Référendum… Hautes pressions sur l’Europe

Emission diffusée sur RCF Reims mercredi 13 avril 2016 : https://rcf.fr/actualite/hautes-pressions-sur-leurope

JP B. Chronique d’actualité aujourd’hui sur les référendums en Europe. Jacques Cohen, il y a pas mal de référendums en ce moment en Europe sur des sujets très différents. On en entend pas beaucoup parler ?

Il y en a deux. Il y en a déjà un qui s’est passé sans grand écho alors qu’il est lourd d’enseignements. L’association de l’Ukraine à l’Union européenne a été votée par la plupart des pays par voie législative sans demander son avis à la population. En Hollande, il y a eu un référendum avec un rejet massif: 60%.

Lire la suite

Sur les ondes… Les propositions du FN sortent tout droit du café du commerce

Emission enregistrée mercredi 9 décembre 2015 sur RCF Reims : https://rcf.fr/actualite/pourquoi-le-fn-cest-pas-bien

AV: Chronique d’actualité avec Jacques Cohen, bonjour Jacques, nous allons revenir sur les élections régionales, le second tour c’est dimanche. Triangulaire donc dans la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. Pourquoi le FN, finalement, c’est pas bien ?

C’est effectivement la première question qu’il faudrait se poser. Après tout le premier point de vue qui pourrait arriver à l’esprit : le système actuel fonctionne sans le FN, il ne fonctionne pas très bien, pourquoi ne pas essayer autre chose.

Je voudrais vous démontrer que le FN est le danger principal. Qu’il est nuisible pour notre pays.

On va le faire à partir de 2 points: La question de l’immigration et la question religieuse d’une part et la politique économique d’autre part.

Lire la suite

Sur les ondes… au lendemain du référendum grec

Emission enregistrée au lendemain du résultat du référendum grec : https://rcf.fr/actualite/situation-de-la-grece

 

AV: Et nous évoquons la situation grecque avec le résultat au référendum. Le peuple grec, à 60%, s’est exprimé contre le programme des réformes proposées par les créanciers de la Grèce, Jacques Cohen bonjour, est-ce que c’est un résultat surprenant ?

Cela montre que les référendums ne sont pas toujours des choses prédites, ni des choses rationnelles. Et très souvent il est plus facile d’y vendre du rêve que de vendre la réalité. S’il y avait eu un référendum en 1938 sur Munich, il est très probable que les Français auraient choisi d’approuver la politique de Daladier. Le choix des Grecs est à la fois un choix de désespoir et un choix désagréable qui est de donner un chèque en blanc à nouveau à une position démagogique.

Lire la suite

Sur les ondes… Russie Europe: la dérive du continent

Chronique d’actualité enregistrée sur RCF Reims mercredi 4 mars : http://rcf.fr/actualite/la-russie-1

JPB: Chronique d’actualité avec vous Jacques Cohen, bonjour. L’actualité, c’est la Russie. Tout le monde contre Poutine en ce moment ?! A la suite d’un assassinat d’un opposant politique…

Ceci montre bien l’extraordinaire écart des deux opinions publiques, l’incompréhension qu’elle induit et le danger de cette incompréhension. Vu d’ici on entend accuser, de façon à peine voilée, Poutine d’avoir fait abattre un opposant. Vu de Russie, ça ne tient pas debout. Parce que c’est un opposant qui devait culminer dans les scores qu’aurait Eva Joly. Donc ce n’était pas un opposant bien dangereux du point de vue du pouvoir central. En revanche c’est quelqu’un qui avait des positions radicales de laïcité, de soutien à Charlie Hebdo, qui accessoirement était juif. Et la voiture qui a servi à son assassinat a été retrouvée. Elle est immatriculée dans le Caucase.

Lire la suite

Sur les ondes… Grèce : il ne faut pas fâcher les dieux!

Chronique d’actualité sur RCF Reims enregistrée mercredi 18 février : http://rcf.fr/actualite/grece-faut-pas-facher-les-dieux

AV : Nous allons nous envoler pour la Grèce et pour Athènes puisque nous allons parler du pays, on parle beaucoup du nouveau chef du gouvernement Alexis Tsipras mais, avant d’évoquer un petit peu ce qu’il souhaite faire ou ce qu’il a déjà mis en place, la situation de la Grèce à l’heure actuelle ?

La situation de la Grèce est à la fois une situation pénible et une situation qui commençait à s’éclaircir. En effet la Grèce avait une dette astronomique et un déséquilibre qu’elle laissait s’accroître régulièrement jusqu’à ce qu’elle fasse en pratique défaut, que les Etats rachètent en quelque sorte sa dette pour sauver leurs banques. Donc la Grèce est endettée, mais elle est endettée maintenant essentiellement vis-à-vis des Etats. La potion amère qui lui a été infligée a eu à la fois des résultats mais a causé de gros dommages.

Lire la suite