Gilets Jaunes : Chronique d’un mort annoncé

CHRONIQUE du vendredi 11 janvier 2019

Sur RCF: https://rcf.fr/embed/1996763

JC, on l’a dit en introduction de cette émission, vous vouliez nous parler des Gilets Jaunes, l’acte 9, en lançant le sujet sur le grand débat national qui va commencer ce mardi, et ce grand débat national a l’air mal engagé avec le départ de Chantal JOUANNO qui a jeté l’éponge dans la semaine.

Oui, je crois que l’on peut parler de l’acte 10 avant de parler de l’acte 9 et de ce débat qui part déjà sous de très mauvais auspices puisque la personne qui devait l’organiser, l’encadrer et le personnaliser a jeté l’éponge. Pour une spécialiste des sports de combat – cela montre qu’elle considérait que ce n’était pas un combat terrible – donc les thèmes sont assez peu définis, l’opinion publique a surtout l’impression que le gouvernement a l’attitude « on va vous expliquer », ce que justement ils ne veulent plus entendre. Donc je ne parie pas grand-chose sur l’issue de cette procédure.

Lire la suite

Pour commémorer Mai 68, une petite histoire du maintien de l’ordre en France

Sur RCF une  brève interview sur le même thème: https://rcf.fr/embed/1818362

JHMC 4 Mai 2018

Les incidents du 1er Mai 2018 et les critiques du café du commerce ou de BFM concernant la tactique policière montrent une profonde méconnaissance du sujet chez les politiques comme dans l’opinion.

A défaut pour l’essentiel de la population française contemporaine, d’avoir fréquenté l’autre côté de la barricade autrefois, ces quelques remarques pourront aider à la compréhension de la logique policière contre des manifestations de rue en France.

Lire la suite

Casseurs : le retour des « katangais » !

Emission diffusée sur RCF Reims mercredi 18 mai 2016 : https://rcf.fr/actualite/casseurs-les-katangais-sont-de-retour

AV : Chronique actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques. Vous êtes à Paris cette semaine, non pas pour manifester ni être un casseur, mais ce sera le thème de notre émission. Il se passe beaucoup de choses, on voit des images de manifestations, on parle notamment de ces manifestations contre la Loi Travail, ensuite la manifestation des policiers contre la « haine anti-flics ». Donc on est en plein état d’urgence, est-ce que c’est finalement normal de se trouver avec des situations comme cela (on a vu encore une voiture de police être brûlée ce mercredi matin) ?

JHMC : Et bien, on peut voir cet aspect des manifestations et de la casse, sous plusieurs aspects. D’abord, le droit de manifestation est garanti dans la constitution. Même en état d’urgence, nous sommes capables de le respecter. En revanche, il n’est écrit nulle part que l’on a le droit de casser et il faut s’attendre à ce que les casseurs finissent par être cassés.

Lire la suite