Mouvements étudiants: prémices ou fin de ParcourSup ?

Chronique du vendredi 13 avril 2018

sur RCF: https://rcf.fr/embed/1802000

JPB : Jacques Cohen, bonsoir ! Alors, justement, on évoque beaucoup les étudiants en ce moment. Il semblerait quand même qu’à Reims il n’y ait pas un gros gros mouvement. A Troyes ce n’est pas non plus un mouvement exceptionnel. Est-ce que l’on peut dire qu’en 2018 ce mouvement ressemble à celui de 68 ? Parce qu’il y a quand même eu des évacuations de l’université dans quelques lieux de France.

Alors, il y a des ressemblances, il y a des différences. Vous savez que Karl Marx a dit que l’histoire se répétait toujours deux fois, la première fois en tragédie et la seconde en farce. Ce n’est pas toujours vrai, mais il y a quand même des éléments de vérité. Il y a des ressemblances dans les déroulements puisqu’il y a eu quelques incidents et évacuations de facultés occupées, à Nanterre, même endroit que la dernière fois, à la Sorbonne également. Mais il y a d’énormes différences parce que les violences ont été d’emblée très importantes, avec des destructions, un vandalisme important, ce qui n’était pas le cas en mai 68 où les violences sont arrivées bien après le mouvement de masse, comme une façon de le tuer. Et là, avant même tout mouvement de masse, c’est quand même un gros handicap pour l’émergence de ce mouvement de masse.

Lire la suite

Prisons : Les matons retournent en taule

Chronique du vendredi 26 janvier 2018

Sur RCF:https://rcf.fr/embed/1738835

Bonjour Jacques !

Bonjour.

Aujourd’hui, l’actualité, ce sont les mouvements dans les prisons françaises.

12 jours de mobilisation, on est peut-être en train d’en voir le bout ?

Il y a un accord qui est signé par le principal syndicat dans une concurrence avec les syndicats généralistes, puisque c’est un syndicat catégoriel. Il semble marquer des points et assumer qu’il est le principal syndicat, qu’il obtenu des choses parce que finalement cela fait à peu près 1 000 € accordé par gardien de prison, ce qui n’est pas totalement négligeable. Cela ne veut pas dire que cela ira droit dans leurs poches, mais ce sont quand même des sommes importantes. C’est une concurrence dans l’attente des élections syndicales dont c’est l’année. Il y a quand même cet aspect-là, mais le mouvement n’est pas limité à cela, le mouvement est un mouvement de fond, et les surveillants sont confrontés à une évolution sociologique et à l’impasse des prisons, comme l’on peut le remarquer. Nous avons une population carcérale qui est basse selon que l’on regarde les pays du Sud, ou qui est élevée, si on regarde les pays du Nord.

Lire la suite

Jérusalem : Trump déménage !

Chronique du vendredi 8 décembre 2017

Sur les ondes de RCF: https://rcf.fr/embed/1695052

Bonjour Jacques

Bonjour

Aujourd’hui le sujet : le déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem. Un sujet vaste qui fait parler, qui fait peut-être aussi polémique. Tout d’abord, un retour sur les faits.

Les faits, c’est que le gouvernement israélien se trouve à Jérusalem, mais que la capitale officielle, reconnue par la communauté internationale, c’est Tel-Aviv. Parce que Jérusalem a été l’objet d’un cessez le feu, après une guerre, avec deux parties. Puis suite à une nouvelle guerre elle est passée entièrement sous contrôle Israélien. Mais que la souveraineté Israélienne, sur l’ensemble de la ville, sans parler de la question épineuse du Mont du Temple, n’est pas reconnue par la communauté internationale. Donc, c’est une affirmation politique du gouvernement israélien que de dire que sa capitale se trouve à Jérusalem, et l’ensemble des autres pays répond que, dans les faits, il maintient son ambassade à Tel-Aviv.

Peutinger

Carte routière romaine.  Copie du XIII ème siècle, dite de Peutinger


Lire la suite

Viry : une guerre contre la police avec des cocktails Molotov

CHRONIQUE du 25 octobre 2016

sur RCF: https://rcf.fr/embed/1406693

 

 

AV : Vous voulez parler des policiers aujourd’hui, à la fois de ce qui s’est passé, c’est-à-dire le véhicule et les fonctionnaires de police qui ont été visés par des cocktails Molotov, et puis également la grogne actuelle, parce que, mine de rien, c’est forcément lié, les deux.

La grogne est le témoin d’un désarroi, ce désarroi est lié à un changement qualitatif de la violence à laquelle ils sont opposés. C’est une violence avec des armes de guerre, puisque les cocktails Molotov sont des armes de guerre, en bande organisée. Lire la suite

Casseurs : le retour des « katangais » !

Emission diffusée sur RCF Reims mercredi 18 mai 2016 : https://rcf.fr/actualite/casseurs-les-katangais-sont-de-retour

AV : Chronique actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques. Vous êtes à Paris cette semaine, non pas pour manifester ni être un casseur, mais ce sera le thème de notre émission. Il se passe beaucoup de choses, on voit des images de manifestations, on parle notamment de ces manifestations contre la Loi Travail, ensuite la manifestation des policiers contre la « haine anti-flics ». Donc on est en plein état d’urgence, est-ce que c’est finalement normal de se trouver avec des situations comme cela (on a vu encore une voiture de police être brûlée ce mercredi matin) ?

JHMC : Et bien, on peut voir cet aspect des manifestations et de la casse, sous plusieurs aspects. D’abord, le droit de manifestation est garanti dans la constitution. Même en état d’urgence, nous sommes capables de le respecter. En revanche, il n’est écrit nulle part que l’on a le droit de casser et il faut s’attendre à ce que les casseurs finissent par être cassés.

Lire la suite

La faiblesse d’une démocratie est toujours mauvais signe

JHMC 3 11 2014

Des écologistes d’EELV se sont offusqués des déclarations « à vomir » de M Valls concernant la mémoire de R Fraisse. M Valls n’est pas plus hypocrite en parlant de lui que ceux qui habillent en réincarnation du Mahatma Gandi et de Lanza del Vasto l’un des assaillants des gendarmes. En rase campagne, en pleine nuit, à moins de 30 mètres (essayez de lancer plus loin en cloche une grenade à main), au milieu des tirs de boulons et cocktails Molotov, personne ne passait par là par hasard. Lire la suite