Fillon / Le Pen : le flux et le reflux de leurs électeurs

CHRONIQUE DU 30 novembre 2016

Sur RCF https://rcf.fr/embed/1433191

 

 

On va revenir sur le résultat de la primaire de la droite et du centre avec la victoire de François Fillon face à Alain Juppé: l’une des grandes questions des éditorialistes, des journalistes politiques, c’est de savoir : est-ce que François Fillon va piquer des voix au Front National ? Jacques, vous allez nous répondre : « Il va en piquer, mais il va aussi en donner ».

Voilà, il va certainement piquer et certainement en donner. En effet, quoi qu’il fasse maintenant, le positionnement de F Fillon est à peu près figé parce que les Français ne croient pas aux déclarations. Donc, ils jugent sur l’allure générale du bonhomme et sur son entourage. Lire la suite

La jeunesse de l’UK est l’avenir de l’UE

CHRONIQUE DU 1 juillet 2016 sur RCF:

https://rcf.fr/embed/1335653

La jeunesse britannique est l’avenir de l’Union Européenne

Bonjour à tous, chronique d’actualité avec Jacques Cohen.
AV : On va s’intéresser aux votes des jeunes britanniques lors du référendum sur le BREXIT pour s’apercevoir qu’il y a des choses assez intéressantes, et on va même pouvoir essayer de faire une comparaison avec notre jeunesse française. D’abord, on peut le dire chez les Britanniques, les jeunes, eux ils votent.

Ils votent, et ils votent pour l’Europe. On a l’habitude de dire que la jeunesse est l’avenir du monde, c’est une tautologie, mais je crois que la jeunesse britannique est l’avenir de l’Union européenne, car leur comportement est très différent de celui de la jeunesse française par exemple. Lire la suite

Référendum… Hautes pressions sur l’Europe

Emission diffusée sur RCF Reims mercredi 13 avril 2016 : https://rcf.fr/actualite/hautes-pressions-sur-leurope

JP B. Chronique d’actualité aujourd’hui sur les référendums en Europe. Jacques Cohen, il y a pas mal de référendums en ce moment en Europe sur des sujets très différents. On en entend pas beaucoup parler ?

Il y en a deux. Il y en a déjà un qui s’est passé sans grand écho alors qu’il est lourd d’enseignements. L’association de l’Ukraine à l’Union européenne a été votée par la plupart des pays par voie législative sans demander son avis à la population. En Hollande, il y a eu un référendum avec un rejet massif: 60%.

Lire la suite

Sur les ondes… Les propositions du FN sortent tout droit du café du commerce

Emission enregistrée mercredi 9 décembre 2015 sur RCF Reims : https://rcf.fr/actualite/pourquoi-le-fn-cest-pas-bien

AV: Chronique d’actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques, nous allons revenir sur les élections régionales, le second tour c’est dimanche. Triangulaire donc dans la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. Pourquoi le FN, finalement, c’est pas bien ?

C’est effectivement la première question qu’il faudrait se poser. Après tout le premier point de vue qui pourrait arriver à l’esprit : le système actuel fonctionne sans le FN, il ne fonctionne pas très bien, pourquoi ne pas essayer autre chose.

Je voudrais vous démontrer que le FN est le danger principal. Qu’il est nuisible pour notre pays.

On va le faire à partir de 2 points: La question de l’immigration et la question religieuse d’une part et la politique économique d’autre part.

Lire la suite

Sur les ondes… au lendemain du référendum grec

Emission enregistrée au lendemain du résultat du référendum grec : https://rcf.fr/actualite/situation-de-la-grece

 

AV: Et nous évoquons la situation grecque avec le résultat au référendum. Le peuple grec, à 60%, s’est exprimé contre le programme des réformes proposées par les créanciers de la Grèce, Jacques Cohen bonjour, est-ce que c’est un résultat surprenant ?

Cela montre que les référendums ne sont pas toujours des choses prédites, ni des choses rationnelles. Et très souvent il est plus facile d’y vendre du rêve que de vendre la réalité. S’il y avait eu un référendum en 1938 sur Munich, il est très probable que les Français auraient choisi d’approuver la politique de Daladier. Le choix des Grecs est à la fois un choix de désespoir et un choix désagréable qui est de donner un chèque en blanc à nouveau à une position démagogique.

Lire la suite