Les primaires : faire voter ses voisins ?

CHRONIQUE DU 12 octobre 2016

Rediffusion sur RCF Samedi 15 à 9h20

https://rcf.fr/embed/1395976

 

AV : Bonjour à tous, chronique d’actualité avec Jacques COHEN.

Nous allons évoquer le débat sur les primaires de la droite. Ce jeudi, ils seront 7 dans les starting-blocks. Alors, on annonce quand même quelque chose de très millimétré, est-ce qu’il faut s’attendre à, j’allais dire des prises de paroles véhémentes, ou des choses comme ça, ou est-ce que  ce sera quelque chose de lisse ?

Vous voulez dire concernant les résultats ?

Ou, concernant les débats, la teneur des débats, des propos… Est-ce que l’on va avoir les petites phrases que l’on peut attendre, que chacun mène…

Je pense que, de ce point de vue, les journalistes devraient avoir de quoi manger. Les candidats ont déjà commencé à s’envoyer quelques amabilités. Nous verrons plus tard si cela sera pareil à gauche, ce qui n’est pas du tout impossible, mais les primaires ne doivent pas être vues simplement au prisme des petites phrases. Les premières primaires, celles de la gauche, la fois dernière, ce sont très bien passées, ce qui fait que tout le monde s’est dit, que finalement, « voilà une nouveauté, on va la reprendre, et elle servira à tous ». Lire la suite

Emmanuel Macron, un cavalier pas si solitaire

CHRONIQUE du 31 août 2016 sur RCF

https://rcf.fr/embed/1368388

 

A.V. : Chronique d’actualité avec Jacques Cohen, on démarre une nouvelle saison. Bonjour Jacques. On va vous accompagner toute cette année 2016/2017 bien évidemment et il va se passer énormément de choses, rien que par l’élection présidentielle.
D’ailleurs, on va en parler un petit peu, puisque le sujet de l’émission d’aujourd’hui, c’est Emmanuel Macron qui a annoncé sa démission du gouvernement. Il s’en va pour des idées présidentielles, en tout cas, il a envie de prendre la poudre d’escampette et de partir à la rencontre des « français » ?
Je crois qu’il part pour des idées tout court, pas forcément présidentielles. La solidarité gouvernementale étant quelque chose de très contraignant pour ceux qui la respectent. Il y a des tas de choses qu’il a envie de dire et qu’il ne pouvait pas dire.
On a vu jusqu’à présent les révolutionnaires, la gauche de la gauche du PS, s’exprimer abondamment, en se moquant éperdument des solidarités de majorité législative, par exemple. Tandis que l’aile réformiste a toujours été respectueuse des lignes choisies et des décisions prises, et donc ne s’exprime pas au-delà des arbitrages qui ont été faits, en sa faveur ou pas, par le président. Lire la suite

Raffineries : la CGT en retard d’une guerre

CHRONIQUE DU 22 MAI 2016
Disponible en podcast sur RCF: https://rcf.fr/actualite/raffinerie-la-cgt-une-guerre-de-retard

JHMC : Bonjour. Aujourd’hui, je vais vous parler de la grève des raffineries, de l’occupation des dépôts, de cette étonnante situation de pénurie, relative, et d’inquiétude diffuse et généralisée, parce que l’on est dans une situation étrange.
On est devant l’usage d’un moyen de grève insurrectionnelle quand il n’y a aucune insurrection, quand il y a un mouvement de masse qui est quand même relativement faible. Avec une CGT qui rejoue une guerre passée. Elle va se retrouver, malheureusement pour elle, très probablement dans la situation de l’armée française de 40, maîtrisant parfaitement les armes de la Première Guerre mondiale mais dans un monde qui est complètement différent. Lire la suite

Présidentielle : Avant la bataille … préparatifs dans les 2 camps

Emission diffusée en direct sur RCF Reims mercredi 4 mai : https://rcf.fr/actualite/presidentielles-avant-la-bataille-preparatifs-dans-les-2-camps

Nous sommes en direct ce soir, bonsoir Jacques Cohen, merci d’être avec nous. C’est vrai qu’aujourd’hui parmi les sujets d’actualité, on a l’impression quand même que la campagne présidentielle est commencée. On a appris aujourd’hui au conseil des ministres la date du premier et du second tour, le 23 avril pour le premier, le 7 mai pour le deuxième. Est-ce que vous avez le sentiment que la campagne est commencée et qu’est-ce qui vous le fait dire ?

Il y a deux choses qui peuvent faire dire que la campagne est commencée. Une chose à droite, c’est que les préparatifs des primaires de la droite se durcissent et une chose à gauche qui est la déclaration, non pas de candidature, mais de disponibilité et l’affirmation de vouloir agir pour longtemps et en continuité, de la part de François Hollande, hier, au colloque de la fondation Jean-Jaurès où il a parlé pendant presque une heure.

Lire la suite