Un château de cartes en Ukraine

Chronique du 27 septembre 2019

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/2186100

JC bonjour.

Bonjour.

Pour tout dire à nos auditeurs, vous êtes à Lyon vous avez une vue formidable sur les Alpes, changement de décor par rapport à nous qui sommes en Champagne Ardenne.

Changement de décor, mais « tout est affaire de décor, c’est toujours soi que l’on retrouve ».

Et nous on va complètement changer de décor, JC, puisque l’on va prendre l’avion et on va se rendre du côté de l’Ukraine, peut-être même aussi du côté des États-Unis. On va beaucoup voyager avec vous puisqu’on peut le dire, dans la campagne aux USA, le business ukrainien du fils BIDEN qui s’est un peu invité dans la campagne avec ces écoutes téléphoniques qui ont été révélées entre Donald TRUMP et le président ukrainien.

Alors ce n’est pas une écoute téléphonique. C’est une retranscription et la fuite vient des services de renseignement US qui ont un peu l’équivalent de notre article 40 du Code pénal, disant qu’un fonctionnaire doit prévenir le procureur quand il apprend quelque chose qui est franchement anormal. Et là le fonctionnaire des services de renseignement US a appris que le président TRUMP demande au président Ukrainien ZELENSKY « est-ce que vous pourriez me faire une faveur ? » ce qui n’est pas tout à fait une formule courante, et qu’il s’agit de changer de procureur pour que le fils de BIDEN puisse être poursuivi pour avoir fait des affaires il y a quelques années en Ukraine.

Lire la suite

Primaire du PS : En route vers le score socialiste de 1969

CHRONIQUE du mercredi 25 janvier 2017

Sur RCF@https://rcf.fr/embed/1481606

 

Quelques chroniques sur le sujet depuis juin 2015

https://jhmcohen.com/2015/06/07/sur-les-ondes-les-elections-primaires-une-solution-primaire/

https://jhmcohen.com/2016/12/21/deux-primaires-bonjour-les-degats/

https://jhmcohen.com/2016/11/24/les-primaires-la-magouille-pour-tous/

https://jhmcohen.com/2016/10/13/les-primaires-faire-voter-ses-voisins/

Chronique d’actualité avec Jacques COHEN, bonjour Jacques !

Bonjour.

AV : Alors, aujourd’hui on va évoquer la primaire et ses résultats. La primaire de la gauche, « la belle alliance populaire » comme on l’appelle et donc, Benoît HAMON qui est arrivé en tête.

Benoît Hamon est arrivé en tête parce que, j’allais dire maintenant traditionnellement, puisqu’on a eu la preuve en novembre dernier, les primaires rassemblent très peu de monde, 2,2 % du corps électoral pour celle-ci. Elles rassemblent l’électorat le plus traditionnel et traditionaliste de son camp avec également quelques visiteurs, voisins d’en face ou d’à côté, et qu’à ce moment-là on obtient de désigner quelque chose qui est assez décalé par rapport à la moyenne des électeurs de ce camp. Lire la suite

Deux primaires : Bonjour les dégâts !

CHRONIQUE DU 21 décembre 2016

Sur RCF: https://rcf.fr/embed/1453341

 

AV: On a eu droit à la primaire de la droite, maintenant la primaire de la gauche. Est-ce que ça va être encore le « grand bazar » ? On a le sentiment que ça va l’être parce qu’on voit les candidats qui se déclarent, qui sont nombreux.Pas plus tard qu’il y a quelques jours, Vincent Peillon donc pour cette primaire de la belle alliance populaire. C’est comme ça qu’il faut dire ?

Belle alliance populaire, mais il faut bien convenir que ce sont les primaires du PS puisque d’une part, Mélenchon et l’extrême gauche, n’y viendront pas et que d’autre part, Macron et l’essentiel du courant social-démocrate, n’y participeront pas.

Alors tout se passera, peut-être, comme prévu, par l’appareil du PS, si personne ne vient voter. Sinon tout est possible. Lire la suite

Les Primaires: la magouille pour tous !

CHRONIQUE DU MERCREDI 23 NOVEMBRE 2016

Sur RCF:https://rcf.fr/embed/1427724

 

Bonjour à tous ! Chronique d’actualité, bonjour Jacques !

Fillon, Juppé, au deuxième tour. D’abord, on peut revenir sur les résultats, François Fillon qui arrive en tête avec 44 %, c’est une surprise ?!

C’est une surprise, mais la principale surprise est que ces primaires présentées comme la quintessence de la démocratie sont, en fait, la quintessence de sa perversion. Parce que, dans ces primaires, sur 4 200 000 votants, on annonce que 23 % viennent d’ailleurs. Mais si on ajoute ceux qui n’ont pas voulu dire de quel horizon politique ils venaient, cela fait plus d’un tiers des gens qui sont des « coucous ». C’est-à-dire, des gens qui ne sont pas des gens de droite, mais qui sont venus modifier les résultats à droite. Donc en fait, les primaires sont devenus la version « gore » de la fête des voisins. Qui viennent « foutre la pagaille », pour parler vulgairement. Puisqu’un tiers des voix quasiment, sont des voix qui ne devraient pas être là. Lire la suite

Les primaires : faire voter ses voisins ?

CHRONIQUE DU 12 octobre 2016

Rediffusion sur RCF Samedi 15 à 9h20

https://rcf.fr/embed/1395976

 

AV : Bonjour à tous, chronique d’actualité avec Jacques COHEN.

Nous allons évoquer le débat sur les primaires de la droite. Ce jeudi, ils seront 7 dans les starting-blocks. Alors, on annonce quand même quelque chose de très millimétré, est-ce qu’il faut s’attendre à, j’allais dire des prises de paroles véhémentes, ou des choses comme ça, ou est-ce que  ce sera quelque chose de lisse ?

Vous voulez dire concernant les résultats ?

Ou, concernant les débats, la teneur des débats, des propos… Est-ce que l’on va avoir les petites phrases que l’on peut attendre, que chacun mène…

Je pense que, de ce point de vue, les journalistes devraient avoir de quoi manger. Les candidats ont déjà commencé à s’envoyer quelques amabilités. Nous verrons plus tard si cela sera pareil à gauche, ce qui n’est pas du tout impossible, mais les primaires ne doivent pas être vues simplement au prisme des petites phrases. Les premières primaires, celles de la gauche, la fois dernière, ce sont très bien passées, ce qui fait que tout le monde s’est dit, que finalement, « voilà une nouveauté, on va la reprendre, et elle servira à tous ». Lire la suite

Emmanuel Macron, un cavalier pas si solitaire

CHRONIQUE du 31 août 2016 sur RCF

https://rcf.fr/embed/1368388

 

A.V. : Chronique d’actualité avec Jacques Cohen, on démarre une nouvelle saison. Bonjour Jacques. On va vous accompagner toute cette année 2016/2017 bien évidemment et il va se passer énormément de choses, rien que par l’élection présidentielle.
D’ailleurs, on va en parler un petit peu, puisque le sujet de l’émission d’aujourd’hui, c’est Emmanuel Macron qui a annoncé sa démission du gouvernement. Il s’en va pour des idées présidentielles, en tout cas, il a envie de prendre la poudre d’escampette et de partir à la rencontre des « français » ?
Je crois qu’il part pour des idées tout court, pas forcément présidentielles. La solidarité gouvernementale étant quelque chose de très contraignant pour ceux qui la respectent. Il y a des tas de choses qu’il a envie de dire et qu’il ne pouvait pas dire.
On a vu jusqu’à présent les révolutionnaires, la gauche de la gauche du PS, s’exprimer abondamment, en se moquant éperdument des solidarités de majorité législative, par exemple. Tandis que l’aile réformiste a toujours été respectueuse des lignes choisies et des décisions prises, et donc ne s’exprime pas au-delà des arbitrages qui ont été faits, en sa faveur ou pas, par le président. Lire la suite

Sur les ondes… Primaires aux USA: Hillary Clinton gagne aux dés, Cruz double Trump et Rubio sort du bois…

Emission enregistrée sur RCF Reims mercredi 3 février 2016 : https://rcf.fr/actualite/hillary-championne-du-coin-flip

AV/ Chronique d’actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques, je vais vous appeler Jack aujourd’hui, à l’américaine, puisqu’on va évoquer ce qui se passe du côté de l’Iowa, ce fameux Etat qui a connu les primaires. On va s’intéresser aux résultats. On commence par les démocrates, Hillary Clinton, qui est devant, en nombre de délégués, Bernie Sanders, son challenger ?

Elle a démontré qu’elle était la meilleure pour lancer les dés. Parce que, au coude à coude, s’il n’y avait pas le coup de dés, elle devrait avoir un délégué de retard. Il n’y avait que 4 virgule quelque chose délégués comme équivalent-délégués d’écart. Dans 6 cas, le dernier poste de délégué dans une ville a été distribué par tirage au sort. Le tirage au sort se fait un jetant une pièce. Et bien Hillary a gagné 6 fois sur 6.

Lire la suite