral pour celle-ci. Elles rassemblent l’électorat le plus traditionnel et traditionaliste de son camp avec également quelques visiteurs, voisins d’en face ou d’à côté, et qu’à ce moment-là on obtient de désigner quelque chose qui est assez décalé par rapport à la moyenne des électeurs de ce camp. Lire la suite

Deux primaires : Bonjour les dégâts !

CHRONIQUE DU 21 décembre 2016

Sur RCF: https://rcf.fr/embed/1453341

 

AV: On a eu droit à la primaire de la droite, maintenant la primaire de la gauche. Est-ce que ça va être encore le « grand bazar » ? On a le sentiment que ça va l’être parce qu’on voit les candidats qui se déclarent, qui sont nombreux.Pas plus tard qu’il y a quelques jours, Vincent Peillon donc pour cette primaire de la belle alliance populaire. C’est comme ça qu’il faut dire ?

Belle alliance populaire, mais il faut bien convenir que ce sont les primaires du PS puisque d’une part, Mélenchon et l’extrême gauche, n’y viendront pas et que d’autre part, Macron et l’essentiel du courant social-démocrate, n’y participeront pas.

Alors tout se passera, peut-être, comme prévu, par l’appareil du PS, si personne ne vient voter. Sinon tout est possible. Lire la suite